Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Infos

 

Quelles musiques dans les films sortis le 6 juillet 2016 ?
En salles

- Publié le 06-07-2016
goksung,hibou,irreprochable,je-me-tue-a-le-dire,legend-of-tarzan,malgre-et-la-nuit,nos-pires-voisins2,sur-quel-pied-danser,truman,viva-rennicks, - Quelles musiques dans les films sortis le 6 juillet 2016 ?


Cinezik vous propose sa sélection commentée des musiques à écouter en salle dans les films à l'affiche. Cette semaine, Michael Andrews retrouve Nicholas Stoller, Rupert Gregson-Williams dans la jungle, le tandem Zombie Zombie sur un thriller, Ferdinand Grandrieux pour son père, Olivier Daviaud pour une comédie musicale...


TARZAN

 

Rupert Gregson-Williams signe la musique de cette adaptation live de Tarzan par David Yates, lequel avait travaillé avec Nicholas Hooper puis Alexandre Desplat sur les 4 derniers épisodes de saga HARRY POTTER.

 [BO DISPONIBLE]

 Ecoutez intégralement cette BO

NOS PIRES VOISINS 2

 

Michael Andrews retrouve Nicholas Stoller après "5 ans de réflexion" (2012, chez Judd Apatow), et le premier opus de cette saga "Nos pires voisins" (2014).

 

 

HIBOU

 

Ulysse Cottin, Arthur Simonini et Louis Sommer signent la musique de cette comédie, premier film en solo de Ramzy Bedia (qui avait réalisé "Seuls Two" en 2008 avec Eric Judor).

 [BO DISPONIBLE]

 Lire les propos des compositeurs

 

SUR QUEL PIED DANSER

 

Olivier Daviaud signe la musique originale intrumentale ainsi que cinq des chansons de cette comédie musicale et sociale, premier film de Paul Calori et Kostia Testut. Des auteurs et interprètes issus de la scène française participent à l'écriture des chansons (Jeanne Cherhal, Agnès Bihl, Albin De La Simone, Clarika, Olivia Ruiz), toutes interprétées (et dansées) à l'image par le casting du film (Pauline Étienne, Loïc Corbery, Olivier Chantreau, François Morel...).

Paul Calori et Kostia Testut : "Varier les styles et les auteurs nous semblait une façon de garantir que chaque personnage ait vraiment son identité propre... La bande-son ne s'écoute pas uniquement comme un score, mais aussi comme un album de chansons, chacune étant un petit monde en soi."

 VOIR LE TRACKLIST DES CHANSONS DU FILM
 [BO DISPONIBLE]
 LIRE LES PROPOS DU RÉALISATEUR

TRUMAN

 

Nico Cota et Toti Soler signent la musique du nouveau film de l'espagnol Cesc Gay, qui avait fait appel auparavant 4 fois à Jordi Prats.

 [BO DISPONIBLE]

VIVA

 

Le compositeur irlandais Stephen Rennicks retrouve son compatriote Paddy Breathnach après la comédie "Man About Dog" (2004) et le documentaire "The Night My Father was Conceived" (2012).

 [BO DISPONIBLE]

THE STRANGERS

 

 Jang Yeong-gyu retrouve Na Hong-Jin après "The Yellow Sea" (2010) aux côtés de Dal Palan (lauréat en 2005 pour le prix de la "Meilleure bande originale" durant le Festival international du film de Catalogne pour "A Bittersweet Life") avec une partition conbinant divers styles,  à la fois minimale et profonde pour illustrer la tension de ce thriller avec une angoisse sourde.

 

 

IRRÉPROCHABLE

 

Le groupe de musique électronique français Zombie Zombie (Étienne Jaumet, Cosmic Néman) signe la musique de ce thriller, premier film de Sébastien Marnier, et retrouve le cinéma après "Loubia Hamra" (2016).

Sébastien Marnier : "J'ai eu envie que la musique aide à ressentir l'état de Constance et que les sonorités donnent corps à ses émotions, comme des décharges électriques. Il fallait donc quelque chose de plus viscéral, une tonalité électro qui fasse naître et vivre le malaise.".

 [BO Disponible]

 LIRE LES PROPOS DU RÉALISATEUR


JE ME TUE À LE DIRE

 

Thomas Barrière signe la musique de cette comédie belge, premier film en solo de Xavier Seron. On y entend aussi des musiques baroques (Bach, Purcell, Haendel).

 

 

 

MALGRÉ LA NUIT

 

Philippe Grandrieux fait appel à son fils Ferdinand Grandrieux pour signer avec sa guitare la musique de son nouveau film, et écrire les chansons qu'interprète à l'image le personnage de Roxane Mesquida.

Philippe Grandrieux : "La couleur de sa musique m'a donné véritablement le « sentiment » du film. Pour moi c'était très précieux."

 VOIR LE TRACKLIST DU FILM
 LIRE LES PROPOS DU RÉALISATEUR

 

Et aussi : 

 

Aigle et l'enfant / Brothers of the Wind
Drame autrichien de Gerardo Olivares et Otmar Penker
Musique : Sarah Class

Moi, Olga
Drame tchèque de Petr Kazda et Tomás Weinreb
Musiques : 2 titres de Marián Varga

 

 

 

 

- Publié le 06-07-2016

Vos avis