In english : Website about Soundtrack


Musique de film, bandes originales, bo

   En salles - B.O en écoute - Boutique - B.O incontournables - Interviews Compositeurs - Itv Réalisateurs - Agenda Evènements - Nos Articles - Guide de la B.O - Le Forum







Filmo :

Danse avec les loups
Dances with wolves - 1991 -
Kevin Costner
(Original Score [musique originale])

Golden child, l'enfant sacré du Tibet
The Golden child - 1987 -
Michael Ritchie
(Réédition)

Tuer n'est pas jouer
The Living Daylights - 1987 -
John Glen
(Réédition)

Out of Africa
Out of Africa - 1986 -
Sydney Pollack
(Original Score [musique originale])

Peggy Sue s'est mariée
Peggy Sue Got Married - 1986 -
Francis Ford Coppola
(Réédition)

Dangereusement vôtre
A View To A Kill - 1985 -
John Glen
(Réédition)

Octopussy
Octopussy - 1983 -
John Glen
(Réédition)

La Fièvre au corps
Body Heat - 1981 -
Lawrence Kasdan
(Réédition)

Le Trou noir
The Black Hole - 1980 -
Gary Nelson
(Réédition)

Moonraker
Moonraker - 1979 -
Lewis Gilbert
(Réédition)

Betsy
Betsy - 1978 -
Daniel Petrie
(Réédition)

Les Grands Fonds
The Deep - 1977 -
Peter Yates
(Réédition)

First Love
First Love - 1977 -
Joan Darling
(Réédition)

King Kong
King Kong - 1976 -
John Guillermin
(Réédition)

L'Homme au pistolet d'or
The Man With The Golden Gun - 1974 -
Guy Hamilton
(Réédition)

The Last Valley
The Last Valley - 1971 -
James Clavell
(Réédition)

Les Diamants sont éternels
Diamonds are forever - 1971 -
Guy Hamilton
(Réédition)

Au service secret de sa Majesté
On Her Majesty's Secret Service - 1969 -
Peter Hunt
(Réédition)

Petulia
Petulia - 1968 -
Richard Lester
(Original Score [musique originale])

Le Lion en hiver
The Lion in Winter - 1968 -
Anthony Harvey
(Réédition)

On ne vit que deux fois
You Only Live Twice - 1967 -
Lewis Gilbert
(Réédition)

Un Mort en pleine Forme
The Wrong Box - 1966 -
Bryan Forbes
(Réédition)

The Quiller Memorandum
The Quiller Memorandum - 1966 -
Michael Anderson
(Réédition)

Opération Tonnerre
Thunderball - 1965 -
Terence Young
(Réédition)

Goldfinger
Goldfinger - 1964 -
Guy Hamilton
(Réédition)

Bons baisers de Russie
From Russia With Love - 1963 -
Terence Young
(Réédition)

James Bond 007 contre Dr. No
Dr. No - 1962 -
Terence Young
(Réédition)

Compilations

The Concert - John Barry
The Concert - John Barry - 2010 - Compilation

 

 

 

Concerts / Spectacles

Americans
Americans - 2009 -

 



 Article : La musique de film, un nouvel espoir pour la musique classique -

 Article : Dossier JAMES BOND (4/6) : L’incontournable apport de John Barry -

 Article : Dossier JAMES BOND (5/6) : Un jeu musical varié et complexe -

 Article : Dossier JAMES BOND (6/6) : Pour une géographie musicale de 007 -

 Article : Dossier James Bond (3/6) : Chronologie - 25 BO analysées ! -

 Article : Dossier JAMES BOND (2/6) : Thèmes et motifs pour une identité musicale -

 Article : Dossier JAMES BOND (1/6) : La Particularité des génériques de James Bond -

 Article : Dossier JAMES BOND (sommaire) - L'identité Musicale d’un Espion -

 Article : Echos d’Afrique : La musique de John Barry pour OUT OF AFRICA de Sydney Pollack -

 Biographie/Portrait
de   John Barry


   Evènement : FESTIVAL INTERNATIONAL MUSIQUE ET CINÉMA D’AUXERRE

---

2001

Enigma

1998

Mercury Rising

Playing by Heart

1997

Swept from the Sea (Au coeur de la tourmente)

1995

Cry, the Beloved Country

The Scarlet Letter (Les Amants du bout du monde)

Across the Sea of Time

1994

The Specialist

1993

Indecent Proposal

Ruby Cairo

My Life

1992

Chaplin

1990

Danse avec les Loups

1988

Masquerade

1987

The Living Daylights (Tuer n'est pas jouer)

1986

A Killing Affair

Howard the Duck

Peggy Sue s'est mariée

1985

A View to a Kill

Jagged Edge (À double tranchant)

Out of Africa

1984

Until September (French Lover)

The Cotton Club

1983

High Road to China (Les Aventuriers du bout du monde)

Octopussy

1982

Hammett

Frances

Murder by Phone

1981

Body Heat (La Fièvre au Corps)

Le Justicier solitaire

1980

Somewhere in Time (Quelque part dans le temps)

Night Games

Raise the Titanic

1979

Starcrash

Hanover Street (Guerre et passion)

Moonraker

The Black Hole

1978

Betsy

Game of Death (Le Jeu de la mort)

1977

The White Buffalo (Le Bison blanc)

The Deep (Les Grands fonds)

1976

Robin and Marian (La Rose et la Flèche)

King Kong

1975

The Day of the Locust (Le Jour du fléau)

1974

The Tamarind Seed

L'Homme au pistolet d'or

1972

Marie Stuart, reine d'Écosse

Follow Me!

Alice's Adventures in Wonderland

1971

Walkabout

Les Diamants sont éternels

1970

Monte Walsh

The Last Valley (La Vallée Perdue)

1969

Midnight Cowboy

The Appointment

Au service secret de sa majesté

1968

Petulia

Boom

Deadfall

Le Lion en Hiver

1967

We Only Live Twice (On ne vit que deux fois)

The Whisperers

1966

Ipcress, danger immediat

Thunderball (Opération Tonnerre)

The Chase (La Poursuite impitoyable)

Born Free (Vivre Libre)

The Wrong Box

1965

Boy and bicycle

King Rat

1964

Zulu

The Knack

Goldfinger

1963

Bons baisers de Russie

1962

James Bond 007 contre Dr. No



Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org Musique de film :cinezik.org

John Barry

John Barry

Né en 1933 (GB), mort le 31 janvier 2011


   

 

 

 

 

 

Pianiste et compositeur anglais, John Barry débute dans le jazz avant d’insuffler dans ses partitions un certain raffinement orchestral. Dés les années 60, il est associé aux premiers James Bond. Il travaille avec des américains (Arthur Penn, Sidney Lumet, Coppola, Pollack) sans oublier ses compatriotes (Richard Lester, Joseph Losey). Il pratique tous les genres cinématographiques et rafle 5 Oscars (dont “Out of Africa” et “Danse avec les Loups”).

Grand maître de la musique de film des années 60 jusqu'aux années 90, John Barry nous a offert quelques chef-d'oeuvres de la musique de film avec, en dehors de ses célèbres musiques pour les James Bond, quelques bijoux comme Out of Africa, The Last Valley, The Lion in Winter, Born Free, Somewhere in Time, Chaplin, sans oublier l'immortel Danse avec les Loups.

Ce compositeur anglais, réputé pour ses exigences et son perfectionnisme à outrance, débuta sa carrière de musicien dès l'âge de 9 ans où il joua du piano jusqu'à ce qu'il quitte l'école à l'âge de 15 ans pour travailler en tant que projectionniste dans une salle de cinéma dirigée par son père, Jack Prendergast. Après avoir participé à deux émissions télé musicales de la fin des années 50, Drumbeat et Juke Box Jury, alors qu'il venait de monter son très populaire groupe de jazz/rock The John Barry Seven, il débuta sa carrière au cinéma au tout début des années 60 en signant la musique de Beat Girl de Edmond T. Gréville (1960) avec Noëlle Adam et Nade Beall, avant d'enchaîner la même année avec la comédie dramatique Never Let Go de John Guillermin avec Richard Todd et Peter Sellers.

C'est en 1962 que le compositeur allait se faire grandement remarquer par le public en signant la musique du Dr. No de Terence Young (1962), premier épisode de la longue série populaire des James Bond avec un Sean Connery encore bien jeune à l'époque (32 ans). L'immensément célèbre thème du film fut signé Monty Norman, bien que par la suite, John Barry tenta de prouver que le très populaire thème de James Bond était de lui, mais en vain (la justice donnera finalement raison à Monty Norman au cours d'un procès durant les années 90). Rappelons que John Barry n'était même pas crédité dans le film de Terence Young, et qu'il ne s'occupa que de quelques morceaux et arrangements musicaux/orchestraux à partir de la musique de Monty Norman. Mais, très vite, John Barry écrivit les musiques des James Bond suivants tels que From Russia with Love, Goldfinger, Thunderball, You Only Live Twice, On Here Majesty's Secret Service, Diamonds are Forever, The Man with the Golden Gun, Moonraker, Octopussy, A View to a Kill et The Living Daylights, qui reste en 1987, sa toute dernière participation musicale aux aventures des James Bond, une aventure qui aura tout de même duré pour le compositeur près de 25 ans !

Entre temps, Barry aura signé dans les années 60 quelques partitions intéressantes comme Zulu (1964), The Ipcress File (1965) ou la musique pour The Chase d'Arthur Penn (La Poursuite Impitoyable, 1966), avec Marlon Brando, Jane Fonda et Robert Redford. Sa musique pour Midnight Cowboy de John Schlesinger lui aura au passage permit d'asseoir son goût pour les mélodies romantiques, intimes et langoureuses en utilisant ici un harmonica soliste avec l'orchestre traditionnel, qui verse par moment dans un style dramatique annonçant certaines grandes futures partitions du compositeur britannique. La même année, en 1965, Barry épousait l'actrice Jane Birkin, avec qui il divorça trois ans plus tard après lui avoir donné un enfant, Kate Barry (aujourd'hui photographe).

Dans les années 70, Barry signa un premier chef-d'oeuvre exemplaire avec l'inoubliable The Last Valley (La Vallée Perdue), partition orchestrale et chorale épique pour le drame de James Clavell évoquant les ravages de la guerre de trente ans dans une petite vallée allemande au 17ème siècle, avec Michael Caine et Omar Sharif. Barry signa aussi le célèbre thème de la série télé The Persuaders (Amicalement Vôtre) qui acquit une très grande popularité au fil des années, à tel point que le thème fut même par la suite diffusé sur plusieurs radios. Barry commença à développer sa fibre romantique et son goût pour les partitions orchestrales lyriques en signant la musique de Robin and Marian de Richard Lester (1976) avec Sean Connery incarnant un Robin des bois vieillissant tombant dans les bras d'Audrey Hepburn dans le rôle de Lady Marian. De la fin des années 70 se distinguèrent quelques partitions mémorables telles que King Kong, The White Buffalo, The Deep, Game of Death, Moonraker ou bien encore The Black Hole (Le Tour Noir) et son fameux thème de valse irrésistible et hypnotisant.

Les années 80 permirent alors au compositeur de multiplier ses partitions lyriques avec toujours ce même souci des ambiances mélancoliques, langoureuses et dramatiques. La très belle partition symphonique de Somewhere in Time (1980) réunit tous les ingrédients propres à la musique du compositeur, avec des thèmes romantiques mémorables, des cordes langoureuses, des harmonies toujours très clairement plaquées par les cordes graves et les cors (un tic d'orchestration propre au compositeur). Pour l'anecdote, on raconte que John Barry aurait été inspiré en 1980 par la mort de ses parents, disparus au cours de l'année alors que Barry était en plein travail de composition, ce qui explique probablement le caractère poignant et mélancolique de la musique de ce film réalisé par le français Jeannot Szwarc. S'ensuivit une autre excellente partition du compositeur pour Raise the Titanic de Jerry Jameson, avec Jason Robards, Anne Archer et Alec Guiness.

En 1981, Barry dévoilait une facette plus sombre de son art en signant la musique du thriller Body Heat (La Fiève au Corps) de Lawrence Kasdan avec William Hurt, Kathleen Turner et Mickey Rourke, où il utilise magnifiquement un saxophone solo au sein de l'orchestre. Après avoir participé à la musique du populaire film de Francis Ford Coppola The Cotton Club (1984), Barry nous offrit une nouvelle grande partition lyrique/romantique pour le non moins populaire Out of Africa de Sydney Pollack (1985), drame romantique soutenu par la musique du célèbre concerto pour clarinette de Mozart, dont la popularité n'a cessé de faire de l'ombre à la très belle partition de John Barry pour ce film, qui néanmoins remporte un Oscar. On y retrouvait alors toutes les recettes musicales héritées de Somewhere in Time. Hélas, les années 80, c'est aussi pour John Barry ce qu'il considère comme l'une de ses plus grandes erreurs de carrière, la musique du plus grand nanar culte des années 80 : Howard the Duck (1986), énorme bide commercial que le compositeur a longtemps renié à l'instar de son célèbre producteur, George Lucas !

Il faudra finalement attendre 1990 pour enfin entendre le nouveau grand chef-d'oeuvre de John Barry, Dances with Wolves (Danse avec les Loups), considéré pour beaucoup comme sa plus belle contribution pour le cinéma américain, toutes décennies confondues, composée alors que le musicien venait d'échapper à la mort à la suite d'une grave maladie, sauvé par des médecins lors d'une opération chirurgicale de la dernière chance. John Barry recevra avec cette partition son cinquième et ultime Oscar, qu'il dédiera à ses médecins.

Comme on pourrait s'en douter, cette expérience bouleversante a eu des répercussions sur la vie et l'oeuvre du compositeur, qui ne signa qu'une petite quinzaine de musiques de films tout au long des années 90 avant de commencer à se faire relativement discret après sa musique pour Enigma de Michael Apted en 2001. Les années 90 auront été celles de l'introspection pour un compositeur désireux de se tourner vers des projets plus intimistes comme Chaplin, Indecent Proposal, Ruby Cairo, My Life, The Scarlett Letter, Swept from the Sea ou bien encore le jazzy Playing by Heart de Willard Carroll (1998). Même ses rares incursions dans le registre des thrillers/films d'action tels que The Specialist (1994) ou Mercury Rising (1998) n'ont été que des essais à peine convaincants face au charme et à la grâce de ses précédentes partitions romantiques.

Dans les années 2000, âgé de plus de 70 ans, le célèbre compositeur anglais arrête de composer mais apparaît encore quelquefois à l'occasion de concerts ou d'hommages (notamment à Londres). Il n'a alors rien perdu de sa popularité puisque des musiciens comme Robbie Williams, Fatboy Slim ou Kanye West ont choisis de faire référence à des musiques de John Barry dans leurs propres oeuvres. De nombreux compositeurs de cinéma actuels revendiquent encore son héritage comme David Arnold (compositeur actuel des James Bond) ou Michael Giacchino (qui lui rendit hommage dans Les Indestructibles).

En 2007, John Barry a fait une apparition publique remarquée en France au Festival Musique & Cinéma d'Auxerre, où il a participé à une conférence sur son oeuvre et donné un mémorable concert de ses musiques de film, dirigeant lui-même les deux premiers morceaux (notamment Goldfinger). Voir notre compte-rendu complet et nos photos dans les pages infos. Plus récemment, un concert-hommage a eu lieu en octobre 2010 à Gand. Initialement prévu en la présence du maître, celui-ci avait dû décliner en raison d'un état de santé déjà dégradé. John Barry décéde finalement le 30 janvier 2011 à Glen Cove (dans l'état de New York, USA) d'une crise cardiaque. Il avait 77 ans.

Avec de nombreuses récompenses en sa possession et près de quarante ans de carrière exemplaire au service du cinéma, John Barry demeure incontestablement l'un des compositeurs les plus populaires et légendaires de la musique de film mondiale, à l'instar des derniers grands maîtres du genre vivants tels que John Williams ou Ennio Morricone, ou disparus tels que Jerry Goldsmith ou Maurice Jarre.

Quentin Billard

© Photo en médaillon : DR

out-of-africa
analyse
Echos d’Afrique : John Barry pour OUT OF AFRICA

Pour mettre en musique son film tiré des souvenirs africains de Karen Blixen, Sydney Pollack pense tout d'abord n'utiliser que de la musique traditionnelle africaine...

john-barry-bio
portrait
John Barry, la classe anglaise

Il était l'un des derniers grands maîtres de la musique de film, de James Bond à "Danse avec les Loups". Retour sur une carrière teintée de coups d'éclats "so british" et de romanesque.

BO critiquées

 Les Grands Fonds
 Danse avec les loups
 Le Trou noir
 The Last Valley

   





Il (ou elle) a dit...

Je ne veux pas signer que je suis un compositeur de musique de film. Je suis un compositeur, point. (Béatrice Thiriet)

FILMS en Salle
NOUVEAUTES BO
CRITIQUES BO
COMPOSITEURS - Interviews - Jeunes Talents
CINEASTES
NEWS
DOSSIERS : Articles - Guide pratique - Ouvrages
FORUM : Discuter sur les BO
Cinezik.org : L'Equipe - Mentions Légales - Partenaires - Liens - Presse

Modifier cette fiche

 

Musique de film : cinezik.org Musique de film : cinezik.org Musique de film : cinezik.org


sociaux
Abonnez-vous
(RSS / Facebook / Twitter)

Contact

critiques
 Retour sur le Festival d'Aubagne 2015
 A écouter dans les films sortis le 25 mars 2015
 Nouveautés BO : notre sélection de la semaine
 Rencontre avec Stéphane Lafleur (TU DORS NICOLE)
 La musique de film, nouvel espoir pour le classique
 Rencontre : Steven Price, oscarisé pour GRAVITY

infos
 A écouter dans les films sortis le 25 mars 2015
 Nouveautés BO : notre sélection et annonce des labels au 23 mars 2015
 A écouter dans les films sortis le 18 mars 2015
 Thomas Newman succède à John Williams chez Steven Spielberg

+ d'infos

agenda
 du 20 au 29 mars 2015 :
33e Festival Cinéma d’’Alès / Itinérances 2015 : Hommage à François de Roubaix

 Du 03 au 11 juillet 2015 :
FIMUCITE 2015 - le 9e Festival International de Musique de Film de Tenerife célèbre la France avec Maurice Jarre, Georges Delerue, Jean-Michel Bernard, Philippe Sarde...

 Samedi 10 octobre 2015 :
Danny Elfman en concert en France !

 15 octobre 2015 à 20h30 :
Eric Serra en concert au Grand Rex


Agenda complet



ensalles
 Paris of the North (Hafsteinn Gunnar Sigurðsson)
 Tu dors Nicole (Stéphane Lafleur)
 Anton Tchékhov 1890 (René Féret)
 The Voices (Marjane Satrapi)

+ de films en salles

parutions
 The Face of an Angel ()
 Warlock ()
 Going Ape! ()
 Dutch Book ()

+ de parutions

critiques
 Exodus (Alberto Iglesias, Harry Gregson-Williams)
 The Expendables 3 (Brian Tyler)
 Ida (Artistes variés)
 Dragons 2 (John Powell)

+ de critiques

projets à venir

La musique de Lucifer's Angels réalisé par Ricky McDonald   sera composée par John Delvento  

FORUM
 Bridge of Spies (Thomas Newman)
 leitmotiv majeurs-mineurs
 Manuel Bleton compose la musique d'un court du NIKON
 The Leftovers par Max Richter

Accédez au Forum

FORUM
 Critiques Ciné / Décembre 2013 : la sélection de @grandecart *
 Les BO se vendent comme des petits pains... au Royaume-Uni*
 Projets de BO alléchants - juillet 2013*
 "si on veut gagner sa vie, la musique de film est un bon moyen"*

Accédez au Blog de Cinezik


Cinezik a une Chronique sur France Musique dans Cinéma Songs
Sacem
Retrouvez la programmation de l'émission et les archives en écoute.


---- Publicité ----

Imprimer cette page :

Partager cette page :

       Partager cette info par mail