Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurRépertoiresCritiques de B.O ActusPodcastsCannes 2021

Voir le Calendrier des sorties B.O Tous nos coups de coeurs B.O Nos Podcasts

Critiques BO

bo fantasia

Fantasia

Artistes variés

FANTASIA (Disney) : l’inclassable fusion entre la musique et l’image

par François Faucon

A l'occasion du discret et très exigeant 4e festival du film d'animation de Courthézon (Vaucluse) durant lequel la conférence d'où découle le présent article a été donnée (février 2020), célébrons ce qui reste l'un des joyaux absolus de la firme Disney : « Fantasia ». Films aux multiples facettes et dont le succès ne se dément pas depuis quatre-vingt ans, « Fantasia » apparaît comme l'enfant sacré du réalisateur, la perle rare, le film inclassable ne rentrant dans aucune case sinon la sienne. Proposons quelques clefs d'analyse pour cette musique à l'écran, ce film musicalisé, cette osmose entre les deux. Les mots sont-ils suffisants ?

bo folie_grandeurs

La Folie des grandeurs

Michel Polnareff

LA FOLIE DES GRANDEURS (1971), un clavecin pour la vraisemblance historique

Benoit Basirico

Georges Auric fait appel au chanteur Michel Polnareff pour la partition de sa comédie historique.

bo fantomes-contre-fantomes

Fantômes contre fantômes

Danny Elfman

FANTÔMES CONTRE FANTÔMES (1996), l'horreur et le burlesque mêlés

Benoit Basirico

Unique collaboration de Danny Elfman pour Peter Jackson.

bo first-man

First Man - le premier homme sur la Lune

Justin Hurwitz

Table ronde critique : FIRST MAN (Justin Hurwitz), le monde intérieur de Neil Armstrong

Julie Issartel, Thibault Vicq et Manuel Bleton

Julie Issartel, Thibault Vicq et Manuel Bleton ont livré leur avis sur la partition de Justin Hurwitz qui retrouve Damien Chazelle sur FIRST MAN dans l'émission mensuelle BO Hebdo (Aligre FM) du 5 novembre 2018 animée par Benoit Basirico. En voici le compte rendu.

bo freres-sisters

Les Frères Sisters

Alexandre Desplat

Table ronde critique : LES FRÈRES SISTERS (Alexandre Desplat), 'une musique qui tourne en rond'.

Julie Issartel et Manuel Bleton

Julie Issartel (étudiante en musicologie) et Manuel Bleton (compositeur) ont livré leur avis sur la partition de Alexandre Desplat pour le western de Jacques Audiard LES FRÈRES SISTERS dans l'émission mensuelle BO Hebdo du 1er octobre 2018. En voici le compte rendu.

bo fille-inconnue

La Fille Inconnue

ø

Cannes 2016 / LA FILLE INCONNUE : L’absence de musique comme principe chez les Dardenne

Benoit Basirico

Avec leur nouveau film, les frères Dardenne reconduisent chaque élément qui a fait leur succès depuis ROSETTA (leur première palme d’or), l’absence de musique en fait partie. Celle-ci jusque-là justifiée, se révèle désormais comme un principe qui amène le film à son échec. 

bo flash-gordon

Flash Gordon

Queen et Howard Blake

Le rock lyrique du groupe Queen pour le genre de la SF

Charlotte Dematte

Objet condensé de 35 minutes (en tout cas dans sa réédition remasterisée de 2011), la Bande Originale concoctée par Queen pour soutenir le récit de Flash Gordon nous offre un tableau où l’on retrouve le rock-lyrique du groupe, teinté d’autres touches collant bien au style SF-kitch du film. Analyse.

bo flight-2013

Flight

Alan Silvestri

Une musique intimiste pour Silvestri, avec une émotion délicate et retenue

Quentin Billard

La première chose que l'on remarque lorsque l'on voit le film pour la première fois, c'est l'absence étonnante de musique à l'écran : effectivement, et comme pour « Cast Away » (2000), Zemeckis a choisi de limiter au maximum, dans un souci de réalisme, l'utilisation de la musique à l'écran, si bien qu'au final, Alan Silvestri n'a écrit qu'à peine 20 minutes de musique sur l'ensemble du métrage...

bo frankenweenie_2012

Frankenweenie

Danny Elfman

Magnifique partition riche et limpide, épousant la nostalgie de l'enfance, en rendant hommage aux films de monstres

Benoit Basirico

Ce qui frappe à l'écoute de cette musique sur disque ou lors de la vision du film, c'est son caractère un brin désuet et son apparente limpidité, son minimalisme et sa grande fluidité, comme si tout allait de soi, avec évidence, avec la sensation d'une partition anachronique et en même temps universelle. Cette musique réveille les morts comme Victor réussite le chien Sparky, elle convoque le cinéma de Burton ainsi retrouvé. 

bo fear-and-desire2021012221

Fear and Desire

Gerald Fried

Day Of The Fight (1951), Fear and Desire (1953), Killer’s Kiss (1955), The Killing (L'ultime razzia, 1956) : musiques de Gerald Fried

par Damien Deshayes

Entre 1953 et 1968, Kubrick cherche sa voie en tentant à tout prix de s'affranchir des règles établies. Il est encore sous la coupe des producteurs et utilise de façon traditionnelle des compositeurs modernes: Gerald Fried, Alex North, Nelson Riddle et Laurie Johnson. On peut distinguer dans leurs travaux des leitmotiv représentant une émotion, un individu, une situation, la musique évoluant comme un troisième personnage (1), comme une autre voix-off.

bo full_metal_jacket

Full Metal Jacket

Abigail Mead

Full Metal Jacket (1987)

par Damien Deshayes

« FULL METAL JACKET est un film « pop-rock », et c’est une première chez Kubrick : le rock’n roll remplace ici le jazz qu’affectionnait jusque là le réalisateur, avec des artistes comme Johnny Wright, The Dixie Cups, Sam The Sham And The Pharoahs, Chris Kenner, Nancy Sinatra... »

bo fille_ryan

La Fille de Ryan

Maurice Jarre

LA FILLE DE RYAN (Maurice Jarre, 1970)

JULIEN MAZAUDIER

Sur La Fille de Ryan, David Lean voulait s'inspirer de l'histoire de Madame Bovary. Combiner une histoire intime dans l'esprit des romans de Thomas Hardy avec le grand spectacle Hollywoodien. Toutes les scènes du film ont été tournées en décors réels, prés de Dingle, un petit village du sud ouest de l'Irlande. Pour des raisons de commodités, David décida de construire le village en entier, en pierre plutôt que d'en utiliser un vrai. A cause de l'instabilité du temps irlandais le tournage fut assez difficile et dura toute une année. Certaines scènes furent même tournées sur les plages du Cap, en Afrique du Sud. Dans sa partition, Jarre ne s'est pas ouvertement inspiré de la musique irlandaise mais comme pour Jivago il a inclut des instruments folkloriques dans l'orchestration. Une section de huit harpes stridentes que l'on entend dés l'ouverture du film et une cithare celtique qui entonne le thème principal de Rosy sur le générique de début.

Autres critiques en F

Fast & Furious 9

Brian Tyler

Fargo

Carter Burwell

Forrest Gump

Alan Silvestri

Fire in the sky

Mark Isham

L'Amour de l'or

George Fenton

Furie

John Williams

Rambo

Jerry Goldsmith

La Mouche

Howard Shore

La France

Benjamin Esdraffo & Mehdi Zannad

La Faille

& Jeff Danna

La Chair et le Sang

Basil Poledouris

L'Adieu au Roi

Basil Poledouris

Flyboys

Trevor Rabin

Fair Play

& Denis Penot

Esprit de Famille

Michael Giacchino

La Couleur du Crime

James Newton Howard

Firewall

Alexandre Desplat

Mémoire effacée

James Horner

Les Félins

Lalo Schifrin

Volte/Face

John Powell

Flightplan

James Horner

The Fog

Graeme Revell

Quatre Frères

David Arnold

 

Retour en haut de page