Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

Réalisateurs

Amos

Amos Gitaï

Un tramway à Jérusalem

Réalisateur israélien engagé, il est primé au Festival de Cannes pour son film "Free Zone" (avec Nathalie Portman) en 2005. Il tourne des films sur l'histoire de son pays, en 1999 avec "Kadosh', en 2000 avec "Kippour". Il tourne en France avec Juliette Binoche ("Désengagement") sur le conflit à Gaza ou avec Jeanne Moreau ("Plus tard, tu comprendras") sur la question juive et la mémoire de la Shoah.

Felix

Felix Van Groeningen

Beautiful Boy

Le cinéaste belge flamand Felix van Groeningen a reçu le César 2014 du meilleur film étranger pour ALABAMA MONROE, hommage à la musique américaine country et bluegrass avec une BO écrite par le guitariste Bjorn Eriksson. Pour son premier film, LA MERDITUDE DES CHOSES (2009), il avait fait appel à Jef Neve, pianiste de jazz. En 2016, pour son troisième film, BELGICA, il s'intéresse à la musique rock et électronique des clubs, avec une BO signée Soulwax, groupe de Gand d'où il est originaire.

Jean-Luc

Jean-Luc Godard

Le Livre d'image

Leader du mouvement de la Nouvelle Vague, il est devenu au fil de sa carrière un cinéaste emblématique et militant. Ses longs métrages sont un moyen de rendre hommage à de nombreux artistes peintres, musiciens ainsi qu'aux réalisateurs de renom. Tout au long de sa vie il prônera l'image d'un cinéma idéaliste.

Yann

Yann Gonzalez

Un couteau dans le cœur

Il a été critique de cinéma pour les magazines Max, Têtu et Chronic’Art. Son premier court métrage By the Kiss a été sélectionné dans de nombreux festivals internationaux puis suivent Entracte et Je vous hais petites filles, récit d’une chanteuse punk obsédée par l’adolescence, sur fond de synthés mélancoliques signés M83. Son égérie est la fabuleuse Kate Moran au fort accent british. En 2009, il écrit un film pour Julien Doré, "Astres Noirs".

Terry

Terry Gilliam

L'Homme qui tua Don Quichotte

A la fois acteur et réalisateur mais aussi scénariste et dessinateur, Terry Gilliam use de sa polyvalence pour dépeindre un univers fantasmagorique sur grand écran. Indépendant et provocateur, l'ensemble de son oeuvre oscille entre réussites artistiques et projets abandonnés.

Tous les réalisateurs en G

Nos interviews incontournables

Retour en haut de page