Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

Réalisateurs

Bertrand

Bertrand Bonello

Zombi Child

Bertrand Bonello, né en 1968,  est un réalisateur français également compositeur de la musique de ses films ayant eu une formation musicale classique avant de rejoindre le cinéma. De son premier long-métrage, Quelque chose d'organique en 1998, jusqu’à Saint Laurent (2014) et Nocturama (2016), le travail musical est important, aussi bien par ses compositions que ses emprunts.

Tim

Tim Burton

Dumbo

Déja dans son premier court-métrage VINCENT (hommage à Vincent Price), on pouvait y déceler un sens du bizarre et un humour très particulier absents pourtant des productions Disney pour lesquelles il travaillait. Après le succès inattendu de PEE WEE, qui lançait un nouveau burlesque anachronique, il enchaine avec l'exubérance visuelle de BEETLEJUICE...

Sébastien

Sébastien Betbeder

Ulysse & Mona

Réalisateur et scénariste français, Sébastien Betbeder fait appel pour la musique de ses films à des artistes issus de la scène : Sylvain Chauveau sur "Nuage" (2007), "La Vie lointaine" (2008), "Les Nuits avec Théodore"(2012), puis Bertrand Betsch pour "2 automne, 3 hivers" (2013), Sebastien Tellier sur "Marie et les naufragés" (2016), Minizza pour "Le voyage au Groenland" (2016) et "Ulysse et Mona" (2019).

Serge

Serge Bozon

Madame Hyde

Serge Bozon, grand cinéphile (le cinéma classique américain, Biette, Guiguet, Vecchiali...) et mélomane (la Northern Soul) se lance dans la réalisation avec MODS (2003) puis tourne un film de guerre musical (chanté) LA FRANCE (2007) pour lequel Benjamin Esdraffo & Medhi Zannad signent les chansons. Après une première comédie TIP TOP (2013) sans musique originale, il retrouve Benjamin Esdraffo avec MADAME HYDE pour un premier travail sur une véritable musique de film.

Sharunas

Sharunas Bartas

Frost

Sharunas Bartas est un réalisateur lituanien singulier qui a construit une oeuvre forte, contemplative et mutique, à l'environnement sonore aussi important que la composition plastique. Que ce soit dans les paysages lointains de FEW OF US ou dans le huis-clos d'une maison dans HOUSE, il s'agit toujours de rendre compte de l'isolement d'un personnage central et son incommunicabilité. 

Tous les réalisateurs en B

Nos interviews incontournables

Retour en haut de page