Quebec - Belgique - Suisse - Afrique

Compositeurs

Compositeurs incontournables

Justin

Justin Hurwitz

Justin Hurwitz est un compositeur américain, collaborateur régulier du cinéaste américain Damien Chazelle sur "Guy and Madeline on a Park Bench" (2009), "Whiplash" (2014) et "La La Land" (2017).

James

James Newton Howard

Il est sans aucun doute l'un des compositeurs américains les plus inspirés du moment. Sa collaboration avec le réalisateur M. Night Shyamalan l'a amené à des sommets. Après déjà vingt ans de carrière, "JNH" a acquis une expérience inégalée dans son domaine, et touché à tous les genres cinématographiques.

James

James Horner

Figure majeure de la musique de film hollywoodienne, s'il est aujourd'hui tantôt décrié, tantôt adulé, James Horner a marqué le cinéma par de nombreuses partitions mémorables. Accusé parfois de répétition, il n'en demeure pas moins un musicien original dont la subtilité ne fait aucun doute.

Joe

Joe Hisaishi

Alors étudiant à l'Université de Musique de Kunitachi, il s'intéresse à la musique minimaliste et débute sa carrière en tant que compositeur de musique contemporaine. De "Nausicäa, la vallée du vent" (1984) au "Vent se lève" (2013), il compose les musiques des dix films réalisés par Hayao Miyazaki. Il travaille sur de nombreux films japonais, comme "Hana-bi" (1998 - réalisé par Takeshi Kitano), "Departures" (2008 - réalisé par Yojiro Takita), "Vilain" (2010 - réalisé par Lee Sang-il), "Tokyo Family" (2013 - réalisé par Yoji Yamada) et "Le Conte de la princesse Kaguya" (2013 - réalisé par Isao Takahata).

Grégoire

Grégoire Hetzel

Compositeur français qui débuta avec Mathieu Amalric et Emmanuel Bourdieu avant de signer la partition du film de Desplechin ROIS ET REINE avec lequel il poursuit une fidèle collaboration. Il travaille également auprès de Emmanuel Bourdieu, Catherine Corsini, Cédric Anger...

Compositeurs dans l'actualité

Daniel

Daniel Hart

A Ghost Story

Daniel Hart retrouve David Lowery après "Ain’t Them Bodies Saints" et "Pete’s Dragon", avec une partition obsédante qui illustre le deuil et l'au-delà. 'I Get Overwhelmed", un titre de Dark Rooms, le groupe de Daniel Hart, est entendu de façon récurrente dans le film.

Olaf

Olaf Hund

Isola

Le compositeur Olaf Hund retrouve la réalisatrice Fabianny Deschamps après "New Territories" (2014) avec une présence musicale climatique, des nappes ethérées, une partition hypnotique, qui instaure une narration poétique au sein d'une réalité documentaire, celle des réfugiés arrivant sur une île italienne. Cette expérience immersive (on pense à ce que Popol Vuh a fait pour Werner Herzog sur "Aguirre la colère de dieu") a des échos mythologiques, avec l'apport des voix féminines célestes qui amènent au conte.

David

David Holmes

Logan Lucky

David Holmes retrouve Steven Soderbergh après "Hors d'atteinte" (1998), "Ocean's Eleven" (2001), "Ocean's Twelve" (2004), "Ocean's 13" (2007), "Piégée" (2011).

David

David Hirschfelder

The Dressmaker

Première collaboration du compositeur David Hirschfelder avec son compatriote australien Jocelyn Moorhouse, qui a auparavant travaillé avec Thomas Newman (How to Make an American Quilt) et Richard Hartley (A Thousand Acres).

Grégoire

Grégoire Hetzel

Les Fantômes d'Ismaël

Grégoire Hetzel retrouve Arnaud Desplechin au cinéma après "Rois et reine" (2004), "Un conte de Noël" (2008), et "Trois souvenirs de ma jeunesse" (2015) avec une partition très riche, jouant à la fois le romanesque (cordes amples) et l'intime (avec des instruments solistes, telle la clarinette, la flûte, et la guitare). La musique ne se prive pas de jouer les sentiments de ce drame sentimental. Par ailleurs, on y entend un quatuor de Beethoven, un titre de rap (en générique de fin), et Marion Cotillard danse sur Bob Dylan.

Compositeurs en interview

Olaf

Interview B.O / Fabianny Deschamps et Olaf Hund : Dans ISOLA, la musique déplace l'actualité des réfugiés vers le conte et l'empathie.

Le compositeur Olaf Hund retrouve la réalisatrice Fabianny Deschamps après "New Territories" (2014) avec une présence musicale climatique, des nappes ethérées, une partition hypnotique qui fusionne les choeurs féminins, l'orchestre à cordes et à vents avec des orgues cosmiques et des synthés noise psychédéliques.

Grégoire

LES FANTÔMES D'ISMAËL (Ouverture Cannes 2017) : Interview Grégoire Hetzel et Arnaud Desplechin

Grégoire Hetzel retrouve pour  LES FANTÔMES D'ISMAËL Arnaud Desplechin au cinéma après "Rois et reine" (2004), "Un conte de Noël" (2008), et "Trois souvenirs de ma jeunesse" (2015) avec une partition très riche, jouant à la fois le romanesque (cordes amples) et l'intime (avec des instruments solistes, telle la clarinette, la flûte, et la guitare). La musique ne se prive pas de jouer les sentiments de ce drame sentimental. Par ailleurs, on y entend un quatuor de Beethoven, un titre de rap (en générique de fin), et Marion Cotillard danse sur Bob Dylan.

Grégoire

Interview Grégoire Hetzel / LE SECRET DE LA CHAMBRE NOIRE : la musique prend en charge les fantômes du film.

Avec LE SECRET DE LA CHAMBRE NOIRE (sorti le 8 mars 2017), le compositeur français Grégoire Hetzel signe la musique du premier film français du cinéaste japonais Kiyoshi Kurosawa. Rencontre dans le cadre de la participation mensuelle de Cinezik à l'émission "Vive le cinéma" de Aligre FM.

David

David Hadjadj, un français chez la japonaise Naomie Kawase (LES DELICES DE TOKYO)

Le compositeur français David Hadjadj, entendu chez Pierre Salvadori, Philippe Harel, Merzak Allouache ou encore Emmanuel Mouret, signe une délicate partition de piano (avec quelques cordes) pour le drame de la cinéaste japonaise Naomi Kawase. Sur son précédent film "Still the water” (en compétition cannoise en 2014), il était orchestrateur et pianiste pour la partition de Haskinen.

Grégoire

Mathieu Amalric et Grégoire Hetzel osent le lyrisme pour LA CHAMBRE BLEUE (#Cannes2014)

Grégoire Hetzel retrouve Mathieu Amalric, treize ans après leur première collaboration pour LE STADE DE WIMBLEDON (2001), avec une partition lyrique pour la relation passionnelle entre Amalric et sa maitresse. Le cinéaste avoue avoir pour la première fois osé utiliser une musique originale avec une telle ampleur.

Tous les compositeurs en H

Nos interviews incontournables

Retour en haut de page