Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Swim little fish Swim  (2014)

(Juin 2014) |



The Toys and Tiny instruments, groupe psychopop de Brooklyn formé en 2009 par Colin Summers et Alec Betterley, ont écrit et composé les chansons fantaisistes et décalées du personnage de Leeward (qui compose dans le récit du film la musique d'une pub). Candace Lee, musicienne folk originaire du Queens, apparait dans le film en tant que chanteuse dans un bar, et y joue deux de ses chansons, une troisième clôt le film. D'autres artistes s'y ajoutent : Penn Sultan, La Plage Records...

[© Texte : Cinezik] •

Swim little fish Swim

Autour de cette BO

Propos du réalisateur

Lors d'un casting dont le but était de trouver des figurants musiciens pour une scène de soirée entre amis, on a vu débarquer un groupe dont le nom nous a interpellé : The Toys and Tiny Instruments (« Jouets et Instruments Miniatures »). Notre personnage fabrique des instruments qui jouent tout seuls à partir de jouets de sa fille, c'était un signe ! Quand ils ont commencé à chanter tout en grattant le ukulélé, il n'y avait plus de doute, ils ne se contenteraient pas de jouer les amis musiciens de Leeward, ce serait eux qui composeraient ses chansons ! Ils sont parvenus à créer l'univers musical du personnage, en totale adéquation avec sa personnalité marginale et loufoque. Colin Summer, chanteur du groupe, est par ailleurs devenu la « voix » officielle de Leeward.

Quand à Candace Lee, cette jeune chanteuse qui n'avait pas encore 16 ans est apparue comme un miracle ! Une musicienne qui devait jouer dans une scène de concert dans un bar s'est désistée la veille du tournage, nous avons donc mis une annonce urgente sur un site de casting pour la remplacer, sans grand espoir. Au milieu de centaines de candidatures anodines, il y avait la voix à la fois puissante et fragile de Candace ! Nous lui avons demandé de jouer deux de ses titres lors de cette scène de concert. Un an plus tard, pendant la post-production, elle nous a envoyé ses dernières compositions. Et là le miracle s'est produit à nouveau. Lorsque «Jack and Avery» est sorti des enceintes, des frissons nous ont parcourus, c'était la chanson qui allait clore notre film.

Lola Bessis, Ruben Amar 

«Jack and Avery» - Candace Lee
(générique de fin)

Nos articles sur cette BO

Vos avis