Quebec - Belgique - Suisse - Afrique  

Réalisateurs

Pascal

Pascal Thomas

A cause des filles… ?

Journaliste puis réalisateur d'un CM grâce à Claude Berri, il passe au long métrage avec 'Les Zozos', chronique douce-amère sur les déboires sentimentaux d'une bande d'amis lycéens. Premier succès pour le cinéaste qui surfera dans les années 70 sur cette vague 'comique'. Il opère un retour gagnant en 1989 avec 'Les Maris, les femmes, les amants' qui se déroule à nouveau durant la saison estivale.

André

André Téchiné

Nos années folles

Avec le soutien de grandes vedettes tels que Jeanne Moreau, Gérard Depardieu, Isabelle Adjani, Isabelle Huppert ou plus tard Juliette Binoche, Emmanuelle Béart et Daniel Auteuil qui ont tous reconnu en lui un directeur d'acteurs exceptionnel, il invente un cinéma très personnel d'un romantisme flamboyant, farouchement anti-naturaliste. À partir d'Hôtel des Amériques en 1981, il commence à tourner avec Catherine Deneuve, qui reste une de ses actrices fétiches. A la musique, il restera fidèle à Philippe Sarde jusqu'à récemment avec Les Témoins.

Bertrand

Bertrand Tavernier

Voyage à travers le cinéma français

Dés L'HORLOGER DE SAINT PAUL en 1974, Bertrand Tavernier exprime à chaque film son aversion contre les injustices, son engagement contre la guerre, le racisme, les ravages du colonialisme, la peine de mort, la délinquance, violence, chômage, drogue, sida... Son amour pour le cinéma américain, qui est l'objet de son livre "50 ans de cinéma américain", le pousse à faire son film américain DANS LA BRUME ELECTRIQUE. Il a travaillé à la musique avec Philippe Sarde, Antoine Duhamel, Louis Sclavis et Marco Beltrami.

Justine

Justine Triet

Victoria

Diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris, Justine Triet réalise son premier court-métrage SUR PLACE en 2006 dans le registre du documentaire, comme DES OMBRES DANS LA MAISON (2009). Elle signe en 2011 sa première fiction avec VILAINE FILLE MAUVAIS GARCON. En 2013, elle présente son premier long-métrage, LA BATAILLE DE SOLFERINO, au Festival de Cannes (sélection ACID).

André

André Téchiné

Quand on a 17 ans

Avec le soutien de grandes vedettes tels que Jeanne Moreau, Gérard Depardieu, Isabelle Adjani, Isabelle Huppert ou plus tard Juliette Binoche, Emmanuelle Béart et Daniel Auteuil qui ont tous reconnu en lui un directeur d'acteurs exceptionnel, il invente un cinéma très personnel d'un romantisme flamboyant, farouchement anti-naturaliste. À partir d'Hôtel des Amériques en 1981, il commence à tourner avec Catherine Deneuve, qui reste une de ses actrices fétiches. A la musique, il restera fidèle à Philippe Sarde jusqu'à récemment avec Les Témoins.

Tous les réalisateurs en T

Nos interviews incontournables

Retour en haut de page