Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurRépertoiresCritiques de B.O ActusPodcastsCannes 2021

 

32e Festival International du Court-métrage de Clermont-Ferrand

Du 29 janvier au 6 février 2010

héral,recio,lisa,nice,yared,charlieo, - 32e Festival International du Court-métrage de Clermont-Ferrand

- Publié le 04-02-2010




Pendant une semaine, le court-métrage est à l'honneur pour le 2e plus grand Festival français après celui de Cannes. Des courts-métrages sont montrés dans trois compétitions, avec 78 films internationaux représentant 53 pays, une sélection nationale comprenant 56 films, et enfin, la compétition Labo comportant 42 films originaux, au ton plus décalé. Cinezik est sur place pour vous faire un état des lieux de la création musicale dans le court-métrage d'aujourd'hui, anticipant la musique dans le cinéma de demain.

Compte rendu à suivre... Présences musicales glanées...
(détails sur les films et leurs musiques à venir...) 

 Palmarès - Prix de la meilleure musique originale :
Je criais contre la vie ou pour elle de Vergine Keaton (musique de Vale Poher).
(le film fut projeté en exclusivité au Goût du court du Balzac en 2009).
Musique à la guitare progressive, proche de Sigur Ròs, pour ce film d'animation poétique.

 Propos recueillis de deux cinéastes en rétrospectives :
 Lorenzo Recio : "Mes premiers films étant des films d'animation avec peu de dialogues, la musique était aussi liées à la bande son, une musique à mi-chemin entre une mélodie et un bruitage, et le travail électro-acoustique de Xavier Garcia va dans ce sens, dans un passage du figuratif à l'abstraction. Moi-même je suis un musicien fustré, je n'ai jamais osé composer pour les autres, donc je me permet de le faire sur mes propres films en me créditant à la musique également".

Luc Moullet : "Je fais travailler la famille en convoquant mon frère compositeur. Pour le Litre de lait, les personnages marchent sur une route avec des gravillons qui faisaient beaucoup de bruits, alors j'ai demandé à mon frère de faire une musique pour couvrir ce bruit, la musique sert parfois à corriger des aléas de tournage. La musique retranscrit aussi l'intériorité du personnage de jeune homme qui s'imagine des scènes d'horreur. La musique correspond à ses pensées du moment avec une musique faisant écho aux sons stridents de "Psychose"."

 Gabriel Yared a composé pour Des Enfants dans les arbres de Bania Medjbar avec une partition à la guitare, simple, minimale, puis des envolées de cordes vers la fin, lorsque l'émotion culmine. Le film se situe dans le sud de la France, la musique prend ainsi des airs méditerranéens.

 Partition remarquée : celle ludique, kitch d'un jazz sixties exquis pour L'Homme à la Gordini (film d'animation délirant de Jean Christophe Lie, musique de Dj Moule).

 Le musicien Charlie O a deux films en compétition nationale dont il a composé la musique : Cheveu et Vinyl, deux films de Julien Hallard. Vinyl se situe dans un magazin de disque, on y entend les Rolling Stones ou les Berruriers noirs, on y parle de Paul McCartney ou de Jimmy Hendrix...

 En compétition nationale, deux comédies musicales sont présentées : Nice de Maud Alpi (musique de Foreign Office - film social chanté) que Cinezik avait programmé en novembre dernier au Goût du court du Balzac, et La Prévention de l'usure de Gilles Charmant (musique de Jean-François Hoël - comédie chantée).

Le Festival propose une rétrospective des court-métrages de Lorenzo Recio (dont on a pu remarquer le film LISA, programmé par Cinezik au Balzac, avec la partition de Xavier Garcia).

Le compositeur Christophe Héral (dont on a pu remarquer la musique sur le film court L'ONDEE, programmé en novembre dernier au Goût du court) est membre du jury

Cinezik est présent à Clermont du jeudi 4 au dimanche 7



Programmation de l'édition 2010 :
http://www.clermont-filmfest.com

  Voir notre compte-rendu de l'édition 2009 :
http://www.cinezik.org/infos/clermont2009.php


En savoir plus :

Vos avis