Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

Les Incontournables

Voici par catégorie une sélection de nos BO préférées

Nos incontournables : Romance

Her

Arcade Fire

Le groupe de rock canadien Arcade Fire (William Butler et Owen Pallett) retrouve le cinéma, après THE BOX de Richard Kelly, pour le réalisateur Spike Jonze (qui avait réalisé en 2011 le clip du groupe "Scenes from The Suburbs"). Il signe une partition épurée dominée par un piano délicat... rejoint par la guitare et la batterie seulement en toute fin du dernier morceau "Dimensions". Scarlett Johansson, dont on ne fait qu'entendre la voix, chantonne "The Moon Song" de Karen O avec Joaquin Phoenix, ce qui est un des moments de grâce de cette romance.

Les Rencontres d'après minuit

Anthony Gonzalez (M83)

Anthony Gonzalez, membre du groupe électro français M83 retrouve son frère, Yann Gonzalez, après les court-métrages BY THE KISS, NOUS NE SERONS PLUS JAMAIS SEULS, LES ASTRES NOIRS et JE VOUS HAIS PETITES FILLES, et écrit une musique pour le premier long-métrage du réalisateur.

Ecouter/Acheter

Le secret de Brokeback Mountain

Gustavo Santaolalla

L'argentin Gustavo Santaolalla retrouve ses guitares minimalistes pour cette fresque d'Ang Lee, filmant la romance entre deux cow-boys dans les Rocheuses entre le début des années 70 et la fin des années 80. Curieuse alchimie que celle qui s'effectue entre les somptueuses images d'Ang Lee et la guitare sèche de Gustavo Santaolalla.

Eternal sunshine of the spotless mind

Jon Brion

Jon Brion écrit la musique du deuxième film de Michel Gondry.

Ecouter/Acheter

Ghost World

David Kitay

Un mélange de blues, rock et de musique indienne constituent cet album revigorant à la vision du film. La piste finale de David Kitay au piano représente la seule musique originale.

Ecouter/Acheter

Punch Drunk Love

Jon Brion

Jon Brion retrouve Paul Thomas Anderson une troisième fois après HARD EIGH et MAGNOLIA.

Ecouter/Acheter

Loin du paradis

Elmer Bernstein

Le grand compositeur hollywoodien Elmer Bernstein (LA GRANDE EVASION, LES SEPTS MERCENAIRES...) signe une partition orchestrale pour le mélodrame de Todd Haynes.

Ecouter/Acheter

In the mood for love

Michael Galasso, Shigeru Umebayashi

Pour cette romance chinoise de Wong Kar-Wai, Michael Galasso a écrit le thème "Angkor Wat Theme", seule musique originale du film, entendu à la toute fin, au Cambodge, tandis que Shigeru Umebayashi, pour le "Yumeji's Theme", a récupéré un thème écrit en 1991 pour le film YUMEJI du réalisateur japonais Seijun Suzuki. 

Ecouter/Acheter

La Fin d'une liaison

Michael Nyman

Unique collaboration de Michael Nyman pour Neil Jordan, lequel était en pleine collaboration régulière avec Ellio Goldenthal. 

Shakespeare in Love

Stephen Warbeck

Stephen Warbeck retrouve John Madden après "La dame de Windsor" (1997) et avant "Capitaine Corelli" (2001) et "Proof" (2005).

Ecouter/Acheter

Le Patient Anglais

Gabriel Yared

Le compositeur français Gabriel Yared fait la rencontre du cinéaste anglais Anthony Minghella qu'il retrouvera jusqu'à la mort du réalisateur avec cette romance qui lui vaut son Oscar.

Ecouter/Acheter

Sur la route de Madison

Lennie Niehaus, Clint Eastwood

Lennie Niehaus signe la musique et orchestre le "Love Theme" écrit par le cinéaste, Clint Eastwood, pour sa romance.

La leçon de piano

Michael Nyman

Mychael Nyman rencontre Jane Campion au terme de sa collaboration avec Peter Greenaway qui s'est achevée sur “Prospero's Books” (1991). Il reprend le piano du personnage pour une mélodie enivrante, d'une douceur qui illustre la romance, dans une voie plus narrative et émotionnelle qu’auparavant.

Ecouter/Acheter

True Romance

Hans Zimmer

Hans Zimmer retrouve Tony Scott sur cette romance criminelle après "Jours de tonnerre" (1990) avant de le retrouver ensuite sur “USS Alabama” (1995) et “Le Fan” (1997).  Le thème au xylophone, "You're So Cool", amenant une douceur en contrepoint de la violence, est une variation du morceau de Carl Orff, “Gassenhauer”, présent dans “La Balade sauvage” (1973) de Terrence Malick, autre cavale sentimentale.

Le Temps de l'innocence

Elmer Bernstein

Elmer Bernstein retrouve Martin Scorsese sur cette romance après "Les Nerfs à vif" (1992). 

L'Amant

Gabriel Yared

Gabriel Yared fait la rencontre de Jean-Jacques Annaud (avant de le retrouver une dernière fois sur "Les ailes du courage, 1995) avec une partition qui oscille entre morceaux d'une délicate sensualité et compositions plus abruptes. Elle évoque les deux aspects de l'univers de la jeune fille : le désir charnel et la découverte déstabilisante de sa sexualité. Le thème de L'Amant est décliné en différents arrangements tout au long du film, principalement donné aux cordes, à la clarinette soliste et à de délicates notes de piano. Gabriel Yared a également écrit les musiques de source du film.

Ecouter/Acheter

Sailor et Lula

Angelo Badalamenti, artistes variés

Angelo Badalamenti retrouve David Lynch une deuxième fois après "Blue Velvet".

Ecouter/Acheter

Ghost

Maurice Jarre

Le compositeur français Maurice Jarre signe la musique de cette romance teintée de fantastique signée Jerry Zucker. On y entend la chanson devenue culte "Unchained Melody" écrite par Alex North.

Ecouter/Acheter

Cinema Paradiso

Ennio Morricone

Ennio Morricone fait la rencontre de Giuseppe Tornatore (lequel avait fait appel à Nicola Piovani sur son premier film "Le maître de la camorra", 1986) et ne le quittera plus jusqu'à sa mort en 2020, et leur dernier film "La corrispondenza" (2016). 

Out of Africa

John Barry

Unique collaboration entre John Barry et le réalisateur Sydney Pollack qui a surtout travaillé avec Dave Grusin. Pour cette histoire d’amour en Afrique, John Barry invente un thème lyrique et romantique qui se révèle après un temps d’introduction puis se déploie avec douceur. Comme les sentiments des personnages, la mélodie nous attrape délicatement par surprise puis nous emporte par sa force affective. Cette partition a su rivaliser avec le célèbre concerto pour clarinette de Mozart également convoqué par Sydney Pollack.

Ecouter/Acheter

The Blue Lagoon

Basil Poledouris

Le score de The Blue Lagoon est teinté d'une poésie et d'un romantisme poignant, avec une touche de nostalgie paisible qui attire forcément notre attention dans le film. Injustement tombé dans l'oubli, ce très beau score mériterait amplement d'être redécouvert par tous ceux soucieux d'entendre un excellent Basil Poledouris à ses débuts !

La Boum

Vladimir Cosma, Richard Sanderson (voix)

Première collaboration de Vladimir Cosma avec Claude Pinoteau qu'il retrouvera sur LA BOUM 2, LA SEPTIEME CIBLE, L'ETUDIANTE, LA NEIGE ET LE FEU, CACHE CASH, LES PALMES DE MR SCHUTZ. Richard Sanderson interprête pour le film deux chansons, "Reality" et "Go on Forever".

Ecouter/Acheter

Tess

Philippe Sarde

Philippe Sarde retrouve Roman Polanski après 'Le Locataire' et avant 'Pirates' (1986) avec des envolées brahmsiennes pour cette romance historique dans l'Angleterre du 19ème siècle, avec Nastassja Kinski dans le rôle titre.

Ecouter/Acheter

I love you, je t'aime

Georges Delerue

Georges Delerue signe son unique musique pour George Roy Hill, lequel a surtout travaillé avec Elmer Bernstein, mais aussi Burt Bacharach (Butch Cassidy et le Kid) et Marvin Hamlisch (L'Arnaque). 

Les Moissons du ciel

Ennio Morricone

Ennio Morricone fait la rencontre de Terrence Malick pour leur unique collaboration. Le cinéaste ayant intégré dans son film le "Carnaval des animaux" de Camille St Saens, le maestro italien conçoit son thème "Harvest" comme une alternative à cette pièce classique avec des réminiscences harmoniques et mélodiques. Un second thème, "Happiness" se distingue par sa mélodie de flûte sur fond de cordes et de bois témoignant d'un certain lyrisme et une insouciance, tandis qu'un "love theme" évoque la romance.

Ecouter/Acheter

India Song

Carlos d'Alessio

Le compositeur Carlos d'Alessio retrouve une deuxième fois la cinéaste Marguerite Duras après “La femme du Gange” (1974) avec une ritournelle mélancolique au piano aux allures d’une valse lente pour illustrer la romance en Inde de la femme de l'ambassadeur de France (Delphine Seyrig). Jeanne Moreau reprendra cet air en chanson après la sortie du film, puis la réalisatrice réutilisera cette mélodie dans “Son nom de Venise dans Calcutta désert” (1976).

Breezy

Michel Legrand

Michel Legrand signe la musique de la première romance de Clint Eastwood (qui venait de réaliser ses deux premiers films - le western "L'Homme des hautes plaines" et le film d'action "Un frisson dans la nuit" - avec Dee Barton).

Ecouter/Acheter

Le Messager

Michel Legrand

Michel Legrand retrouve le cinéaste anglais Joseph Losey sur cette nouvelle romance après "Eva" (1962), avant de le retrouver sur "Maison de poupée" (1973) et "Les routes du sud" (1978). Le piano magnifie les paysages avec son lyrisme, soutient l'oisiveté des personnages avec son côté lancinant, marque une certaine tension et inquiétude par sa mélancolie, et évoque le regard insouciant de l’enfant avec la douceur de son timbre. 

Eté 42

Michel Legrand

Unique film de la collaboration entre le compositeur Michel Legrand et le réalisateur Robert Mulligan. Le thème au piano, soutenu par un orchestre, donne de l'ampleur à cette chronique réaliste mais sans véritable dramatisation. Le réalisateur Robert Mulligan travaille essentiellement sur l'environnement sonore, sans utiliser la musique pour appuyer les sentiments des personnages. La musique de Michel Legrand, délicatement distillée, est d'autant plus forte qu'elle apparaît à de rares moments.

Ecouter/Acheter

Love Story

Francis lai

Unique collaboration du français Francis Lai avec le canadien Arthur Hiller pour cette romance avec un thème mémorable qui remporta un Oscar.

Les Choses de la vie

Philippe Sarde

Philippe Sarde signe sa première BO pour Claude Sautet, dont la "Chanson d'Hélène" interprétée par Romy Schneider.

Ecouter/Acheter

Love

Georges Delerue

Le français Georges Delerue retrouve Ken Russell une deuxième et dernière fois après "French Dressing" (1964). Le réalisateur anglais a décelé chez le français le compositeur idéal pour illustrer sa romance. Le musicien livre des thèmes contrariés aux cordes dépeignant les tourments sentimentaux des personnages. Georges Delerue entre dans l’âme humaine pour nous en révéler les nuances. Pour l’idylle entre Rupert et Ursula, il propose un air bucolique. Sa musique est plus sombre et violente pour la relation destructrice entre Gerald et Gudrun.

Petulia

John Barry

"Petulia" est le second des trois films que Richard Lester a fait avec John Barry. Après "The Knack" qui était ouvertement une comédie avec l'énergie du "Swinging London", nous avons ici une ambiance plus dépressive. Nous retrouvons l'association des cuivres et de l'orchestre qui est la marque de fabrique du compositeur, avec une note de mélancolie pour illustrer la solitude de Petulia.

Ecouter/Acheter

Roméo et Juliette

Nino Rota

Nino Rota retrouve Franco Zeffirelli une seconde et dernière fois après "La mégère apprivoisée" (1967). 

Un homme et une femme

Francis Lai

Première collaboration entre Francis Lai et Claude Lelouch. 

Diamants sur canapé

Henry Mancini

Le musicien Henry Mancini travaille pour son fidèle réalisateur Blake Edwards, avec une partition cuivrée à dominante jazz (logique pour le compositeur de la Panthère Rose) et un thème célèbre lors d'une séquence culte chantée à la guitare par la comédienne Audrey Hepburn, thème repris avec des cordes romantiques.

Ecouter/Acheter

Une Place au soleil

Franz Waxman

Franz Waxman retrouve George Stevens sur cette nouvelle romance après "La femme de l'année" (1942).

Casablanca

Max Steiner

Max Steiner retrouve Michael Curtiz après une douzaine de projets communs (collaboration qui a débuté en 1936 avec "La Charge de la Brigade Légère"). Pour cette histoire d'amour en temps de guerre, Max Steiner mélange sa partition romantique originale avec des emprunts divers. Il adapte des airs populaires ainsi que certaines de ses musiques antérieures. L’ouverture du film propose une fanfare héroïque qu’il a écrite pour un western de 1938 avec quelques touches orientales pour évoquer les décors folkloriques. Puis une reprise de "La Marseillaise" illustre le contexte de la France occupée.

Ecouter/Acheter

Autant en emporte le vent

Max Steiner

Pour cette unique collaboration avec le réalisateur Victor Fleming (qui a surtout travaillé avec Franz Waxman), Max Steiner construit un thème avec d’amples cordes lyriques pour embrasser l’histoire sentimentale de Scarlett O'Hara. Ce récit romantique est aussi peuplée de souffrances et la partition convie une certaine gravité. Quelques voix célestes clôturent le thème d’ouverture comme pour convoquer les cieux et rendre intemporelle cette orchestration luxuriante. Au total, 16 thèmes principaux ont été necessaires pour illustrer l'ampleur du drame sentimental. Les onze personnages principaux ont chacun leur propre motif, tout comme Tara, la plantation de la famille O'Hara, qui représente le thème plus important du film.

Ecouter/Acheter

L'insoumise

Max Steiner

Première collaboration entre le compositeur Max Steiner et le réalisateur William Wyler. L'intrigue de ce film produit par la Warner est proche de celle d' "Autant en emporte le vent" produit par David O. Selznick qui trouvait là une concurrence déloyale. Max Steiner qui fait la musique des deux films a tout fait pour les différencier en proposant deux partitions dissemblables. Pour le film de William Wyler, il signe une valse sans orchestre, avec une guitare aux accents hispaniques. Il parvient à toucher les coeurs de ce mélodrame par sa mélodie tendre et triste.