Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

Warcraft III  

• •

• Musique composée par Tracy W. Bush, Derek Duke, Jason Hayes, Glenn Stafford

Le troisième volet de la saga heroic-fantasy « Warcraft III », comportant quatre campagnes (Humains, Elfes de la Nuit, Orcs et Morts-Vivants), a bénéficié d’une illustration sonore très soignée : pas moins de 3700 sons ont été conçus par les sound-designers du jeu. Tracy W. Bush, Derek Duke, Jason Hayes, Glenn Stafford ont quant à eux composé 31 morceaux qui participent de l’atmosphère intemporelle et mystérieuse du jeu.

[© Texte : Cinezik] •

Warcraft III   height=

Autour de cette BO

Nos articles sur cette BO

Chaque campagne a sa propre musique (trois morceaux d’ambiance, souvent les plus réussis, un morceau pour le panneau de défaite et un autre pour le panneau de victoire), mais de nombreuses autres musiques illustrent également le panneau d’introduction et les différentes animatiques qui rythment les chapitres de chaque campagne.

Les compositeurs recourent très largement à des cuivres, des percussions, des nappes synthétiques et des boucles technoïdes, mélangés à des bruitages et des instruments traditionnels (duduk, didgeridoo), s’inspirant à la fois des scores heroïc fantasy des premiers jeux Nintendo, des partitions hollywoodiennes et synthético-orchestrales des compositeurs MV et de John Debney et des atmosphères de Kenji Kawaï.

Ce choix musical est souvent synonyme de production synthétique, un choix budgétaire et légitime qui a ses désavantages : l’utilisation de l’échantillonnage est flagrant, et les effets de pompage sur les mélodies principales gênent parfois l’écoute. La diversité des talents en oeuvre sur cette bande originale est également souvent préjudiciable à l’unité de l’ensemble. Ainsi, certains morceaux sont faciles et très mal produits (« Sad Mystery », « Dark Victory ») : typiquement le genre de musiques amateurs qui pullulent sur le net.

Mais on aurait tort de bouder notre plaisir. Dans le jeu, il suffit de se laisser porter par l’ambiance cinématographique qu’appelle ces glorieuses références. Ce parti pris hollywoodien instaure une ambiance dans l’ensemble très agréable, puisqu’il magnifie les actions du joueur, en privilégiant des atmosphères très réverbérées et des orchestrations à la fois héroïques et mystérieuses. Les compositeurs font souvent appel aux codes musicaux cinématographiques des films d’horreurs, épiques et heroïc fantasy, sans pour autant se répéter et transiger sur la singularité des climats sonores : à l’écoute de certaines plages (« Night Elf Defeat », petit requiem pour voix de femme, la compagne des Undeads, etc…), on se dit parfois que définitivement, le jeu vidéo est un support d’avenir qui musicalement ouvre très largement la voie à l’expérimentation et à la création.

La musique du jeu n’a pas été éditée, mais les mp3 du jeu (encodés en 112 kbps) sont accessibles légalement via l’éditeur de jeu Warcraft (rubrique Editeur de Sons, dossier Musique Interne).

Damien Deshayes

Vos avis