Quebec - Belgique - Suisse - Afrique

EN

VOIR

PLUS

Pearl Harbor  (2001)

Hollywood Records (22 mai 2001) - 0:46:17 | Original Score [musique originale]


Après un HANNIBAL de facture raffinée et sombre, Zimmer fonce dans le romantisme pur, violon et piano à gogo, et envolées symphoniques sur fond d'images bluettes de beaux couples américains qui s'embrassent dans le vent hawaïen, en attendant l'heure fatidique du film (la plus intéressante), la fameuse attaque japonaise du 7 décembre 1941...

Pearl Harbor

Tracklist

1. There You'll Be (3:42) *
2. Tennessee (3:39)
3. Brothers (4:04)
4. ...And Then I Kissed Him (5:35)
5. I Will Come Back (2:53)
6. Attack (8:57)
7. December 7th (5:07)
8. War (5:15)
9. Heart Of A Volunteer (7:05)

* Chanson de Diane Warren / Performed by Faith Hill

SOUTENEZ NOTRE SITE

Nos articles sur cette BO

Effets spéciaux hallucinants, mise en scène rythmée... Pearl Harbor, finalement, est un beau film, joli et rafraîchissant, avec double-dose de romantisme, d'action et d'effets-spéciaux (budget oblige), mais... sans aucun fond ! C'était à prévoir.

Là-dessus, Zimmer s'accroche sur ce qu'il peut, à savoir quelques beaux plans de baisers au coucher du soleil, pouvant peut-être laisser décrocher une larme pathétique aux plus sensibles... mais c'est à peu près tout. Côté action, rien de nouveau. La scène de bataille, musicalement, est toujours efficace mais c'est du Zimmer déjà connu (aucun passage d'action ne figure sur le CD). Honnêtement, je trouve la musique très belle, meilleure que le film, même (c'est vrai que c'est pas dur de faire mieux), mais il faut s'écouter ça à part. Une fois de plus, seule la musique sur le CD est vraiment appréciable, sur les images, tout sonne faux... On dirait du Horner post-Titanic !

La composition du thème principal, joué principalement au piano (et enrichi par de très romantiques violons) a été une épreuve très dure pour Zimmer. Particulièrement investi dans ce projet, il voulait écrire là "son meilleur thème", selon ses propres termes. Après de longues semaines sans idées à traîner la nuit à Media Ventures, se lamentant dans le studio de Gregson-Williams, c'est finalement dans la douleur qu'il a écrit ce thème, très beau effectivement, mais... ce n'est pas son meilleur, loin de là. Désolé, Hans, on ne peut pas toujours être bon quand on le veut !

Les passages illustrant les suites de l'attaque japonaise sont également très beaux (sur les ralentis très maîtrisées de Micheal Bay...), mais on sent la récupération de l'efficacité de son style "Ligne Rouge" quand les instants où il faut créer l'émotion sont particulièrement dramatiques. Zimmer dit effectivement à ce sujet : « Personne ne m'a demandé explicitement de m'inspirer de La Ligne Rouge. Mais il se trouve que les deux sujets ont de nombreux points communs. La Ligne Rouge était un film qui parlait de sujets tels que la paix et la fraternité et j'ai, de ce fait, attaché beaucoup d'importance à imprégner le score de Pearl Harbor de ces même thèmes car je ne souhaitais pour rien au monde faire de ce projet un autre film de guerre, banal et prévisible. Je pense avoir probablement forcé un peu trop le trait entre les deux films et musicalement cela s'est manifestement ressenti. »

On ressent aussi un légère influence héritée de Hannibal, lorsque quelques choeurs très maîtrisés rajouent une once de majestuosité à tout cela, notamment dans la piste "December, 7th". « Je suis presque certain que personne n'est en mesure de comprendre le texte du choeur, admet Zimmer, et cela me convient car telle était mon intention. Vous aurez du mal à me croire mais le texte est en fait un poème folklorique finlandais. Par ailleurs, j'ai volontairement choisi de travailler avec un choeur aux dimensions réduites, très discret. En toute honnêteté, "December 7th" est mon morceau favori du score de Pearl Harbor. J'ai mis une éternité à le composer. J'ai composé toute la musique d'action à la dernière minute car je ne cessais d'écrire et de réécrire ce morceau qui est en fin de compte très simple. Maintenant, avec le recul, je me rends compte à quel point la solution était simple. Mais la simplicité m'a semblé tarder une éternité à prendre forme. »

Conclusion : belle musique, plutôt inattendue de la part de Zimmer, mais très banale pour un film-romantique (même de guerre). La bonne surprise c'est que c'est Zimmer qui a composé cette musique, mais... la mauvaise c'est que ça sonne parfois comme du (mauvais) Horner... donc pas grand intérêt, finalement, comme le film. Juste bon à écouter en fond de temps en temps, d'autant plus que l'écoute du CD est très agréable (comme dans Gladiator ou La Ligne Rouge) et l'ensemble mélodique cohérent et d'une grande beauté.

Sylvain Rivaud

Bonus DVD

Edition 2 DVD
DVD 1:
Le film (2h 55)
DVD 2:
Le clip musical "There You'll Be" interprété par Faith Hill
Le Making of
Le point de vue japonais
La bande-annonce

 

 

Date de sortie du DVD : 07-12-2001

Boutique

Autres BO du compositeur

Vos avis