Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurRépertoiresCritiques de B.O ActusPodcastsCannes 2021

 

Concert de Safy Boutella au Festival Cinémed

Du 24 octobre au 2 novembre 2008

boutella, - Concert de Safy Boutella au Festival Cinémed

- Publié le 24-09-2008




Pour sa 30e édition, le Cinémed vous offre le meilleur de la Méditerranée, d’hier et d’aujourd’hui, un mariage festif de cinéma et de musique, avec un hommage aux frères Taviani, un panorama sur la guerre civile et la Retirada, un hommage à Philippe Faucon, à Joe D’Amato, et un concert du compositeur algérien Safy Boutella, qui fête 30 ans de musiques et de films.

Programme

Concert : Safy Boutella, 30 ans de musiques et de films
Musicien et compositeur algérien, il est l’auteur d’une soixantaine de musiques de films. On lui doit la sublime musique du film Automne, octobre à Alger de Malik Lakdhar-Hamina, sur les émeutes de 1988. Le Cinémed propose un concert spécialement dédié à la Méditerranée, ses films et sa musique. En partenariat avec la SACEM à l’occasion du centenaire de la musique de film, à l’initiative de l’Union des compositeurs de musiques de films et sous le haut patronage du Président de la République. 

Honneur aux frères Taviani
En plus d’une sélection de leurs œuvres qu’ils présenteront aux spectateurs, Vittorio et Paolo proposeront une « carte blanche » et animeront plusieurs rencontres avec le public, les samedi 25 et dimanche 26 octobre 2008.

La guerre civile et la Retirada
A quelques mois du 70e anniversaire de la chute de Barcelone le 26 janvier 1939 et du terrible exode qui s’en est suivi, le Festival de Montpellier propose une importante rétrospective comprenant un hommage au réalisateur catalan Jaime Camino qui présentera une sélection de son œuvre et une sélection de classiques (Joris Ivens, André Malraux, Frédéric Rossif, Alain Resnais etc.), de fictions contemporaines (Pedro Olea, Mario Camus, Jaime Chavari, Carlos Saura) et de documentaires récents.

Hommage à Philippe Faucon
Philippe Faucon est né à Oujda, au Maroc, en 1958. Philippe Faucon a construit une œuvre sensible sachant traiter de la vie ordinaire et de la chronique des sentiments, sans s’interdire des sujets sulfureux tels que l’homosexualité, la drogue, le sida ou dernièrement avec La trahison, la guerre d’Algérie. C’est une œuvre souvent tournée vers la Méditerranée que le cinéaste viendra présenter à Montpellier.

Une nuit en enfer : Joe D’Amato, hommage au cinéma ultra-bis
De l’horreur au porno en passant par le fantastique, D’Amato a laissé derrière lui une quantité de films sombres, nihilistes et misanthropes.
Le festival proposera donc une plongée dans le meilleur du pire du cinéma, avec une sélection de films à déguster pendant une vraie nuit en enfer…

Soirée chefs-d’œuvre restaurés de la Cinémathèque française

Une soirée exceptionnelle avec 5 courts métrages documentaires méditerranéens. Films de Manoel de Oliveira, Georges Rouquier, Luciano Emmer et Enrico Gras, Agnès Varda, Jean-Daniel Pollet.

Expérimental : Zineb Sedira, Katia Kameli, quelles représentations de l’Algérie ?
D’origine algérienne, l’une vivant à Londres, l’autre à Paris, toutes deux artistes vidéastes et photographes, elles s’interrogent sur les relations complexes qu’elles entretiennent avec leur culture d’origine et la représentation qu’elles peuvent donner de cette Algérie à la fois si proche et si éloignée.

 


En savoir plus :

Vos avis