Quebec - Belgique - Suisse - Afrique

EN

VOIR

PLUS

La Vie des Autres  (2007)

Colosseum (ALL : 4 octobre 2006,
FR : 22 janvier 2007) - 1:15:04 | Original Score [musique originale]


Florian Henckel von Donnersmarck a fait son mémoire de fin d'études sur le film d'Anthony Minghella, Le Talentueux M. Ripley, dont le compositeur est Gabriel Yared. Le réalisateur a eu l'impression de comprendre le film grâce à la musique. Il a donc souhaité travailler avec le célèbre compositeur pour ce film. [© Texte : Cinezik]
La Vie des Autres

Tracklist

1. Die unsichtbare Front (2:43)
2. HGW XX/7 (5:34)
3. Gral (Petrowsky) (2:37)
4. E.W. als Gruß (Petrowsky) (2:33)
5. Linienstraße (2:51)
6. Der Verrat (2:05)
7. Champus-Lied (Mann) (3:29)
8. Ich würde, wenn ich wüßte, daß ich könnte (4PS) (4:00)
9. Das Leben der Anderen (5:14)
10. Die Sonate vom Guten Menschen (1:40)
11. Wie ein Stern (Schöbel) (6:20)
12. IM "Martha" (4:23)
13. Rock n' Roll im Stadtpark (Pankow) (3:24)
14. Stell dich mitten in den Regen (Bayon) (5:17)
15. Gesichter der Liebe (3:32)
16. Georg Dreyman, der Dichter (1:28)
17. Es gibt Momente (Biebl) (5:06)
18. Albatros (Karat) (8:12)
19. Tausend Augen (Silly) (4:32)

Nos articles sur cette BO

Mais les compositeurs français trouvent leur chemin rapidement avec une écriture de cordes impeccable et troublante, plus dramatique, dans le superbe "HGW XX/7". La musique instaure une atmosphère pesante, qui suggère une traque, et la notion de voyeurisme qui découle du scénario du film (un espion qui surveille un couple).

Malgré cela, la musique évite l'ennui par de superbes nappes de cordes et des morceaux lyriques magnifiquement écrits, très mélodiques ("Das Leben der Anderen"), avec des pièces sombres et dramatiques lente mais bien développées. Gabriel Yared n'échappe à l'envie d'écrire une sonate pour piano exigeante ("Die Sonate vom Guten Menschen") à la limite de l'atonalité, qui provoque un certain malaise.

Certes, rien d'original dans ce score, mais on apprécie le savoir-faire des compositeurs, la qualité d'écriture et la structure de l'ensemble. La vision du film (qui sort le 31 janvier 2007) permettra sans doute de déceler de nombreuses autres subtilités à cette musique, sûrement d'une toute autre intensité à l'image.

A noter sur l'album la présence de nombreuses chansons (en alternance avec le score), la plupart très agréables à écouter, entre rock et électro, rendant l'écoute du CD très plaisante, la partition orchestrale (atmopshérique) marquant des pauses entre plusieurs titres plus rythmés : le disque gagne en équilibre et s'écoute très bien, et surtout avec grand plaisir, permettant d'apprécier à sa juste valeur aussi bien le travail orchestral de Yared & Moucha que la sélection des chansons, très pertinentes. Du beau travail en tout points.

Grand Prix du Festival Musique & Cinéma - Auxerre 2006

Sylvain Rivaud

Autres BO du compositeur

Vos avis