Quebec - Belgique - Suisse - Afrique  

Compositeurs

Tous les compositeurs en D

Compositeurs incontournables

Tan

Tan Dun

Compositeur chinois désormais habitué aux grandes productions asiatiques, il a reçu un Oscar pour la musique de Tigre & Dragon, avant de signer la partition de Hero. Mêlant agréablement instruments traditionnels à l'orchestre symphonique, c'est aussi un compositeur de musique contemporaine.

Antoine

Antoine Duhamel

Compositeur français associé à la Nouvelle vague, Antoine Duhamel (1925-2014) a composé ses plus grandes oeuvres entre 1963 et 1970, mais on a pu le voir revenir en 1996 au devant de la scène avec "Ridicule" de Patrice Leconte. Tout a commencé avec le film expérimental de Jean Daniel Pollet "Méditerranée", dans lequel des images d'une beauté mystérieuse se succèdent sans narration, baignées par le texte de Philippe Sollers et la musique envoutante du compositeur. Cette première partition affiche un style lancinant que l'on retrouve chez Godard (Pierrot le fou, Week end) ou Truffaut (Domicile conjugal, Baisers volés). Il est aussi attiré par le populaire lorsqu'il compose des chansons (Anna Karina fredonnant un air dans "Pierrot le fou"), pour la comédie musicale "Cinq gars à Singapour". On se souvient aussi du thème de la série télé "Belphégor".

Patrick

Patrick Doyle

Patrick Doyle, compositeur écossais né en 1953, est le fidèle collaborateur de Kenneth Branagh (Dead Again, Frankenstein, Hamlet, Thor), Mike Newell (Donnie Brasco, Harry Potter & la Coupe de Feu) et Régis Warnier (Indochine, Une femme française). Il travaille aussi aux Etats-Unis (Carlito's Way de De Palma, Gosford Park  de Robert Altman), en s’ouvrant dés les années 2010 aux Blockbusters (La planète des singes : les origines) et au cinéma d’animation (Rebelle, Igor, Le Monde secret des Emojis). Nommé deux fois aux César (Indochine, Est Ouest) et aux Oscars (Hamlet, Sense and Sensibility) sans prix, son sacre est encore à venir.

Florencia

Florencia Di Concilio

Florencia Di Concilio, né en 1979, est une compositrice et pianiste uruguayenne résidant à Paris. Elle intègre dés 2017 avec sa musique remarquée pour le premier film de Léa Mysius, AVA, la liste des rares femmes signant des musiques pour le long-métrage. 

Pierre

Pierre Desprats

Batteur de formation dans des groupes de hardcore toulousains, Pierre Desprats a découvert le cinéma en Cinésup à Nantes, il a continué en parallèle à développer sa pratique dans des studios tel que le Groupe de Recherche et d'lmprovisation Musicale. Il a poursuivi ses explorations à Louis Lumière en section son où il s'est spécialisé en scénographie sonore. Après un mémoire sur le bégaiement dans la synthèse vocale, il étudie à l'Université de Montréal en Art Numérique. La fabrication et la composition pour les courts et longs métrages s'enchaînent, ainsi que des créations pour des théâtres et musées nationaux. En parallèle, Pierre continue son activité de musicien sous le nom de KARELLE et a sorti 2 cassettes et 2 disques, sur le label BLWBCK, de chansons adolescentes bricolées, faites avec l'environnement et les souvenirs. En 2018, sort son premier long-métrage, LES GARÇONS SAUVAGES de Bertrand Mandico.

Compositeurs dans l'actualité

Antoine

Antoine Duchêne

Les Jouvencelles

Antoine Duchêne signe la musique du court-métrage de Delphine Corrard, avec une partition de cordes pour illustrer avec légèreté l'histoire d’amitié en maison de retraite entre une vieille dame incarnée par Annie Cordy, pensionnaire déprimée, et une jeune employée de l’établissement.

Pierre

Pierre Desprats

Les Garçons sauvages

Pierre Desprats signe la musique du premier long-métrage de Bertrand Mandico (qui s'était fait remarquer dans le court et moyen métrage) avec une partition electrique envoutante d'inspiration Cold Wave, soutenue par des choeurs, et une chanson finale "Wild Girl" interprétée par Elina Löwensohn.

Florencia

Florencia Di Concilio

Ava

Florencia Di Concilio signe la musique du premier long-métrage de Léa Mysius avec un violoncelle dont la rugosité instaure une contradiction avec la carte postale du bord de mer, pour une partition élaborée dans sa dimension sonore et organique, dans une recherche de sonorités incluant l'aspect primitif et tribal de percussions. La musique évolue par ailleurs avec le parcours des personnages pour devenir plus mélodique et s'achever avec le lyrisme des cordes illustrant l'envol de l'amour des deux adolescents.

Compositeurs en interview

Antoine

Prix Cinezik Aubagne 2019 #1 : Antoine Duchêne pour LES JOUVENCELLES de Delphine Corrard

Voici un focus sur un des trois court-métrages mentionnés pour le prix Cinezik lors du Festival d’Aubagne 2019 qui permet d’honorer la musique d'un court-métrage français issu de la compétition. Avec LES JOUVENCELLES de Delphine Corrard, Antoine Duchene prolonge avec sa partition l’histoire d’amitié en maison de retraite entre une vieille dame incarnée par Annie Cordy, pensionnaire déprimée, et une jeune employée de l’établissement.

Pierre

Interview B.O : Bertrand Mandico & Pierre Desprats, LES GARÇONS SAUVAGES

Pierre Desprats signe avec LES GARÇONS SAUVAGES (en salles le 28 février 2018) la musique du premier long-métrage de Bertrand Mandico qui s'était fait remarquer dans le court et moyen métrage avec des notes et des voix prolongeant l'univers sonore et visuel singulier du cinéaste. 

Florencia

AVA de Léa Mysius (Semaine de la Critique, Cannes 2017) / Interview de Florencia Di Concilio

Florencia Di Concilio signe la musique du premier long-métrage de Léa Mysius avec une partition singulière de violoncelle et percussions sauvages pour s'achever avec lyrisme et l'apport des cordes pour illustrer l'envol de l'amour des deux adolescents. Le film a remporté le prix SACD à la Semaine de la Critique.

Demusmaker"

Interview Demusmaker et Martin Caraux / DIVINES : le sacré, la romance et l’énergie guerrière

Blaise Delafosse, aka Demusmaker, s’est fait connaitre à la télévision sur des séries documentaires ("le dernier roi du pacifique «, « Nus & culottés », « Les Nouveaux Explorateurs », « Les Requins de la Colère »…)  avant de faire son entrée au cinéma avec le premier long métrage de Houda Benyamina DIVINES (Quinzaine des Réalisateurs, 2016). On y entend aussi divers titres existants choisis par Martin Caraux. Rencontre avec le compositeur et le superviseur.

Calogero

Interview BROOKLYN (Pascal Tessaud & Calogero Di Benedetto)

Pour son film sur le hip-hop, le réalisateur français Pascal Tessaud convoque l’électro de Khulibai, DJ Dusty, et Calogero Di Benedetto pour la musique narrative. Rencontre entre ce dernier et le réalisateur. 

Nos interviews incontournables

Retour en haut de page