Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS


Accédez à notre page dédiée au Festival de Cannes avec tous nos contenus. 

 

Du 30 septembre au 2 octobre 2011

Festival du film de Dieppe 2011 : Ludovic Bource en ouverture, Vladimir Cosma dans le jury
Dieppe

- Publié le 30-09-2011
cosma,bource,@,artist, - Festival du film de Dieppe 2011 : Ludovic Bource en ouverture, Vladimir Cosma dans le jury


Le festival de Dieppe dont l'objectif premier est de promouvoir le cinéma indépendant se déroule pour sa 4e année. Il propose en ouverture le 30 septembre 2011 la projection en avant-première du film THE ARTIST, avec la présence du compositeur Ludovic Bource pour le présenter, ainsi qu'une compétition de films dont le jury comprend Vladimir Cosma en son sein.

Du vendredi 30 septembre au dimanche 2 octobre, le festival propose un marché du film, durant trois jours, producteurs, exploitants, réalisateurs et distributeurs échangent autour de films qui ne sont pas encore sortis en salle. Le public peut visionner gratuitement les films. Cet échange a pour but de promouvoir des films indépendants et leur offrir le succès qu'ils méritent !

Parmi les films présentés, il y a donc en Ouverture THE ARTIST en la présence du compositeur Ludovic Bource, ainsi que plusieurs avant-premières en compétition. Le compositeur Vladimir Cosma est dans le jury, et présente aussi par ailleurs le dernier film pour lequel il a composé la musique, "HH, Hitler à Hollywood" de Frédéric Sojcher.

Les compositeurs, Ludovic Bource et son "maitre" Vladimir Cosma comme il l'a appellé en public, se retrouvent ensemble sur la scène du Casino lors de la cérémonie d'ouverture : 

Vladimir Cosma a pu en off revenir sur ses débuts, rappeller qu'il a fait beaucoup de premiers films (pour Pascal Thomas, Francis Veber...) et évoquer une anecdote concernant LA BOUM, film pour lequel il avait hésité à participer, réservé d'un film sur les jeunes après l'insuccès d' "A NOUS LES PETITES ANGLAISES" de Michel Lang, et raconte comment il a pu lutter pour éviter la voix de Johnny Hallyday pour la chanson du film et imposer l'inconnu Sanderson. 

Le compositeur, plein d'humour, montre l'exemple, en affirmant que son métier est à la fois d'aider les plus jeunes sur leurs premières oeuvres, tout en se montrant exigeant sur les choix artistiques (dialogue parfois difficile avec les producteurs), sans oublier les droits d'auteur qui font vivre (utiliser aujourd'hui la chanson de la BOUM comme c'est le cas pour le film LOL, cela coûte 80 000 euros).

Les deux compositeurs répondent sur scène à la question sur comment compose-t-on de la musique pour la comédie : 

Après la projection du film  THE ARTIST, Ludovic Bource est acclamé. La musique est 50% du succès du film. Après la sortie du CD digipack, une tournée du film sous forme de Ciné-concert est prévue à travers la France, en espérant des nominations aux César et Oscars.

En savoir plus :
http://www.festivaldufilmdedieppe.com/

 

- Publié le 30-09-2011

Vos avis