Quebec - Belgique - Suisse - Afrique

EN

VOIR

PLUS

Compositeurs

Vladimir Cosma  
Né le 13 avril 1940 à Budapest (Roumanie)

Vladimir Cosma

Chef d'orchestre et violoniste, il travailla comme arrangeur et orchestrateur auprès de Michel Legrand durant cinq ans. Il compose pour le cinéma les films d'Yves Robert, de Claude Zidi ou de Francis Veber, ses musiques sont à tendances jazz, dans des films de comédie. Même si certaines de ses musiques sont devenues des classiques, elles sont toutes jubilatoires, fantaisistes, pleines d'invention.

Nouveautés

Incontournables du compositeur

Bio/Portrait

Vladimir Cosma est issus d'une grande famille de musiciens avec un père et un grand-père tous deux pianiste et chef d'orchestre, une mère auteur-compositeur ainsi qu'une grand - mère pianiste qui fut l'élève du célèbre Ferrucio Busoni. Il entre donc au conservatoire National de Bucarest où il y apprend le violon et reçoit de nombreux prix. En 1953, il découvre Paris et s'inscrit au Conservatoire National.  A son amour pour la musique classique s'ajoute la passion pour le jazz et la musique de film.

En tant que violoniste concertiste, il entame une tournée mondiale en 1964 et s'interesse de près à l'écriture musicale. Il compose alors "Trois mouvements d'été" dans une version orchestrale, puis des musiques de scène et de ballet intitulée "Volphone" pour la comédie française. Deux ans plus tard, Michel Legrand qui signe la bande originale pour le film " Les Demoiselles de Rochefort", propose à Cosma de devenir l'arrangeur des chansons "Oum le dauphin" et "Où sont passés les ballons?". L'année d'après Cosma collabore avec Yves Robert pour son film "ALEXANDRE LE BIENHEUREUX".

Dès lors est lancée une grande carrière de compositeur de bandes originales de films dont celle des "AVENTURES DE RABBI JACOB" en 1973. Il compte plus de 300 films à son palmarès. Et participe aux succès de plusieurs longs métrages pour lesquels il a travaillé avec Yves Robert pour "LE GRAND BLOND A LA CHAUSSURE NOIRE" (1972) et "UN ELEPHANT CA TROMPE ENORMEMENT" (1976), Gérard Oury "L'AS DES AS" (1982), Francis Veber pour "LA CHEVRE" (1981) "LE DINER DE CONS" (1998) ou encore "LE PLACARD" (2000), Claude Pinoteau pour "LA BOUM" (1980), Jean-Jacques Beinex pour "DIVA" (1981), Claude Zidi, Ettore Scola pour "LE BAL" (1983), Pascal Thomas, Pierre Richard, Yves Boisset pour "DUPONT LAJOIE (1975), André Cayatte, Gérard Lauzier, JP Mocky, Philippe Muyl, Paul Carpita, Edouard Molinaro, Jean Marie Poiré pour "LE PERE NOEL EST UNE ORDURE" (1979).

Cosma revêt aussi l'habit de chef d'orchestre et s'applique à la rééecriture de ses musiques de films pour les adapter aux concerts symphoniques. Son talent est récompense par de nombreux prix dont deux Césars de la meilleure musique de film en 1982, pour "DIVA", et en 1984 pour "LE BAL"; le prix pour la musique de "DIVA" à Moscou en 1982. Et en 1983, il reçoit le Grand Prix du Disque de la musique de films pour l'ensemble de son oeuvre. En 1990, il obtient le Grand Prix SACEM de « l'oeuvre musicale audiovisuelle ».

© Photo en médaillon : Cinezik, Benoit Basirico
notes-et-toiles2015

festival

Retour sur le 1er festival des Notes et des Toiles

La musique de film était à l'honneur du 4 au 6 septembre 2015 à Pont-à-Mousson (Lorraine) avec Vladimir Cosma et Eric Serra. Jean-Claude Petit et son jury a récompensé Benjamin Wallfisch. Images et palmarès.
gloire-de-mon-pere

analyse

La Gloire de Cosma - Analyse musicale

La musique de "La Gloire de mon père' et "Le Château de ma mère", étude du rapport entre musique et images, par Sylvain Pfeffer.
cosmarex

concert

Vladimir Cosma au Grand Rex : répétitions

Avant son grand concert des 23 et 24 mars 2013 au Grand Rex, Cinezik a pu filmer Vladimir Cosma lors des répétitions. Voici cette vidéo.
cosma-itv

interview

Vladimir Cosma : Que reste-t-il de ses 300 BO ?

Nous avons rencontré Vladimir Cosma à l'occasion de son concert au Châtelet le 24 mars pour évoquer ce travail orchestral tout en revenant sur son parcours. Avec Vidéo.

Critiques BO

Boutique

Le Père Noël est une ordure - Vladimir Cosma

Vos avis