Quebec - Belgique - Suisse - Afrique

Compositeurs

Compositeurs incontournables

Eduard

Eduard Artemiev

Edward Nicolay Artemyev est le compositeur régulier des cinéastes russes Andrei Tarkovski dans les années 70 (SOLARIS, avec une texture sonore faite de nappes et de bruits) et Nikita Mikhalkhov dans les années 90 (de URGA à LE BARBIER DE SIBERIE, plus lyrique).

Jorge

Jorge Arriagada

Jorge Arriagada, compositeur chilien installé en France, issu d’un enseignement classique, a écrit la musique de tous les films de son compatriote Raoul Ruiz (Le Temps retrouvé, Mystères de Lisbonne) avant de participer aux films de Philippe Le Guay (Les Femmes du 6e étage, Alceste à bicyclette) et Barbet Schroeder (L'avocat de la terreur, Le Vénérable W).

Compositeurs dans l'actualité

Fred

Fred Avril

Je Ne Suis Pas Un Homme Facile

Fred Avril signe la musique de cette comédie, premier film de Eléonore Pourriat, produit par Netflix. On y entend aussi "You're the one that i want" de Lo-Fang, "Choir" de Perfume Genius, et en générique "The Sinner" de Isaac Delusion.

Cyrille

Cyrille Aufort

Nox

Cyrille Aufort signe la musique des 4 épisodes de 52min de cette minisérie de Mabrouk El Mechri pour Canal + avec une partition radicale qui rappelle à certains instants Mica Levi (Under the skin).

Armand

Armand Amar

Belle et Sébastien 3, le dernier chapitre

Armand Amar retrouve la saga après les épisodes de Nicolas Vanier et Christian Duguay et fait la rencontre de l'acteur Clovis Cornillac qui avait fait appel à Guillaume Roussel sur sa première réalisation "Un peu, beaucoup, aveuglément!" (2015).

Grégoire

Grégoire Auger

Burn Out

Grégoire Auger fait la rencontre de Yann Gozlan qui avait fait appel à Cyrille Aufort sur "Un homme idéal".

Grégoire

Grégoire Auger

Mariana

Grégoire Auger fait la rencontre pour ce portrait de femme de la réalisatrice chilienne Marcela Said (laquelle avait fait appel à Alexander Zekke sur sa première fiction "L'été des poissons volants", 2013) avec une partition electrique, magnétique, et atmosphérique.

Compositeurs en interview

Pierre

Interview B.O à Cannes : Pierre Aviat et Rohena Gera (MONSIEUR)

MONSIEUR, qui a reçu le Prix de la Fondation Gan à la Semaine de la Critique, est la première fiction de Rohena Gera, une romance franco-indienne illustrée par la musique de Avia (Pierre Aviat), avec un thème ample lié à l'histoire d'amour interdite, s'exprimant à la place des protagonistes, liant sonorités locales (Bombay) et piano.

Alexei

Interview B.O : Alexei Aigui, la touche irlandaise du JEUNE KARL MARX

Alexei Aigui retrouve le haïtien Raoul Peck pour ce biopic après "Assistance mortelle" (2013), "Meurtre à Pacot" (2014) et "I Am Not Your Negro" (2016), avec une partition symphonique, à la fois dense et tragique, rythmée par des cordes élégiaques. La musique est interprétée par l'Orchestre Symphonique de Cinéma d’État de Russie. Music Box Records a publié un disque avec les deux dernières musiques du tandem.

Jorge

Interview Barbet Schroeder & Jorge Arriagada / LE VÉNÉRABLE W : Une musique insidieuse

Avec LE VÉNÉRABLE W (sortie le 7 juin 2017, selection officielle au Festival de Cannes 2017), Jorge Arriagada retrouve Barbet Schroeder sur un documentaire après "L'avocat de la terreur" (2007) avec une partition où une gravité se révèle derrière les propos de propagande. Une musique également narrative, qui ajoute de la fiction à ce documentaire, en instaurant un lien entre les protagonistes qui deviennent alors des personnages caractérisés.

Fréderic

Interview Hubert Viel et Frederic Alvarez : le tandem des FILLES AU MOYEN ÂGE

Pour le magnifique film singulier LES FILLES AU MOYEN ÂGE (sorti le 27 janvier 2016), le compositeur Frédéric Alvarez retrouve Hubert Viel après le court-métrage "Petit lapin" (2014), le réalisateur participant aussi à la BO comme il l'avait fait pour son premier long-métrage "Artémis, coeur d'artichaut". 

Fred

Interview B.O : Rose & Alice Philippon et Fred Avril, LES BÉTISES

Fred Avril signe la musique du premier film des soeurs Rose et Alice Philippon, comédie burlesque et sentimentale réussie (on rit et on s'attendrit) dans laquelle Jérémie Elkaïm incarne François, lunaire et maladroit, enfant adopté. Pour rencontrer sa mère biologique, il s'introduit dans une fête organisée chez elle, se faisant passer pour le serveur. On pense à THE PARTY, et la musique s'oriente vers l'influence de Henry Mancini. Rencontre.

Tous les compositeurs en A

Nos interviews incontournables

Retour en haut de page