Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

Compositeurs / Compositrices

Tous les noms en D

Les incontournables

Tan

Tan Dun

Compositeur chinois désormais habitué aux grandes productions asiatiques, il a reçu un Oscar pour la musique de Tigre & Dragon, avant de signer la partition de Hero. Mêlant agréablement instruments traditionnels à l'orchestre symphonique, c'est aussi un compositeur de musique contemporaine.

Antoine

Antoine Duhamel

Compositeur français associé à la Nouvelle vague, Antoine Duhamel (1925-2014) a composé ses plus grandes oeuvres entre 1963 et 1970, mais on a pu le voir revenir en 1996 au devant de la scène avec "Ridicule" de Patrice Leconte. Tout a commencé avec le film expérimental de Jean Daniel Pollet "Méditerranée", dans lequel des images d'une beauté mystérieuse se succèdent sans narration, baignées par le texte de Philippe Sollers et la musique envoutante du compositeur. Cette première partition affiche un style lancinant que l'on retrouve chez Godard (Pierrot le fou, Week end) ou Truffaut (Domicile conjugal, Baisers volés). Il est aussi attiré par le populaire lorsqu'il compose des chansons (Anna Karina fredonnant un air dans "Pierrot le fou"), pour la comédie musicale "Cinq gars à Singapour". On se souvient aussi du thème de la série télé "Belphégor".

Patrick

Patrick Doyle

Patrick Doyle, compositeur écossais né en 1953, est le fidèle collaborateur de Kenneth Branagh (Dead Again, Frankenstein, Hamlet, Thor), Mike Newell (Donnie Brasco, Harry Potter & la Coupe de Feu) et Régis Warnier (Indochine, Une femme française). Il travaille aussi aux Etats-Unis (Carlito's Way de De Palma, Gosford Park  de Robert Altman), en s’ouvrant dés les années 2010 aux Blockbusters (La planète des singes : les origines) et au cinéma d’animation (Rebelle, Igor, Le Monde secret des Emojis). Nommé deux fois aux César (Indochine, Est Ouest) et aux Oscars (Hamlet, Sense and Sensibility) sans prix, son sacre est encore à venir.

Pino

Pino Donaggio

Auteur de chansons dés 1959, l'italien Donaggio signe en 1973 sa première partition pour le cinéma pour un film tourné à Venise (NE VOUS RETOURNEZ PAS). Il est reconnu pour sa collaboration avec Brian De Palma (CARRIE, PULSIONS, BLOW UP, L'ESPRIT DE CAIN, PASSION...), et celle moins connue pour Joe Dante (PIRANHAS, HURLEMENTS).

Florencia

Florencia Di Concilio

Florencia Di Concilio, né en 1979, est une compositrice et pianiste uruguayenne résidant à Paris. Elle intègre dés 2017 avec sa musique remarquée pour le premier film de Léa Mysius, AVA, la liste des rares femmes signant des musiques pour le long-métrage. 

Adolph

Adolph Deutsch

Arrangeur et directeur musical à Broadway, il travailla avec Gershwin ou Irving Berlin. Orchestrateur et chef d'orchestre, il fut employé par la Warner dés 1937 puis ensuite au sein de la MGM. Il composa pour les plus grands : John Huston (LE FAUCON MALTAIS), Raoul Walsh (HIGH SIERRA) et finira sa carrière avec du jazz pour Billy Wilder (CERTAINS L'AIMENT CHAUD, LA GARCONNIERE)

Alexandre

Alexandre Desplat

Alexandre Desplat, né en 1961, fait ses débuts remarqués au cinéma avec le premier film de Jacques Audiard, « Regarde les Hommes Tomber » (1994), marquant le début d’une riche collaboration (Un Héros Très Discret, Sur mes lèvres, Un prophète… et deux César pour De battre mon cœur s'est arrêté et De rouille et d'os). En France, il est aussi le compositeur régulier de Robert Guédiguian (Ki Lo Sa ? en 1985, L'Armée du crime), Florent Emilio-Siri (Nid de guêpes, Otage, L’Ennemi intime), Xavier Giannoli (Une Aventure), Gilles Bourdos (Inquiétudes, Et Après). Dés 2003, il s’ouvre au monde anglo-saxon en commençant par l’Angleterre avec La Jeune Fille à la perle de Peter Webber, Birth de Jonathan Glazer, puis The Queen de Stephen Frears (qu’il retrouvera sur Cheri, Tamara Drewe), ce qui le mène aux Etats-Unis avec ses premiers films hollywoodiens en 2007, Le Merveilleux Magasin de Mr. Magorium, À la croisée des mondes : La Boussole d'or, et surtout L'Étrange Histoire de Benjamin Button de David Fincher. 2009 marque sa rencontre avec Wes Anderson (Fantastic Mr. Fox) grâce à qui il obtient son premier Oscar (pour The Grand Budapest Hotel). 2010 marque sa collaboration avec Roman Polanski (The Ghost Writer, lauréat d’un César, La Vénus à la fourrure). Il participe à de grandes sagas (Twilight, Harry Potter), rencontre Terrence Malick, George Clooney, Kathryn Bigelow, Guillermo Del Toro et même Luc Besson sur « Valérian et la Cité des mille planètes ».

François

François de Roubaix

Créateur des mélodies les plus facilement reconnaissables du cinéma français populaire des années 60 et 70, François de Roubaix est surtout reconnu aujourd’hui comme l’un des tout premiers pionniers du home-studio.

François

François de Roubaix

Créateur des mélodies les plus facilement reconnaissables du cinéma français populaire des années 60 et 70, François de Roubaix est surtout reconnu aujourd’hui comme l’un des tout premiers pionniers du home-studio.

Georges

Georges Delerue

Georges Delerue fait le pont entre la Nouvelle Vague (Truffaut, Godard) et les films populaires de Philippe de Broca (L’Homme de Rio, 1964) et Gérard Oury (Le Corniaud, 1965). Il aborde tous les genres : la comédie, le film policier (Cent mille dollard au soleil de Henri Verneuil, 1964), le film historique (Dien Bien Phu de Pierre Schoendoerffer, 1992)... C'est aux Etats-Unis qu'il finit sa carrière auprès de Oliver Stone (Platoon, 1986) puis Bruce Beresford (Rich in Love, 1992).

Don

Don Davis

Compositeur attitré des frères Wachowski, il a marqué les esprits avec ses musiques pour la trilogie MATRIX. C'est un "touche à tout" généralement inspiré, également orchestrateur de génie. Abonné aux films de genres, il parvient assez bien à créer des musiques grandioses et mémorables quand c'est nécessaire.

Mychael

Mychael Danna

Compositeur régulier du cinéaste canadien d'origine arménienne Atom Egoyan. Ses musiques comme les films de ce cinéaste s'impregnent d'une culture étrangère (l'arménie de Ararat, l'Inde de Kamasutra ou du mariage des moussons). Il aurait pu livrer une excellente partition sur le Hulk de Ang Lee avant d'être remplacé par Elfman (on entend néanmoins dans le film une piste que Danna a eu le temps de composer: "Mother")

Retour en haut de page