Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurRépertoiresCritiques de B.O ActusPodcastsCannes 2021

Voir le Calendrier des sorties B.O Tous nos coups de coeurs B.O Nos Podcasts

Critiques BO

Critiques au hasard, affichées en aléatoire

bo Brisby et le Secret de NIMH

Brisby et le Secret de NIMH

Jerry Goldsmith

"BRISBY ET LE SECRET DE NIMH (Jerry Goldsmith, 1982), épique et terrifiant"

PAR par Benoit Basirico

B.O cultes du cinéma d'animation : BRISBY ET LE SECRET DE NIMH (1982) de Don Bluth.

bo Mission

Mission

Ennio Morricone

"MISSION (1986), réconcilier les antagonismes"

PAR par Benoit Basirico

B.O de Palme D'Or : MISSION (1986) de Roland Joffe.

bo Les Evadés

Les Evadés

Thomas Newman

"LES EVADÉS (1994), de l'isolement carcéral à la redemption"

PAR Benoit Basirico

Thomas Newman signe la musique de ce drame carcéral, premier film de Franck Darabont, qu'il retrouvera ensuite sur "La ligne verte" (1999), autre adaptation de Stephen King.

bo La leçon de piano

La leçon de piano

Michael Nyman

"Michael Nyman : filmographie décryptée"

PAR JULIEN MAZAUDIER

"Michael Nyman a apparemment découvert comment avoir un pied dans le 18e siècle et un autre dans le 20e siècle". (Peter Greenaway) Ses musiques pour le cinéma sont probablement l'un des aspects les plus connus du travail de Michael Nyman qui commençe à composer dans les années 70 . Ce n’est qu’au début des années 80 qu’il se fait connaître quand il écrit la musique du film Meurtre dans un Jardin Anglais, du réalisateur Gallois Peter Greenaway. Il gagne la reconnaissance du public avec la bande originale de La Leçon de Piano, long-métrage réalisé par Jane Campion en 1992.

bo Chinatown

Chinatown

Jerry Goldsmith

"CHINATOWN (1974), un motif langoureux de trompette et des dissonances"

PAR Thibault Vicq

Unique collaboration entre Jerry Goldsmith et le réalisateur franco-polonais Roman Polanski pour ce film noir avec Jack Nicholson et Faye Dunaway.

bo Akira

Akira

Shoji Yamashiro

"AKIRA (Shoji Yamashiro, 1988), entre expérimentation et tradition"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte du cinéma d'animation des années 80 à 2000, avec celle de AKIRA (1988) de Katsuhiro Ôtomo.

bo Basil détective privé

Basil détective privé

Henry Mancini

"BASIL DÉTECTIVE PRIVÉ (Henry Mancini, 1986), atmosphère sombre et ironique"

PAR par Thibault Vicq

B.O culte du cinéma d'animation: BASIL DÉTECTIVE PRIVÉ (The Great Mouse Detective, 1985) de Ron Clements.

bo Monsieur Hire

Monsieur Hire

Michael Nyman

"Michael Nyman : filmographie décryptée"

PAR JULIEN MAZAUDIER

"Michael Nyman a apparemment découvert comment avoir un pied dans le 18e siècle et un autre dans le 20e siècle". (Peter Greenaway) Ses musiques pour le cinéma sont probablement l'un des aspects les plus connus du travail de Michael Nyman qui commençe à composer dans les années 70 . Ce n’est qu’au début des années 80 qu’il se fait connaître quand il écrit la musique du film Meurtre dans un Jardin Anglais, du réalisateur Gallois Peter Greenaway. Il gagne la reconnaissance du public avec la bande originale de La Leçon de Piano, long-métrage réalisé par Jane Campion en 1992.

bo Planète Interdite

Planète Interdite

Louis et Bebe Barron

"PLANÈTE INTERDITE (1956), quand la Science-Fiction autorise des sons étranges"

PAR Par Benoit Basirico

B.O culte électronique : PLANÈTE INTERDITE, musique de Louis et Bebe Barron, les précurseurs. 

bo La Grande illusion

La Grande illusion

Joseph Kosma

"La Grande illusion (1937), une musique humaniste"

PAR par Thibault Vicq

LA GRANDE ILLUSION est la première musique complète de Joseph Kosma sur un film de Jean Renoir, leur précédente collaboration sur LE CRIME DE MONSIEUR LANGE n’ayant donné naissance qu’à une chanson. Voici le point de vue de Thibault Vicq sur cette partition. 

bo Halloween

Halloween

John Carpenter

"HALLOWEEN (1979), thème répétitif et lancinant au piano pour le tueur"

PAR Thibault Vicq

John Carpenter signe la musique de son troisième film après DARK STAR et ASSAULT.

bo Mission

Mission

Ennio Morricone

"MISSION d’Ennio Morricone : une musique de la salvation ?"

PAR par François Faucon

De toutes les musiques de films composées par Ennio Morricone, celle pour le film MISSION de Roland Joffé en 1986 a durablement marqué les esprits. Au-delà des éloges dont cette musique fait toujours l'objet, on peut s'interroger sur ce qui en constitue la singularité musicale. Musique complexe et subtile ? A la croisée des chemins entre musique occidentale et amérindienne ? Musique fédératrice pour une société utopique ? Manifestation d'une conception du divin fondamentale pour le maestro ? Peut-être tout à la foi. Analyse.

bo THX 1138

THX 1138

Lalo Schifrin

"Le son de THX 1138 : collaboration entre Lalo Schifrin et Walter Murch"

PAR Retranscription : Benoit Basirico

Voici un decryptage du travail sonore sur ce film. Walter Murch est monteur son ("Sound montage") sur THX 1138, avant d'être "sound designer" sur APOCALYPSE NOW. Il révèle ses bidouilles sonores, ses inventions, et évoque sa collaboration avec Lalo Schifrin, le compositeur.

bo Le Troisième homme

Le Troisième homme

Anton Karas

"LE TROISIÈME HOMME (1949), la cithare alter ego du héros"

PAR Par Benoit Basirico

B.O de Palme D'Or:  TROISIÈME HOMME (1949) de Carol Reed.

bo Indiana Jones et les Aventuriers de l'Arche perdue

Indiana Jones et les Aventuriers de l'Arche perdue

John Williams

"INDIANA JONES (Spielberg / Williams) : Retour sur les trois premiers films de la saga"

PAR Sylvain Rivaud

Ces trois films sont un peu à part dans leur filmographie, car lorgnant constamment sur le registre de l'aventure pure et dure, du divertissement, voire même vers le film de genre (les autres oeuvres de Spielberg se voulant plus engagées ou nostalgiques).

bo Coup de tête

Coup de tête

Pierre Bachelet

"COUP DE TÊTE (1979), un sifflement candide pour un personnage détaché"

PAR Benoit Basirico

Le chanteur Pierre Bachelet retrouve Jean-Jacques Annaud après LA VICTOIRE EN CHANTANT (1976).

bo Spartacus

Spartacus

Alex North

"Spartacus (1960) - Musique de Alex North"

PAR par Damien Deshayes

« Kubrick demande à Alex North d’étudier « Alexandre Nevxki » de Prokoviev. Cette influence se ressent parfois dans la musique qu’il a composé pour SPARTACUS (cuivres et percussions), surtout remarquable pour son célèbre « Love Theme » et par le thème inquiétant que l’on entend à la fin du « Main Title ». »  

bo Les Sentiers de la gloire

Les Sentiers de la gloire

Gérald Fried

"Paths Of Glory (1957) - Musique de Gerald Fried"

PAR par Damien Deshayes

Gérald Fried est le compositeur méconnu des premiers films de Stanley Kubrick (Le Baiser du Tueur, L'Ultime Razzia, Les Sentiers de la Gloire). 

bo Christine

Christine

John Carpenter

"CHRISTINE (1983), la feraille animée par les sons electroniques"

PAR Benoit Basirico

John Carpenter retrouve le pupitre de son cinéma avec cette adaptation de Stephen King. 

bo La Chambre du fils

La Chambre du fils

Nicola Piovani

"LA CHAMBRE DU FILS (2001), sur le fil de l'émotion"

PAR par Benoit Basirico

B.O de Palme D'Or : LA CHAMBRE DU FILS (2001) de Nanni Moretti, dernière Palme en date à contenir une partition originale de premier plan.

bo Signes

Signes

James Newton Howard

"Signs (James Newton Howard) : Analyse du thème"

PAR par Damien Deshayes

Signs (Signes) est le troisième film de M. Night Shyamalan, réalisateur prodige de Sixth Sense (Sixième Sens). Plus ou moins réussi, ce film prend comme prétexte une invasion extraterrestre pour discuter de la foi et de la fatalité : l'apparition de mystérieux dessins dans des champs bouleversent ici les certitudes d'une famille américaine qui semble avoir perdu ses repères (notamment celui que représente la figure maternelle) . La musique de James Newton Howard transcende littéralement le film de Shyamalan. Elle a marqué les béophiles, qui ont reconnu notamment en « The Hand Of The Fate I » l'une des belles orchestrations de cette dernière décennie (même un groupe de rap a repris ce motif pour accompagner leurs textes). Le « Main Title », orchestré par Pete Anthony, esquisse admirablement cette apothéose : c'est ce petit bijou musical que nous nous proposons d'analyser en détail, en suivant l'ordre chronologique des évènements.

bo Full Metal Jacket

Full Metal Jacket

Abigail Mead

"Full Metal Jacket (1987)"

PAR par Damien Deshayes

« FULL METAL JACKET est un film « pop-rock », et c’est une première chez Kubrick : le rock’n roll remplace ici le jazz qu’affectionnait jusque là le réalisateur, avec des artistes comme Johnny Wright, The Dixie Cups, Sam The Sham And The Pharoahs, Chris Kenner, Nancy Sinatra... »

bo Une histoire d'amour et de désir

Une histoire d'amour et de désir

Lucas Gaudin

"Cannes 2021 : UNE HISTOIRE D'AMOUR ET DE DÉSIR de Leyla Bouzid, le saxophone de Lucas Gaudin illustre une incapacité d’exprimer son désir."

PAR Benoit Basirico

Pour son second et très beau film, présenté à la Semaine de la Critique (à Cannes), la réalisatrice tunisienne Leyla Bouzid s'intéresse à un jeune algérien qui rencontre une jeune tunisienne dont il tombe très amoureux, mais sans parvenir à lui exprimer ses sentiments ni à franchir le moindre pas vers elle. A la musique, Lucas Gaudin se saisit de son saxophone en soliste pour proposer un souffle heurté, suffoqué, comme empêché, à l'image du personnage. Il nous livre une des plus belles B.O entendues à Cannes

bo Midnight Express

Midnight Express

Giorgio Moroder

"MIDNIGHT EXPRESS (1978), la musique d'une fuite en avant"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte exploitant le potentiel de la musique électronique : MIDNIGHT EXPRESS (1978) de Alan Parker.

bo Psychose

Psychose

Bernard Herrmann

"PSYCHOSE (1960), toutes les nuances de cordes"

PAR Ishtar Matus-Echaiz

Bernard Herrmann écrit cette partition culte de PSYCHOSE pour son fidèle réalisateur Alfred Hitchcock un an après VERTIGO (1958) et LA MORT AUX TROUSSES (1959). Bernard Herrmann élabore sa partition en utilisant toute les nuances de cordes. Le générique concentre les motifs du film. Des cordes stridentes et saccadées pour illustrer le meurtre se juxtaposent à des cordes amples et en mouvement pour illustrer la cavale. Ce prélude revient lorsque Marion conduit sous la pluie torrentielle. Les cordes aiguës sont convoquées dans leur dénuement lors de la fameuse scène de la douche ("Murder").

bo Batman, le Défi

Batman, le Défi

Danny Elfman

"Batman, le défi - Analyse musicale (une imbrication de thèmes)"

PAR par Martin Mavilla

"Batman, le défi", sorti en 1992, marque la cinquième collaboration entre Tim Burton et Danny Elfman après "Pee Wee" (1987), "Beetlejuice" (1988), "Batman" (1989) et "Edward aux Mains d'Argent" (1991). Dans cet épisode de la saga, Batman affronte le Pingouin et Catwoman. Voici l'analyse musicale, en vidéo et par écrit, de Martin Mavilla. 

bo Aguirre la colère de dieu

Aguirre la colère de dieu

Popol Vuh

"AGUIRRE, LA COLÈRE DE DIEU (1972), une expédition méditative"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte exploitant le potentiel de la musique électronique : AGUIRRE, LA COLÈRE DE DIEU (1972) de Werner Herzog.

bo Joker

Joker

Hildur Guðnadóttir

"JOKER (2019), le violoncelle illustre le parcours du personnage désaxé"

PAR Benoit Basirico

Hildur Guðnadóttir fait la rencontre de Todd Phillips (qui avait auparavant fait appel à Theodore Shapiro, Christophe Beck, Cliff Martinez) sur ce thriller criminel.

bo Le Convoi de la peur

Le Convoi de la peur

Tangerine Dream

"LE CONVOI DE LA PEUR (1977), une excursion onirique"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte exploitant le potentiel de la musique électronique : CONVOI DE LA PEUR (1977) de William Friedkin.

bo Solaris

Solaris

Eduard Artemiev

"SOLARIS (1971), une planète à inventer"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte exploitant le potentiel de la musique électronique : SOLARIS de Andrei Tarkovsky. 

bo Le Docteur Jivago

Le Docteur Jivago

Maurice Jarre

"LE DOCTEUR JIVAGO (Maurice Jarre, 1966)"

PAR JULIEN MAZAUDIER

« Mr Lean, vous savez, Maurice est excellent pour les grands espaces et le sable mais Hollywood dispose de meilleurs compositeurs pour la Russie et la neige. » Ce fut la réponse lapidaire du directeur du département de la MGM lorsque David Lean, chercha à contacter Maurice Jarre, émigré aux USA pour qu'il retravaille sur son nouveau film. A cette époque la MGM avait crée un département spécialisé dans le classement des thèmes musicaux. Les morceaux étaient déjà enregistrés à l'avance et les réalisateurs n'avaient plus qu'à piocher pour trouver la musique qui leur convenait. Le fait que Jarre compose lui même le thème principal, spécialement pour le film était quelque chose de relativement atypique à Hollywood qui surprit beaucoup les producteurs du film. Pourtant le choix du compositeur était tout à fait approprié étant donné sa connaissance de la musique ethnique. Comme il le dit lui même: "J'ai étudié la musique Russe au Conservatoire Musical de Paris, ce qui m'a permit de recréer assez facilement des thèmes de valses "à la Russe" que l'on peut entendre lorsque Lara et Komarovsky dansent".

bo Shining

Shining

Wendy Carlos, Rachel Elkind

"THE SHINING (1980), atmosphère electronique oppressante pour une menace annoncée"

PAR Benoit Basirico

Wendy Carlos retrouve Stanley Kubrick après "Orange Mecanique" et ses sonorités electroniques pour cette adaptation de Stephen King. 

bo Le Roi et l'oiseau

Le Roi et l'oiseau

Wojciech Kilar

"LE ROI ET L'OISEAU (Wojciech Kilar, 1980), mélancolie et allégresse du conte"

PAR par Ishtar Matus-Echaiz

B.O culte du cinéma d'animation : LE ROI ET L'OISEAU (1980) de Paul Grimault.

bo Taxi Driver

Taxi Driver

Bernard Herrmann

"TAXI DRIVER (1976), le saxophone de la nuit"

PAR par Benoit Basirico

B.O de Palme D'Or : TAXI DRIVER (1976) de Martin Scorsese.

bo Gremlins

Gremlins

Jerry Goldsmith

"GREMLINS (1984), partition d'un diptyque décryptée"

PAR Etude musicale par Sylvain Pfeffer, Avril 2014

Plongeons-nous dans la genèse musicale du diptyque GREMLINS de Joe Dante avec l'analyse des différents thèmes et motifs de la partition de Jerry Goldsmith.

bo Peur sur la ville

Peur sur la ville

Ennio Morricone

"Une partition sombre, mystérieuse et entêtante"

PAR Quentin Billard

Henri Verneuil en profite pour retrouver sur « Peur sur la ville » l'un de ses fidèles complices, le compositeur Ennio Morricone, qui signe une partition sombre, mystérieuse et entêtante pour le long-métrage. Rappelons que Verneuil a collaboré avec quelques uns des plus grands compositeurs de l'époque : Joseph Kosma (« Des gens sans importance »), Michel Legrand (« Les amants du Tage »), Maurice Jarre (« Le Président », « Week-end à Zuydcoote »), Michel Magne (« Un singe en hiver », « Mélodie en sous-sol »), Georges Delerue (« Cent mille dollars au soleil », « Les Morfalous »), Georges Garvarentz (« Les lions sont lâchés »), Philippe Sarde (« Mille milliards de dollars »), Jean-Claude Petit (« Mayrig »), etc. 

bo Dragons

Dragons

John Powell

"Dragons (John Powell) - Analyse musicale d'une architecture mélodique culte !"

PAR par Martin Mavilla

Adapté des romans pour enfants de Cressida Cowell, Dragons (2010) est réalisé par Chris Sanders et Dean Deblois. Pour mettre le film en musique, les réalisateurs se tournent vers John Powell, un compositeur habitué des films d’animation qui s’était auparavant illustré dans Shrek, Horton, en passant par l’Age de Glace et Kung Fu Panda. Mais avec Dragons, John Powell se surpasse et compose une bande originale qui lui vaudra sa première nomination aux Oscars et qui, aujourd’hui encore, est considérée par beaucoup comme son meilleur travail. Voici l'analyse musicale, en vidéo et par écrit, de Martin Mavilla.

bo Paris, Texas

Paris, Texas

Ry Cooder

"PARIS TEXAS (1984), une guitare contemplative et spectrale"

PAR par Benoit Basirico

B.O de Palme D'Or : PARIS TEXAS (1984) de Wim Wenders.

bo Les Parapluies de Cherbourg

Les Parapluies de Cherbourg

Michel Legrand

"LES PARAPLUIES DE CHERBOURG (1964), un film chanté"

PAR Par Benoit Basirico

B.O de Palme D'Or : PARAPLUIES DE CHERBOURG (1964) de Jacques Demy.

bo Fantasia

Fantasia

Artistes variés

"FANTASIA (Disney) : l’inclassable fusion entre la musique et l’image"

PAR par François Faucon

A l'occasion du discret et très exigeant 4e festival du film d'animation de Courthézon (Vaucluse) durant lequel la conférence d'où découle le présent article a été donnée (février 2020), célébrons ce qui reste l'un des joyaux absolus de la firme Disney : « Fantasia ». Films aux multiples facettes et dont le succès ne se dément pas depuis quatre-vingt ans, « Fantasia » apparaît comme l'enfant sacré du réalisateur, la perle rare, le film inclassable ne rentrant dans aucune case sinon la sienne. Proposons quelques clefs d'analyse pour cette musique à l'écran, ce film musicalisé, cette osmose entre les deux. Les mots sont-ils suffisants ?

bo Ghost In The Shell

Ghost In The Shell

Kenji Kawai

"GHOST IN THE SHELL (Kenji Kawaï , 1995), méditation synthétique et vocale"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte du cinéma d'animation : GHOST IN THE SHELL (1995) de Mamoru Oshii.

bo Bienvenue à Gattaca

Bienvenue à Gattaca

Michael Nyman

"Michael Nyman : filmographie décryptée"

PAR JULIEN MAZAUDIER

"Michael Nyman a apparemment découvert comment avoir un pied dans le 18e siècle et un autre dans le 20e siècle". (Peter Greenaway) Ses musiques pour le cinéma sont probablement l'un des aspects les plus connus du travail de Michael Nyman qui commençe à composer dans les années 70 . Ce n’est qu’au début des années 80 qu’il se fait connaître quand il écrit la musique du film Meurtre dans un Jardin Anglais, du réalisateur Gallois Peter Greenaway. Il gagne la reconnaissance du public avec la bande originale de La Leçon de Piano, long-métrage réalisé par Jane Campion en 1992.

bo Assaut

Assaut

John Carpenter

"ASSAUT (1976), motifs synthétiques pour la menace permanente"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte exploitant le potentiel de la musique électronique : ASSAUT (1976) de John Carpenter.

bo 2001, l'Odyssée de l'Espace

2001, l'Odyssée de l'Espace

Artistes variés

"2001 A Space Odyssey (1968) - Musique de Richard Strauss, Johann Strauss, Gyorgy Ligeti, Aram Khatchatourian"

PAR par Damien Deshayes

« La conception de la musique dans 2001 l'Odyssée de l'Espace marque une révolution dans l’histoire du cinéma. Pour le grand public, la synchronisation de musiques préexistantes à l’œuvre dans ce film est considérée comme l’une des plus grandes réussites de l’œuvre de Kubrick. »

bo L'Empire du soleil

L'Empire du soleil

John Williams

"EMPIRE DU SOLEIL / EMPIRE OF THE SUN (1987), l'insouciance et l'effroi d'un enfant en pleine guerre contre le Japon"

PAR Benoit Basirico

8e collaboration entre le compositeur John Williams et le cinéaste Steven Spielberg pour leur second film ayant pour cadre la deuxième guerre mondiale.

bo Aladdin

Aladdin

Alan Menken

"ALADDIN (Alan Menken, 1992), un véritable feu d’artifice"

PAR par Thibault Vicq

B.O culte du cinéma d'animation: ALADDIN (1988) de Ron Clements et John Musker.

bo Les Indestructibles

Les Indestructibles

Michael Giacchino

"LES INDESTRUCTIBLES (Michael Giacchino, 2004), la renaissance d'une aspiration contenue"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte du cinéma d'animation: INDESTRUCTIBLES (2004) de Brad Bird.

bo Blade Runner

Blade Runner

Vangelis

"BLADE RUNNER (1982), une plongée dans l'immatériel"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte exploitant le potentiel de la musique électronique : BLADE RUNNER (1982) de Ridley Scott.

bo Carrie

Carrie

Pino Donaggio

"CARRIE (1976), le thriller et son contrepoint mélodieux"

PAR Benoit Basirico

Première collaboration de Pino Donaggio avec Brian De Palma sur cette adaptation de Stephen King. 

bo Chicken Run

Chicken Run

John Powell & Harry Gregson-Williams

"CHICKEN RUN (Harry Gregson-Williams et John Powell, 2000), dynamisme, héroïsme et humour"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte du cinéma d'animation: CHICKEN RUN (2000) de Nick Park.

bo L'Etrange Noël de Mr. Jack

L'Etrange Noël de Mr. Jack

Danny Elfman

"L'ETRANGE NOËL DE MR. JACK (Danny Elfman, 1994), une comédie musicale inventive sur tous les registres"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte du cinéma d'animation: L'ETRANGE NOËL DE MR. JACK (1988) de Tim Burton.

bo Le Petit dinosaure et la vallée des merveilles

Le Petit dinosaure et la vallée des merveilles

James Horner

"LE PETIT DINOSAURE ET LA VALLÉE DES MERVEILLES (The Land Before Time - James Horner, 1988), une aventure complète"

PAR par Benoit Basirico

B.O cultes du cinéma d'animation: PETIT DINOSAURE ET LA VALLÉE DES MERVEILLES (1988) de Don Bluth.

bo La leçon de piano

La leçon de piano

Michael Nyman

"LA LEÇON DE PIANO (1993), l'instrument d'une expression intérieure"

PAR par Benoit Basirico

B.O de Palme D'Or : LA LEÇON DE PIANO (1993) de Jane Campion.

bo La Marche de l'empereur

La Marche de l'empereur

Emilie Simon

"LA MARCHE DE L’EMPEREUR, les sonorités électroniques pour évoquer l’urgence du réveil écologique"

PAR par Thibault Vicq

C’est deux ans après son premier album que l’auteure-compositrice-interprète Émilie Simon se voit entrer dans l’univers de la bande originale avec LA MARCHE DE L’EMPEREUR. Avec ce travail singulier plein de fantaisie et de mélancolie, elle reçoit une Victoire de la musique et récolte une nomination aux César en 2006. Le documentaire de Luc Jacquet lui donne l’inspiration d’une musique électro-pop mixant des sons similaires à ceux du film. 

bo Un homme et une femme

Un homme et une femme

Francis Lai

"UN HOMME ET UNE FEMME (1966), quand la musique embrasse le visuel"

PAR par Benoit Basirico

B.O de Palme D'Or  : UN HOMME ET UNE FEMME (1966) de Claude Lelouch.

bo Coraline

Coraline

Bruno Coulais

"CORALINE (Bruno Coulais, 2009), inventivité débordante pour le cauchemar d'une petite fille"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte du cinéma d'animation: CORALINE (2009) de Henry Selick.

bo La Route des Indes

La Route des Indes

Maurice Jarre

"LA ROUTE DES INDES (Maurice Jarre, 1983)"

PAR JULIEN MAZAUDIER

Sorti en 1984, La Route des Indes est le dernier film à avoir été réalisé par David Lean qui ne souhaitait plus tourner après les critiques négatives de La Fille de Ryan. Comme à son habitude, pour ne pas tomber dans les clichés du film "carte postale", Lean rejette toute musique d'esprit folklorique. Déjà avec La Fille de Ryan il ne voulait pas de musique traditionnelle irlandaise et sur La Route des Indes, il déconseilla à Maurice Jarre d'utiliser des instruments ethniques. Mais le compositeur rajouta tout de même un tânpûrâ, instrument indien à deux cordes, de la famille du luth que l'on entend brièvement dès l'ouverture du générique histoire de mettre, comme il le dit lui même "un peu d'épices et de poivrons" pour mieux situer le contexte géographique du film.

bo Virgin Suicides

Virgin Suicides

Nicolas Godin, Jean-Benoît Dunckel (Air)

"VIRGIN SUICIDES (1999), un destin tragique"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte exploitant le potentiel de la musique électronique : VIRGIN SUICIDES (1999) de Sofia Coppola.

bo La Planète Sauvage

La Planète Sauvage

Alain Goraguer

"LA PLANÈTE SAUVAGE (1973), une déshumanisation délirante"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte exploitant le potentiel de la musique électronique : LA PLANÈTE SAUVAGE (1973) de René Laloux.

bo Titane

Titane

Jim Williams

"TITANE de Julia Ducournau (Palme d’Or 2021) : Jim Williams convoque Kubrick en transformant la Sarabande de Haendel"

PAR par Benoit Basirico

Le compositeur anglais Jim Williams retrouve la cinéaste française Julia Ducournau après "Grave" (2017). Il répond d’une part aux attentes du genre horrifique, tout en convoquant Kubrick à travers la reprise de la célèbre Sarabande baroque de Haendel entendue dans “Barry Lyndon”.

bo Mon Voisin Totoro

Mon Voisin Totoro

Joe Hisaishi

" MON VOISIN TOTORO (Joe Hisaishi, 1988), mélodies limpides et richesse instrumentale"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte du cinéma d'animation: MON VOISIN TOTORO (1988) de Hayao Miyazaki.

bo The Ghost Writer

The Ghost Writer

Alexandre Desplat

"THE GHOST WRITER (2010), des rouages rythmiques infaillibles"

PAR Thibault Vicq

Alexandre Desplat compose pour la première fois pour Roman Polanski et succède ainsi à Krzysztof Komeda, Philippe Sarde, Wojciech Kilar, Jerry Goldsmith et Rachel Portman dans l'oeuvre du cinéaste.

bo Batman, le Défi

Batman, le Défi

Danny Elfman

"BATMAN, LE DÉFI (1992), entrelacs psychologiques et métamorphoses organiques"

PAR par Thibault Vicq

B.O de Danny Elfman : BATMAN, LE DÉFI / BATMAN RETURNS (1992) de Tim Burton.

bo Barry Lyndon

Barry Lyndon

Leonard Rosenman

"Barry Lyndon (1975)"

PAR par Damien Deshayes

« La vie tragique de Barry Lyndon est illustrée musicalement par la magistrale « Sarabande » de Haendel, originellement écrite pour le piano, et qui est ici interprétée par le National Philharmonia Orchestra. Cette pièce illustre dans le film tous les duels du protagoniste. On l’entend dans sa version originale pendant le générique de début, comme pour annoncer au spectateur que la vie de Barry n’est qu’une succession de duels et de combats pour survivre. »

bo Edward aux Mains d'Argent

Edward aux Mains d'Argent

Danny Elfman

"EDWARD AUX MAINS D'ARGENT (1991), féérie et mélancolie d'un conte moderne"

PAR Thibault Vicq

B.O de Danny Elfman : EDWARD AUX MAINS D'ARGENT (1991) de Tim Burton

bo Indiana Jones & le Temple Maudit

Indiana Jones & le Temple Maudit

John Williams

"INDIANA JONES (Spielberg / Williams) : Retour sur les trois premiers films de la saga"

PAR Sylvain Rivaud

Ces trois films sont un peu à part dans leur filmographie, car lorgnant constamment sur le registre de l'aventure pure et dure, du divertissement, voire même vers le film de genre (les autres oeuvres de Spielberg se voulant plus engagées ou nostalgiques).

bo Signes

Signes

James Newton Howard

"Signes (James Newton Howard) – Analyse musicale d'un film hitchcockien"

PAR par Martin Mavilla

Après "Sixième Sens" et "Incassable", M. Night Shyamalan retrouve pour la troisième fois le compositeur James Newton Howard sur la musique de Signes. Voici l'analyse musicale, en vidéo et par écrit, de Martin Mavilla.

bo Indiana Jones et la Dernière Croisade

Indiana Jones et la Dernière Croisade

John Williams

"INDIANA JONES (Spielberg / Williams) : Retour sur les trois premiers films de la saga"

PAR Sylvain Rivaud

Ces trois films sont un peu à part dans leur filmographie, car lorgnant constamment sur le registre de l'aventure pure et dure, du divertissement, voire même vers le film de genre (les autres oeuvres de Spielberg se voulant plus engagées ou nostalgiques).

bo Shining

Shining

Wendy Carlos, Rachel Elkind

"Shining (1979) : analyse de la musique"

PAR par Damien Deshayes

BARRY LYNDON n'ayant eu aucun succès économique, Stanley Kubrick choisit d'être prudent et préfère adapter une valeur sûre : un manuscrit du troisième roman du nouveau maître de l'horreur, Stephen King, que lui a envoyé la MGM : SHINING. Le réalisateur collabore cette fois pendant trois mois avec Diane Johnson, critique et professeur de littérature à Berkeley, pour réécrire le roman de King, qui en ressort profondément modifié. SHINING est devenu une épure kafkaïenne, réaliste, presque anecdotique, mais truffée de références psychanalytiques.

 

bo Le Roi et l'oiseau

Le Roi et l'oiseau

Wojciech Kilar

"LE ROI ET L’OISEAU : un mickeymousing à la française ?"

PAR par François Faucon

A l’heure où Hollywood nous assomme de ses blockbusters à répétition (Aquaman, X-Men, Avengers, Spider-Man, Justice League, Captain Marvel, Ant-Man, Shazam… pour ne citer que ceux-là) dans lesquels la musique s’oublie aussi rapidement que le numéro de l’opus cinématographique, il est plus que jamais nécessaire de se souvenir de certaines pépites rares comme « Le Roi et l’oiseau », l’œuvre de toute une vie : celle de Paul Grimault et de ses compositeurs Joseph Kosma et Wojciech Kilar.

bo El Reino

El Reino

Olivier Arson

"EL REINO, de l'électronique entêtante pour le destin d’un homme intouchable"

PAR par Thibault Vicq

Olivier Arson s’était lancé dans la bande originale avec QUE DIOS NOS PERDONE (2017), de Rodrigo Sorogoyen. Sa nouvelle collaboration avec le réalisateur espagnol sur le thriller politique EL REINO, est un succès qui lui vaut un Goya de la meilleure musique en 2019. 

bo L'Eternité et un jour

L'Eternité et un jour

Eleni Karaindrou

"L'ETERNITE ET UN JOUR (1998), un thème romanesque et nostalgique"

PAR par Benoit Basirico

B.O de Palmes D'Or : L'ETERNITE ET UN JOUR (1998) de Theo Angelopoulos.

bo Mars Attacks

Mars Attacks

Danny Elfman

"MARS ATTACKS! (1996), un thérémine pour cet hommage et pastiche de la SF"

PAR Thibault Vicq

B.O de Danny Elfman : MARS ATTACKS! (1996) de Tim Burton.

bo Le Roi Lion

Le Roi Lion

Hans Zimmer & Elton John (chansons)

"LE ROI LION (Hans Zimmer, 1994), une flûte soliste pour le lionceau Simba"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte du cinéma d'animation: ROI LION (1994) de Roger Allers & Rob Minkoff.

bo Gremlins 2: La nouvelle génération

Gremlins 2: La nouvelle génération

Jerry Goldsmith

"GREMLINS (1984), partition d'un diptyque décryptée"

PAR Etude musicale par Sylvain Pfeffer, Avril 2014

Plongeons-nous dans la genèse musicale du diptyque GREMLINS de Joe Dante avec l'analyse des différents thèmes et motifs de la partition de Jerry Goldsmith.

bo Steak

Steak

Quentin Dupieux (Mr Oizo), Sebastien Tellier

"STEAK (2007), de l'électro-pop pour une esthétique décalée et rétrofuturiste"

PAR Thibault Vicq

En 2007, Sébastien Tellier avait déjà composé la bande originale de NARCO (2004) et SebastiAn allait s’atteler à celle de NOTRE JOUR VIENDRA (2010). Les deux artistes rejoignent la seule et même personne que sont Mr.Oizo (artiste électro avec deux albums à son actif) et Quentin Dupieux (le réalisateur) pour son premier long-métrage de cinéma. 

bo Valse avec Bachir

Valse avec Bachir

Max Richter

"VALSE AVEC BACHIR (Max Richter, 2008), la force émotionnelle du souvenir"

PAR par Benoit Basirico

B.O cultes du cinéma d'animation: VALSE AVEC BACHIR (2008) de Ari Folman.

bo Azur & Asmar

Azur & Asmar

Gabriel Yared

"AZUR & ASMAR (Gabriel Yared, 2006), un enchantement entre deux cultures"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte du cinéma d'animation des années 80 à 2000, avec celle de AZUR & ASMAR (2006) de Michel Ocelot.

bo Conversation secrète

Conversation secrète

David Shire

"CONVERSATION SECRÈTE (1974), le dénuement du piano"

PAR par Benoit Basirico

B.O de Palme D'Or : CONVERSATION SECRÈTE (1974) de Francis Ford Coppola.

bo Lawrence d'Arabie

Lawrence d'Arabie

Maurice Jarre

"LAWRENCE D'ARABIE (Maurice Jarre)"

PAR JULIEN MAZAUDIER

Avant de faire appel à Jarre, David Lean et le producteur Sam Spiegel avaient envisagés d'autres compositeurs tels que Malcolm Arnold et William Walton qui se désistèrent, trouvant les rushs relativement médiocres... C'est après avoir vu Les Dimanches de Ville-d'Avray de Serge Bourguignon, un film français qui remporta un succès important aux Etats-Unis, que Sam Spiegel séduit par la musique de Jarre (pourtant relativement discrète) fit venir le compositeur à Londres pour qu'il compose la musique du générique et travaille à l'orchestration. Aram Khatchaturian devait composer la partie arabe et Benjamin Britten, la partie anglaise. Mais le premier ne pouvait pas quitter la Russie et le second réclamait un an pour composer la musique. Jarre dut alors composer l'intégralité de la partition en un temps record de six semaines. Pendant une semaine, Maurice Jarre visionna les 40 heures de rushs qui contenaient principalement les plans tournés dans le désert de Jordanie.

bo Annette

Annette

Sparks (Ron Mael, Russell Mael)

"ANNETTE (Leos Carax / Sparks) : une fresque musicale à la fois monumentale et intime"

PAR Benoit Basirico

[Cannes 2021 - Ouverture / Compétition] Le cinéaste français Leos Carax a construit son film à partir des chansons du groupe pop-rock américain Sparks, tout en y ajoutant des airs d'opéra, pour une comédie musicale foisonnante, sombre et tourmentée, loin d'un film musical romantique et festif, pour notre plus grand bonheur. Un véritable geste de cinéma de la part d'un amoureux du rock. 

bo Taram et le chaudron magique

Taram et le chaudron magique

Elmer Bernstein

"TARAM ET LE CHAUDRON MAGIQUE (Elmer Bernstein, 1985), noirceur et frivolité ajoutés au romantisme des Ondes Martenot"

PAR par Benoit Basirico

B.O culte du cinéma d'animation: TARAM ET LE CHAUDRON MAGIQUE (The Black Cauldron, 1985) de Ted Berman et Richard Rich.

bo Coco

Coco

Michael Giacchino

"Sur COCO, Michael Giacchino évite l'écueil du pastiche mexicain par des instruments en perpétuelle mutation"

PAR Julie Issartel

Le projet pouvait faire peur: un film Pixar sur la culture mexicaine et la musique. Difficile de ne pas redouter un mauvais pastiche de musique traditionnelle bourré de guitare et de maracas. Mais Michael Giacchino, un des compositeurs les plus en vue de ces dix dernières années (Star Trek into darkness, Jurassic World, Docteur Strange, Spiderman :Homecoming..), n'est pas tombé dans cet écueil. Il a même réussi son pari avec brio.

bo Sleepy Hollow

Sleepy Hollow

Danny Elfman

"SLEEPY HOLLOW (1999), l'épouvante et la sorcellerie avec des trombones et tubas démoniaques"

PAR Thibault Vicq

B.O de Danny Elfman : "Sleepy Hollow" (1999) de Tim Burton.

Autres critiques incontournables

Comment je suis devenu super-héros

Adrien Prevost, Nino Vella  

Piège de Cristal

Michael Kamen  

La Planète des Singes

Jerry Goldsmith  

Braveheart

James Horner  

Krull

James Horner  

Le Treizième Guerrier

Jerry Goldsmith  

Dark Crystal

Trevor Jones  

Fargo

Carter Burwell  

Le Bon, la brute et le truand

Ennio Morricone  

Les Dents de la mer

John Williams  

Beaucoup de bruit pour rien

Patrick Doyle  

Ben Hur

Miklos Rozsa  

Willow

James Horner  

Drive

Cliff Martinez  

La Grande évasion

Elmer Bernstein  

Cheval de guerre

John Williams  

Retour vers le futur

Alan Silvestri  

Ponyo sur la falaise

Joe Hisaishi  

Forrest Gump

Alan Silvestri  

Jules et Jim

Georges Delerue  

Les Incorruptibles

Ennio Morricone  

Le Lion et le Vent

Jerry Goldsmith  

Alien, le huitième passager

Jerry Goldsmith  

Danse avec les loups

John Barry  

Le Trou noir

John Barry  

Le Festin Nu

Howard Shore, Ornette Coleman  

La Mouche

Howard Shore  

Scanners

Howard Shore  

La Ligne Rouge

Hans Zimmer  

La Vengeance dans la peau

John Powell  

Hellraiser

Christopher Young  

Sueurs Froides

Bernard Herrmann  

Les enfants de la pluie

Didier Lockwood  

E.T., l'extraterrestre

John Williams  

Hannibal

Hans Zimmer  

Gladiator

Hans Zimmer, Lisa Gerrard  

Conan le Barbare

Basil Poledouris  

La Chair et le Sang

Basil Poledouris  

Robocop

Basil Poledouris  

A la poursuite d'Octobre Rouge

Basil Poledouris  

Starship Troopers

Basil Poledouris  

Le Syndrome de Stendhal

Ennio Morricone  

Il était une fois en Amérique

Ennio Morricone  

Mission To Mars

Ennio Morricone  

Mon Nom est Personne

Ennio Morricone  

Le Dahlia Noir

Mark Isham  

Léon

Eric Serra  

Atlantis

Eric Serra  

SOS Fantômes

Elmer Bernstein  

Le secret de Brokeback Mountain

Gustavo Santaolalla  

La Guerre des mondes

John Williams  

THX 1138

Lalo Schifrin  

Solaris

Cliff Martinez  

Predator

Alan Silvestri  

Le Peuple Migrateur

Bruno Coulais  

Patton

Jerry Goldsmith  

La Malédiction

Jerry Goldsmith  

Le Mépris

Georges Delerue  

The Matrix

Don Davis  

Kingdom Of Heaven

Harry Gregson-Williams  

Hellraiser 2 : les écorchés

Christopher Young  

Hana-Bi

Joe Hisaishi  

Joyeux Noël

Philippe Rombi  

Dark Water

Kenji Kawai  

Casablanca

Max Steiner  

La Fiancée de Frankenstein

Franz Waxman  

The Blue Lagoon

Basil Poledouris  

La Chute du Faucon Noir

Hans Zimmer  

Basic Instinct

Jerry Goldsmith  

La Planète Bleue

George Fenton  

Punch Drunk Love

Jon Brion  

The Hours

Philip Glass  

Avalon

Kenji Kawai  

Alien 3

Elliot Goldenthal  

Retour en haut de page