Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019


Accédez à notre page dédiée au Festival de Cannes avec tous nos contenus. 

Compositeurs

Rich

Rich Vreeland

Electro

Richard Vreeland, mieux connu sous le pseudonyme de Disasterpeace, est un compositeur et musicien américain. Il a commencé la musique en apprenant la guitare à l'école secondaire et vers l'âge de 17 ans, il écrit ses premières musiques électroniques. Il se fait connaitre au cinéma en 2014 auprès de David Robert Mitchell pour "It Follows", qu'il retrouve sur "Under the Silver Lake" (2018).

Arnaud

Arnaud Rebotini

Electro

Arnaud Rebotini est un compositeur et musicien de musique électronique français, fondateur du groupe Black Strobe, et collaborateur du réalisateur Robin Campillo sur EASTERN BOYS (2014) et 120 BATTEMENTS PAR MINUTE (en compétition à Cannes 2017).

Chloé

Chloé Thevenin

Electro

Chloé Thévenin, connue plus simplement au travers de son prénom Chloé, est une compositrice et DJ de musique électronique française. Après le clubbing et 2 albums, elle apparaît au cinéma avec "Je ne suis pas un salaud" (Emmanuel Finkiel, 2015). En 2017, elle associe à sa musique electro des musiciens algériens pour "Paris la blanche" de Lidia Leber Terki.

Etienne

Etienne Jaumet

Electro

Le saxophoniste Etienne Jaumet est membre avec Cosmic Néman et Jérôme Lorichon du groupe électro français Zombie Zombie qui depuis sa création en 2006 revendique des influences étroitement liées au cinéma de genre, de son nom qui renvoie à l'œuvre de George A. Romero à son EP ZOMBIE ZOMBIE PLAYS JOHN CARPENTER qui reprenait les plus grands thèmes du maître du fantastique. Le groupe a également participé à plusieurs ciné-concerts, d'abord pour La Cité de la Musique de Paris à l'occasion de la présentation du Cuirassé Potemkine de Sergueï Eisenstein en 2009, puis pour le Musée du Louvre (en 2014) et le Festival Côté court de Pantin (en 2016) avec les courts métrages documentaires de Jean Painlevé. En 2016, Zombie Zombie signe ses premières musiques originales de films : "Loubia Hamra" de Narimane Mari et "Irréprochable" de Sébastien Marnier.

Sébastien

Sébastien Tellier

Electro

Sébastien Tellier est un artiste de musique électronique, chanteur français. Son premier album "L'Incroyable vérité" (2001) sort sur le label Record Makers dont le morceau "Fantino" est choisi par Sofia Coppola pour la BO de "Lost in Translation" (2003). En 2004, il écrit sa première musique originale pour le cinéma avec NARCO de Tristan Aurouet et Gilles Lellouche. Il retrouve le cinéma avec "Steak" (2007) de Quentin Dupieux. En 2016, il est à l'affiche avec deux films : "Saint Amour" de Benoît Delépine et Gustave Kervern, "Marie et les Naufragés" de Sébastien Betbeder.

Christophe

Christophe Chassol

Electro

Christophe Chassol d'origine martiniquaise est un compositeur de musique expérimentale. Il compose depuis le début des années 2000 pour le cinéma, la télévision et la publicité, notamment pour "Dark Touch" (2013) de Marina de Van, "Tu veux... ou tu veux pas?" (2014) de Tonie Marshall et "Lamb" (2015) de Yared Zeleke.

Nicolas

Nicolas Godin

Electro

Nicolas Godin, né en 1969, est l'un des deux membres du groupe de musique français Air auprès de Jean-Benoît Dunckel. Le tandem de la French Touch électronique signe sa première musique de film pour Virgin Suicides de Sofia Coppola en 1999. En 2014, il écrit sa première BO en solo pour Nicolas Saada sur Taj Mahal

Daniel

Daniel Kowalski

Electro

Après des études d'architecture et un parcours de régisseur de théâtre, Daniel Kowalski se lance avec passion dans la musique électronique et prend rapidement ses marques dans les scènes synth-wave et industrielle. Depuis 2006, il compose pour le spectacle vivant, puis pour le cinéma, avec la bande originale du court métrage de Sylvain Girves, "La Remontée de l'oniroscaphe". En 2012 débute sa collaboration avec sa sœur Julia Kowalski, pour laquelle il compose la musique du court métrage "Musique de chambre", puis du long métrage "Crache coeur" (2015), sélectionné par l'ACID à Cannes. Influencé par le cinéma expérimental, les films noirs et le fantastique, son travail porte autant sur les textures sonores que sur l'esthétique des genres musicaux contemporains.

Tous les compositeurs de Electro

Compositeurs incontournables

Hans

Hans Zimmer

Hans Zimmer, né en 1957 en Allemagne, part d’abord à Londres où il rencontre le compositeur anglais Stanley Myers. Avec lui il participe à des films de Jerzy Skolimowski (​Travail au noir​, 1982) et Nicholas Roeg (​Insignificance,​ 1985) avant de composer à son tour pour ​My Beautiful Laundrette​ de Stephen Frears (1985). Après un autre film britannique dont il compose seul la partition, ​Un monde à part​ (de Chris Menges, 1987), sa carrière hollywoodienne se lance avec Barry Levinson sur ​Rain Man​ (1988) pour lequel il est nommé pour la première fois à l’Oscar de la meilleure musique de film. C’est à ce moment là qu’il fonde le studio Media Ventures (aujourd’hui Remote Control), une « usine » à compositeurs. Avec ​Black Rain​ (1989), il amorce une relation durable avec Ridley Scott qu’il retrouve de nombreuses fois (​Thelma & Louise, Backdraft​...​Gladiator, Hannibal​). Le film d’animation ​Le Roi Lion​ (1994) lui permet de remporter son unique Oscar. Terrence Malick fait appel à lui pour son grand retour en 1998 avec le film de guerre ​La Ligne Rouge​ (1998). A sa liste des collaborateurs fidèles figurent Gore Verbinski (dés ​The Ring​ en 2002 puis ​Pirates des Caraïbes​ ou encore ​Lone Ranger​) et Christopher Nolan (depuis ​Batman Begins​ en 2005 jusqu’à ​Inception​, ​Interstellar​ et ​Dunkerque​).

Christopher

Christopher Young

En 20 ans de carrière, Christopher Young est devenu l'un des maîtres incontestés du frisson à Hollywood ! Son style, très adapté au cinéma de genre, a profité aussi bien au thriller, au film d'horreur qu'au fantastique et à la science-fiction, mais aussi, plus récemment, au drame et à la comédie.

Gabriel

Gabriel Yared

Gabriel Yared, né en 1949, a débuté avec Jean-Luc Godard (Sauve qui peut la vie, 1981), Jean-Jacques Beineix (La Lune dans le caniveau, 1983 - 37.2 le matin - et sa première nomination aux César en 1987), Bruno Nuytten (Camille Claudel, 1988), Jean-Jacques Annaud (L'Amant, et son unique César de la meilleure musique de film en 1992), avant de s'imposer comme l'un des compositeurs de musique de film français les plus demandés à l'étranger depuis sa collaboration avec Anthony Minghella (5 films) dés "Le Patient Anglais" et son Oscar remporté en 1996. Il est aussi associé à des comédies (pour Etienne Chatiliez - Tatie Danielle, et Jean-Pierre Mocky - Agent trouble), à des films d'animation (pour René Laloux - Gandahar,  et Michel Ocelot - Azur et Asmar). Depuis les années 2010, il rencontre une nouvelle génération de cinéastes : Xavier Dolan (Tom à la ferme, Juste la Fin du Monde), Joan Chemla (Si tu voyais son coeur). 

David

David Wingo

David Wingo vient à la composition de musique de film avec le long-métrage de David Gordon Green GEORGE WASHINGTON en 2000. Par la suite, il travaille avec divers cinéastes : Jordan Melamed (MANIC, 2001), Todd Rohal (THE GUATEMALAN HANDSHAKE, 2006), Craig Zobel (GREAT WORLD OF SOUND, 2007), Jared Hess (GENTLEMAN BRONCOS, 2009), Jeff Nichols (TAKE SHALTER)...

John

John Williams

Sa première oeuvre remarquée est "Comment voler un million de dollars" (William Wyler, 1966). Il clôture l’oeuvre d’Hitchcock avec "Complot de famille" en 1976. Il collabore avec les grands cinéastes modernes Robert Altman et Arthur Penn puis rencontre Steven Spielberg pour "The Sugarland Express" (1974) qu’il ne quitte plus. C’est avec Spielberg ("Jaws") et Georges Lucas ("Star Wars") qu’il invente des thèmes qui vont marquer durablement le cinéma américain de divertissement. Il détient le record de nominations aux Oscars : une quarantaine.

Compositeurs dans l'actualité

Maxence

Maxence Dussère

Les Météorites

Maxence Dussère signe la musique du premier film de Romain Laguna.

Adrian

Adrian Johnston

Eden (Série)

Le compositeur britannique Adrian Johnston retrouve Dominik Moll sur cette série franco-allemande après "Des nouvelles de la planète Mars" (2016).

Pinar

Pinar Toprak

Captain Marvel

La compositrice turco-américaine Pinar Toprak fait la rencontre de Anna Boden et Ryan Fleck sur cette production de l'univers Marvel. 

Compositeurs en interview

Fatima

Cannes 2019 : Interview B.O avec Fatima Al Qadiri (ATLANTIQUE, en Compétition)

La compositrice Fatima Al Qadiri (artiste de musique électronique basée à Berlin) était l'invitée de Benoit Basirico dans BO Festival sur Radio Festival pour le premier long-métrage de la franco-sénégalaise Mati Diop (ATLANTIQUE, en Compétition). Elle contribue à un véritable poème étrange, une des plus envoutantes B.O de la compétition pour un film surprenant. 

Olivier

Cannes 2019 : Interview B.O avec Olivier Alary (LA FEMME DE MON FRÈRE, Un Certain Regard)

Le compositeur Olivier Alary était l'invité de Benoit Basirico dans BO Festival sur Radio Festival le 16 mai pour la première réalisation de l'actrice québécoise Monia Chokri.

Olivier

Interview B.O de Jeux Vidéos : Olivier Derivière (A PLAGUE TALE: INNOCENCE)

Avec A PLAGUE TALE: INNOCENCE (sortie du jeu vidéo le 14 mai 2019), Olivier Derivière retrouve Asobo Studio pour ce jeu de cache-cache et d'Infiltration créé par Olivier Ponsonnet (directeur artistique), Sébastien Renard (auteur - directeur narratif), David Dedeine (directeur créatif), et Kevin Choteau (réalisateur, "game director"). A cette occasion, il revient sur les spécificités de la création musicale pour l'art interactif et ludique.

Frederic

Interview B.O : Fréderic Vercheval, DUELLES

Fréderic Vercheval retrouve Olivier Masset-Depasse 10 ans après CAGES (2008) et "J'aurais voulu être un danseur" (2005), sur ce thriller franco-belge avec Veerle Baetens et Anne Coesens (Alice et Céline) deux mères qui voient leur amitié mise en péril après l’accident d’un de leurs enfants. 

Antoine

Prix Cinezik Aubagne 2019 #1 : Antoine Duchêne pour LES JOUVENCELLES de Delphine Corrard

Voici un focus sur un des trois court-métrages mentionnés pour le prix Cinezik lors du Festival d’Aubagne 2019 qui permet d’honorer la musique d'un court-métrage français issu de la compétition. Avec LES JOUVENCELLES de Delphine Corrard, Antoine Duchene prolonge avec sa partition l’histoire d’amitié en maison de retraite entre une vieille dame incarnée par Annie Cordy, pensionnaire déprimée, et une jeune employée de l’établissement.

Nos interviews incontournables

Retour en haut de page