Quebec - Belgique - Suisse - Afrique  

Compositeurs

Compositeurs incontournables

Bruno

Bruno Coulais

Bruno Coulais, né en 1954, est sans aucun doute l’un des compositeurs français les plus incontournables. Il y a eu les premiers pas dés la fin des années 80 auprès de Jacques Davila, Christine Pascal, Edouard Niermans, Agnès Merlet, puis le documentaire Microcosmos en 1996 (Claude Nuridsany & Marie Pérennou) fut un tournant. A partir de cette musique qui lui a valu son premier César, il enchaine à la fin des années 90 les films à succès dans les genres de la comédie (Belle maman, Serial Lover, Le Libertin), du polar (Déjà mort, Scènes de crime, Les Rivières pourpres), du film historique (Don Juan, Vidocq, Belphegor), de l’aventure (Himalaya, son second César)… Cette période s’achève avec le succès phénoménal des Choristes en 2004 (et 3 César). Alors compositeur français le plus connu du grand public, il décide de sélectionner ses projets plus méticuleusement, préserve quelques collaborations régulières (James Huth, Jacques Perrin, Frédéric Schoendoerffer) et noue de nouvelles relations, avec Alain Corneau (Le Deuxième souffle), Volker Schlöndorff, et surtout Benoît Jacquot (9 films). C’est à ce moment là qu’il se spécialise dans le cinéma d’animation (Coraline, Max & Co, Le Secret de Kells, Le Chant de la mer, Une, Drôle de petites bêtes).

Vladimir

Vladimir Cosma

Vladimir Cosma, né en 1940 en Roumanie, est un chef d'orchestre et violoniste qui travailla comme arrangeur et orchestrateur auprès de Michel Legrand durant cinq ans avant que celui-ci lui propose de le relayer sur Alexandre Le Bienheureux, film qui marque le début d’une fidèle collaboration avec Yves Robert (Le Grand Blond avec une chaussure noire). Il est le spécialiste des comédies auprès de Claude Zidi (Les Sous doués), Francis Veber (La Chèvre), Gérard Oury (Rabbi Jacob), Pascal Thomas (Chaud Lapin). Ses musiques à tendance jazz se teintent de tendresse chez Claude Pinoteau (La Boum), de gravité chez Jean-Jacques Beineix  (Diva, son premier César) ou Yves Boisset (Dupont Lajoie). Grand Mélodiste, ses nombreux thèmes sont devenus des classiques qu’il rejoue en concert avec un orchestre.

Ry

Ry Cooder

Compositeur régulier du cinéaste Walter Hill, le guitariste Ry Cooder est surtout réputé pour sa collaboration avec l'allemand Wim Wenders (mythique Paris Texas)... Il a participé à la fondation du groupe Buena Vista social club avec les maitres de la musique cubaine qui a donné lieu au film de Wenders.

Charles

Charles Chaplin

Sans formation musicale, il joue de l'orgue, du piano et du violon. Acteur et cinéaste de la période muette, il est l'un des rares à composer lui-même ses accompagnements musicaux (il les composa 30 à 40 ans après la réalisation des films).

John

John Carpenter

Réalisateur de films de genres audacieux qui connût ses heures de gloire dans les années 80, John Carpenter a su développer un style très identifiable dans les partitions de ses propres films. Ses sonorités électroniques minimalistes ont marqué des générations de musiciens, allant jusqu'à influencer le courant de la musique électro, même encore aujourd'hui.

Compositeurs dans l'actualité

Benoît

Benoît Charest

Rumble: The Indians Who Rocked The World

La réalisatrice canadienne Catherine Bainbridge propose pour sa première réalisation un documentaire musical à travers le portrait d'icônes de la musique telles que Charley Patton, Mildred Bailey, Link Wray, Buffy Sainte-Marie, Jimi Hendrix, Jesse Ed Davis, Robbie Robertson, Redbone, Randy Castillo ou encore Taboo... Le compositeur québecois Benoît Charest en signe la musique originale. 

Marc

Marc Chouarain

Galveston

Marc Chouarain retrouve Mélanie Laurent après "Respire" (2014) sur son premier film américain.

John

John Cale

Paul Sanchez est revenu!

John Cale retrouve une troisième fois Patricia Mazuy après "Saint-Cyr" (2000) et "Sport de filles" (2011) avec une partition singulière de flûte et percussions qui évoque le western.

Bruno

Bruno Coulais

Volontaire

Bruno Coulais fait la rencontre de la comédienne Hélène Fillières sur sa seconde réalisation après "Une histoire d'amour" (2013) pour laquelle elle avait fait appel à Étienne Daho.

Vladimir

Vladimir Cosma

Comme des garçons

Vladimir Cosma signe la musique de cette comédie sur une équipe de football féminin, premier film de Julien Hallard.

Compositeurs en interview

Giani

Interview B.O / la guitare de SOLEIL BATTANT : Laura et Clara Laperrousaz, Giani Caserotto

Guitariste, compositeur et improvisateur, Giani Caserotto signe la musique du premier film des soeurs Clara et Laura Laperrousaz avec une partition rappelant la guitare de Ry Cooder (Paris, Texas) associée à l'immensité des grands espaces portugais sans oublier la dimension intime de cette famille en deuil.

Olivier

Interview Olivier Cussac / LES AS DE LA JUNGLE

Olivier Cussac retrouve David Alaux sur la saga LES AS DE LA JUNGLE pour la première fois au cinéma (à l'affiche le 26 juillet) après des films à la télévision. Avec sa partition orchestrale mélodique (disponible chez Music Box Records) le compositeur toulousain livre des clins d'œil au western et au film d'aventures, de Ennio Morricone à John Williams.

Thomas

Interview ZONE BLANCHE / Thomas Couzinier & Frédéric Kooshmanian : ‘De la mélodie à des endroits précis plutôt que de l’ambiance partout’

Thomas Couzinier & Frédéric Kooshmanian signent la musique des 8 épisodes de 52min de cette série créée par Mathieu Missoffe, diffusée en avril 2017 à 20h55 sur France 2. Cette B.O a obtenue le FIPA d'or 2017 de la Meilleure musique originale.

Chloé

Interview Lidia Leber Terki et Chloé Thévenin / PARIS LA BLANCHE

Avec PARIS LA BLANCHE, Chloé Thévenin (connue plus simplement au travers de son prénom Chloé en tant que DJ de musique électronique) signe la musique du premier long métrage de Lidia Leber Terki, ajoutant des instruments traditionnels algériens à sa musique digitale, et retrouve le cinéma après "Je ne suis pas un salaud" (Emmanuel Finkiel, 2015).

Amaury

Interview Amaury Chabauty et Martin Caraux (VENDEUR)

Le compositeur Amaury Chabauty signe la musique du premier long-métrage de Sylvain Desclous après avoir signé les musiques de ses court-métrages "Là-bas" (2009), "Le monde à l'envers" (2012), "Mon héros" (2014). Le superviseur musical Martin Caraux s'est chargé des musiques préexistantes.

Tous les compositeurs en C

Nos interviews incontournables

Retour en haut de page