Compositeurs / Compositrices

Dernières Interviews

David

David Menke

Interview / Interview B.O : David Menke (Belle et Sébastien - Nouvelle Génération), le compositeur qui monte !

David Menke a été l'assistant de Gabriel Yared, Nathaniel Mechaly, Grégoire Hetzel, Klaus Badelt, élève du Conservatoire de Paris (CNSMDP), il enchaine les projets en France avec notamment sa première grosse production pour "Belle et Sébastien : nouvelle génération" de Pierre Coré (en salles depuis octobre 2022), et une partition symphonique proche de l’épopée.

Mark

Mark Isham

Interview / Interview B.O : Mark Isham, invité d'honneur des World Soundtrack Awards 2022

L'immense compositeur et trompettiste de jazz américain Mark Isham ("Nell", "Blade", "Judas and the Black Messiah", "Le Dahlia Noir") est (avec Bruno Coulais) l'invité d'honneur de la 22e édition des World Soundtrack Awards. La liste des grands réalisateurs avec lesquels il a travaillé au cours de sa carrière est impressionnante : Brian de Palma, Robert Altman, Robert Redford, Werner Herzog, Gillian Armstrong, Karel Reisz, Kevin Reynolds, Jodie Foster, Kathryn Bigelow, Barbet Schroeder, Peter Medak, Mike Figgis, Irwin Winkler, William Friedkin, Paul Haggis, Sidney Lumet, Gavin O'Connor... Dans le cadre de sa venue le 22 octobre 2022, un hommage lui est rendu en concert. Le Brussels Philharmonic, dirigé par le maestro Dirk Brossé, joue une sélection de ses œuvres. C'est à l'occasion de cette invitation que Martin Mavilla pour Cinezik lui a posé quelques questions en visio, un moment dont le temps imparti par les organisateurs ne nous a pas permis de revenir sur l'ensemble de son parcours, mais nous permet malgré tout d'apprécier sa générosité et son lien à la musique de cinéma. 

Pierre

Pierre Lefeuvre

Interview / Interview B.O : Saycet, l'alliage de la guitare et de l'electro pour MI IUBITA, MON AMOUR de Noémie Merlant

Avec MI IUBITA, MON AMOUR (à l'affiche le 27 juillet 2022), Saycet (Pierre Lefeuvre, compositeur français de musique électronique) signe la musique de la première réalisation de l'actrice Noémie Merlant avec une guitare manouche (jouée par Benjamin Raffaeli) pour illustrer le milieu des gitans, et une electro planante pour le bord de mer et le soleil qui éblouit, une musique solaire et romantique pour accompagner la naissance d'un amour.

Amine

Amine Bouhafa

Interview / Interview B.O : Cristèle Alves Meira & Amine Bouhafa (ALMA VIVA, Semaine de la critique)

Amine Bouhafa signe la musique du film de Cristèle Alves Meira sur une jeune fille hantée par l’esprit de sa grand-mère disparue, au creux des montagnes portugaises. La partition éthérée (cordes, flûte, glass harmonica) représente la part invisible du film liée à la sorcellerie. Pour le contexte géographique, le Alma Viva Band réunit des musiciens locaux, incluant quelques chansons interprétées à l'image.

Olivier

Olivier Arson

Interview / Interview B.O : Olivier Arson (AS BESTAS de Rodrigo Sorogoyen)

Sur le thriller franco-espagnol AS BESTAS (présenté à Cannes Première, au cinéma le 20 juillet 2022), Olivier Arson retrouve Rodrigo Sorogoyen après "Que Dios nos perdone" (2017), "El Reino" (2019) et "Madre" (2020). Pour faire exister les intimidations de voisins malveillants à l'égard d'un couple français (Marina Fois, Denis Ménochet) installé en Galice au milieu de la forêt, le compositeur convoque des percussions qui interviennent subitement au milieu d'une scène comme pour destabiliser une serenité, et entreprennent une progression de plus en plus angoissante. S'invite aussi le violoncelle.

Olivier

Olivier Marguerit

Interview / Interview B.O : Olivier Marguerit (LA NUIT DU 12 de Dominik Moll)

Avec le film policier crépusculaire LA NUIT DU 12 (présenté à Cannes Première, au cinéma le 13 juillet 2022), Olivier Marguerit fait la rencontre de Dominik Moll. Il s'agit d'une enquête policière (menée par un agent de la PJ - Bastien Bouillon) pour élucider le meurtre d'une jeune fille. Mais cette intrigue laisse place aux démons intérieurs de chaque témoin, à des fantômes invisibles qui amènent une dimension fantastique. La partition propose alors un thème vocal et des cordes au mouvement indolent, partagée entre les pulsions de mort et de vie, à la fois sombre et lumineuse. On y entend par ailleurs trois chansons originales.

Fabien

Fabien Kourtzer

Interview / Interview B.O : Mike & Fabien Kourtzer (UN VARÓN, Quinzaine des réalisateurs)

Mike & Fabien Kourtzer signent la musique du premier film colombien de Fabian Hernandez sur Carlos, 16 ans, confronté au rite de passage pour devenir un homme dans les rues dangereuses d'un bidonville de Bogota. La partition exprime les dangers de la ville à travers des textures rugueuses (avec une tension de polar), et soutient les déambulations du personnage par des sonorités plus aériennes (guitare, piano, et même des cloches pour évoquer une enfance perdue). Aussi, pour s'associer aux titres de hip-hop entendus par les personnages, les compositeurs entretiennent cette dimension urbaine par des éléments percussifs et lourds.

Mike

Mike Kourtzer

Interview / Interview B.O : Mike & Fabien Kourtzer (UN VARÓN, Quinzaine des réalisateurs)

Mike & Fabien Kourtzer signent la musique du premier film colombien de Fabian Hernandez sur Carlos, 16 ans, confronté au rite de passage pour devenir un homme dans les rues dangereuses d'un bidonville de Bogota. La partition exprime les dangers de la ville à travers des textures rugueuses (avec une tension de polar), et soutient les déambulations du personnage par des sonorités plus aériennes (guitare, piano, et même des cloches pour évoquer une enfance perdue). Aussi, pour s'associer aux titres de hip-hop entendus par les personnages, les compositeurs entretiennent cette dimension urbaine par des éléments percussifs et lourds.

Chloé

Chloé Thevenin

Interview / Interview B.O : Chloé Thévenin & Thomas Salvador (LA MONTAGNE, Quinzaine des Réalisateurs)

Chloé Thévenin ("Arthur Rambo") fait la rencontre de Thomas Salvador sur cet exil en montagne, ce bivouac en altitude, cette immersion fantastique, et cette romance. Ses notes electroniques aériennes, amples, illustrent l'aspiration du personnage pour les sommets enneigés tout en convoquant la part invisible des sentiments et une présence celeste. 

ROB

ROB (Robin Coudert)

Interview / Interview B.O : ROB (Robin Coudert) pour LE BARRAGE de Ali Cherri (The Dam, Quinzaine des Réalisateurs)

Robin Coudert signe la musique du premier film de l'artiste libanais Ali Cherri tourné au Soudan, près du barrage de Merowe. La partition joue avec les éléments (l'eau, la terre d'argile, le feu...), dans un mélange de sonorités lourdes et aériennes. Elle apparait parcimonieusement pour relater le périple du personnage dans le désert. 

Rémi

Rémi Boubal

Interview / Interview B.O : Rémi Boubal (PLAN 75, Caméra d'Or - Mention Spéciale)

Présenté à Un Certain Regard, PLAN 75 a reçu la Mention Spéciale de la Caméra d'Or. Rémi Boubal signe la musique du premier film franco-japonais de Chie Hayakawa, avec une partition parcimonieuse de cordes, de piano, flûte, exprimant une douceur, en contraste avec le récit habité par la vieillesse et l'approche de la mort, autour du projet politique d'accompagnement logistique et financier pour mettre fin à ses jours. Le silence est pesant dans une mise en scène contemplative. La musique représente alors le nouvel espoir pour les personnages.

Flavien

Flavien Berger

Interview / Interview B.O : Céline Devaux & Flavien Berger (TOUT LE MONDE AIME JEANNE, Semaine de la Critique 2022)

Avec TOUT LE MONDE AIME JEANNE (au cinéma le 7 septembre 2022), Flavien Berger signe la musique du premier film de Céline Devaux, une comédie sur une femme en depression (Blanche Gardin) qui rencontre un homme fantasque (Laurent Lafitte). Comme les scènes d'animation qui représentent la pensée du personnage, la musique relate son intériorité, son désespoir, mais avec légèreté par ses sonorités electroniques aériennes. Un aspect fantastique et de conte se dégage de cette partition décalée. Le compositeur a aussi pris en charge les chansons de la chorale d'enfants (dont une représentation cloture le film).

Florencia

Florencia Di Concilio

Interview / Interview B.O : Florencia Di Concilio & Léa Mysius (LES CINQ DIABLES, Quinzaine des Réalisateurs 2022)

Avec LES CINQ DIABLES (au cinéma le 31 août 2022), Florencia Di Concilio retrouve Léa Mysius après "Ava" (2017) avec ce film fantastique sur une jeune fille étrange et solitaire, Vicky, qui a le don de tracer l'origine de toutes les odeurs. La partition prolonge ce sixième sens avec des percussions (presque vaudou ou chamanique) tout en soutenant un climat angoissant (celui entourant un lac de montagne isolé ainsi qu'une dimension de film d'horreur enrichie par les surgissements sonores). 

Pierre

Pierre Desprats

Interview / Interview B.O : Andrés Ramírez Pulido & Pierre Desprats (LA JAURÍA, Grand Prix Semaine de la Critique)

Grand Prix de la Semaine de la Critique, LA JAURIA est un thriller colombien de Andrés Ramírez Pulido sur l'incarcération du jeune Eliú dans un centre expérimental pour mineurs au cœur de la forêt tropicale colombienne. Pierre Desprats signe une musique qui contribue par ses nappes à nous faire ressentir l'ambiance moite de la forêt, le climat de torpeur, tandis que des percussions primitives marquent la sauvagerie des soudains instants de violence. Par ailleurs, une présence vocale instaure une étrangeté. 

Laetitia

Laetitia Pansanel-Garric

Interview / Interview B.O : Laetitia Pansanel-Garric, les percussions d'un carnaval ukrainien (PAMFIR)

Laetitia Pansanel-Garric signe la musique de ce drame ukrainien, premier film de Dmytro Sukholytkyy-Sobchuk. La relation émouvante entre un père et son fils est soutenue délicatement dans une scène par un celesta, en contraste avec un contexte violent, en tension permanente. Le récit évolue jusqu'à une scène de carnaval qui permet à la compositrice de concevoir une musique percussive envoutante, à la dimension folklorique, qui se déploie, pour une pleine immersion, favorisée par l'usage du plan séquence.

Fréderic

Fréderic Alvarez

Interview / Interview B.O : Emmanuelle Nicot & Frederic Alvarez (DALVA, Semaine de la Critique - Cannes 2022)

Frederic Alvarez signe la musique du drame franco-belge de Emmanuelle Nicot sur une fille de 12 ans (Zelda Samson) qui est brusquement retirée du domicile paternel en raison de violence subies. Face à cette dureté et à ce personnage refermé sur lui-même, la partition aérienne joue la douceur pour marquer son parcours intérieur vers une émancipation et se déploie jusqu'au procès final.

Amine

Amine Bouhafa

Interview / Interview B.O : Amine Bouhafa & Erige Sehiri (SOUS LES FIGUES, Quinzaine des Réalisateurs)

Amine Bouhafa signe avec SOUS LES FIGUES la musique du premier film tunisien de Erige Sehiri sur des femmes qui travaillent à la récolte des figues et qui parlent de leur désir, le temps d'une journée sous les arbres. Au milieu des sons de feuilles qui bruissent et des oiseaux, la partition épurée intègre la harpe pour la dimension bucolique, jouant la parenthèses enchantée lors des instants de repos, intervenant lors des moments de déplacements, jamais pendant les dialogues. 

Benjamin

Benjamin Esdraffo

Interview / Interview B.O : DON JUAN avec Serge Bozon, Benjamin Esdraffo et Mehdi Zannad

Avec DON JUAN (présenté à Cannes Première, au cinéma le 23 mai 2022), Serge Bozon adapte Molière avec des scènes chantées (par Tahar Rahim - chansons de Mehdi Zannad qui expriment le désarroi du personnage, un Don Juan triste, en deuil de son amour - mais aussi par Virginie Efira et Alain Chamfort), et l'orchestre tragique de Benjamin Esdraffo qui joue le lyrisme, la grandeur des sentiments, soutient la gravité d'un amour blessé, dans une dimension opératique, avec une instrumentation classique (orchestre, flûte, harpe... ).

Mehdi

Mehdi Zannad

Interview / Interview B.O : DON JUAN avec Serge Bozon, Benjamin Esdraffo et Mehdi Zannad

Avec DON JUAN (présenté à Cannes Première, au cinéma le 23 mai 2022), Serge Bozon adapte Molière avec des scènes chantées (par Tahar Rahim - chansons de Mehdi Zannad qui expriment le désarroi du personnage, un Don Juan triste, en deuil de son amour - mais aussi par Virginie Efira et Alain Chamfort), et l'orchestre tragique de Benjamin Esdraffo qui joue le lyrisme, la grandeur des sentiments, soutient la gravité d'un amour blessé, dans une dimension opératique, avec une instrumentation classique (orchestre, flûte, harpe... ).

Maxence

Maxence Dussère

Interview / Interview B.O : Maxence Dussere, Prix Cinezik 2022 (Music & Cinéma Marseille) [Podcast]

Le jeune compositeur Maxence Dussere a reçu le Prix Cinezik 2022 au Festival Music & Cinéma de Marseille (en avril 2022). Il se présente à nous. Il commente d'abord ses premiers long métrages ("Les météorites" de Romain Laguna, "La Terre des hommes" de Naël Marandin), évoque son travail sur "Annette" de Leos Carax (en tant que monteur musique), puis détaille ses musiques pour les 3 court-métrages qui furent présenter au Festival : "Domar" de Alcibiade Cohen, "Nous n'irons plus en haut" de Simon Helloco et "Cicatrices" de Hannah Rosselin.

Toutes les autres interviews

Nos interviews incontournables

Les incontournables

Retour en haut de page