Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

Avec Dédé   (2013)

• Christian Rouaud • En salle le 30-10-2013

• Musique composée par André le Meut

Christian Rouaud réalise un documentaire autour de André le Meut, dit Dédé, né en Bretagne dans une famille de 10 enfants dont le père, Jean Le Meut, était agriculteur, mais aussi chanteur, chaque fois que l’occasion s’en présentait. Dès l’âge de 14 ans, Dédé commence à jouer de l’accordéon chromatique dans les fêtes locales puis il apprend la bombarde, qui deviendra son instrument de prédilection, avant de se mettre à chanter à son tour.

[© Texte : Cinezik] •

Avec Dédé

Autour de cette BO

Propos du réalisateur

Dédé est d'abord un musicien et un interprète hors pair, il fallait qu'on l'entende. Il est un des meilleurs « sonneurs » de bombarde de Bretagne, que Carlos Nuñez comparait à John Coltrane ! Qu'il soit en répétition avec des jeunes, qu'il donne un concert dans une église accompagné au grand orgue ou qu'il fasse danser, on est traversé par cette sonorité particulière qui l'habite, ce phrasé incomparable, ce jeu magnifique où l'émotion est épurée à l'extrême et où les vibrations de la bombarde vous traversent comme une lame.
Et maintenant, il chante... Dédé va-t-il « exploser » musicalement ? Il est à présent connu et reconnu. Dès qu'il arrive quelque part, on vient lui serrer la main, les vieux lui parlent en breton. Mais ce n'est pas de notoriété dont il est friand, c'est de nouvelles pratiques musicales.

C'est d'une approche différente de la musique traditionnelle, qui atteste à la fois de son sens aigu de l'enracinement et de son désir de sonorités inouïes, au sens littéral du terme. C'est pourquoi je voulais que le spectateur entende cette musique, tellement caricaturée par ceux qui ne l'ont jamais écoutée.
C'est une musique simple, qui parle vite et fort et nous bouleverse parce qu'on sent bien qu'elle vient de loin, qu'elle fait partie de notre culture commune.
Comme toutes les musiques traditionnelles elle a des racines paysannes, elle est issue de la transmission orale, de la danse, des complaintes. À travers ses particularismes régionaux, elle a irrigué la France, et nous est étrangement familière, qu'on soit Auvergnat, Ch'ti, Catalan, Beur de Seine-Saint-Denis ou Breton du Val de Marne, comme moi.
Lorsque Dédé va rencontrer des gens pour collecter des airs ou qu'il classe des centaines de chansons populaires pour en faire des livres, force est de constater que les histoires et les thèmes musicaux se recoupent, s'échangent, s'interpénètrent et qu'on retrouve dans cette musique pourtant si attachée à son origine celte, quelque chose de l'âme populaire universelle, qui touche les gens, je l'ai constaté, quelle que soit la région où le film a été projeté en festivals.

Christian Rouaud

Vos avis