Quebec - Belgique - Suisse - Afrique

EN

VOIR

PLUS

Magnolia  (2000)

Reprise 2000 - 48:44 - en digital | Original Score [musique originale]


S'il est des musiques supérieures aux films qu'elles illustrent, Magnolia en est un exemple… mais de manière curieuse. Je m'explique.

[© Texte : Cinezik]
Magnolia

Tracklist

1. A Little Library Music/Going To A Show (05:36)
2. Showtime (10:29)
3. Jimmy's Breakdown (04:25)
4. WDKK Theme (00:44)
5. I've Got A Surprise For You Today (06:14)
6. Stanley/Frank/Linda's Breakdown (11:02)
7. Chance Of Rain (04:11)
8. So Now Then (03:51)
9. Magnolia (02:12)

Lien d'achat :

Nos articles sur cette BO

Le film n'est pas mauvais, loin de là. Sur un scénario riche et original, soutenu par des acteurs brillants, une photographie superbe et un montage singulier, Paul Thomas Anderson a su recréer une ambiance hors du commun, tendue, palpitante.

Quant à la musique de Jon Brion , elle est tout simplement excellente. Elle sied aux images à la perfection, elle suit le montage et les personnages, elle se marie à l'ambiance du film pour la sublimer. Et même si parfois elle est mal utilisée (comme dans la scène du bar où les Supertramp viennent s'installer sur le score original, le brouillant, noyant les dialogues pour finalement créer un mélange inaudible agaçant pour les oreilles), elle finit toujours par nous insuffler l'angoisse voulue par le réalisateur et le compositeur.

Tout est alors extraordinaire. La tension monte pendant environ une heure, nos mains sont moites, notre cœur bat à vive allure. La scène du show télévisé s'annonce comme étant le climax, le moment où tout bascule. Cette séquence est accompagnée d'un morceau musical de plus de 10 minutes, entêtant, infini… on s'attend alors à quelque chose de grandiose. Il va se passer un événement extraordinaire qui va tout bouleverser, tout emporter sur son passage, nous y compris… la pression se fait de plus en plus forte, presque insoutenable… attention, maintenant !!!…

Pouf : Rien. La musique nous a fait miroiter quelque chose que le film n'a pas su nous offrir. La musique cesse alors, la tension retombe d'un coup et il ne se passe vraiment rien. La frustration est du niveau de l'attente, sinon pire. A partir de là, la musique est vraiment longue à revenir. Après une heure d'illustration sonore ininterrompue, elle s'absente quelques soixante minutes. Si elle est là, elle est effacée, peut-être à l'image des personnages qui sombrent tous dans la dépression jusqu'à paraître invisibles aux yeux du monde.

Le score est-il mal utilisé ? Est-ce volontaire de la part du réalisateur ? Quelque soit la réponse le film y perd en intérêt général, un passage d'à peu près une heure qui aurait mérité à être plus court et où la musique aurait dû être mise plus en avant. A l'écoute du disque le mal est réparé ( mais il est malgré tout trop tard pour le film ). Puis la tension remonte lentement, accompagnée par un morceau de 11 minutes, moins fort et moins oppressant que le précédent mais efficace ( Stanley / Frank / Linda's Breakdown ). Chance of Rain nous sort de notre engourdissement momentané pour nous mener doucement jusqu'à l'événement final qui, même s'il arrive un peu tard, finit tout de même par remporter un plaisir amusé de notre part.

Voilà un film où la complicité entre compositeur et réalisateur était parfaite. P.T. Anderson dictait ses consignes à J. Brion à l'aide de gestes et de mimiques. Brion composait ce que cela lui faisait ressentir! Toutefois l'osmose n'a pas tenu la distance, dommage.

Isabelle Thomas

Boutique


En achetant cette BO sur Amazon par ce lien, vous apportez un soutien à notre site.

Voir toutes les dernières ventes

Autres BO du compositeur

Vos avis