Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

Compositeurs / Compositrices

Talents émergents

Récemment à l'affiche

Julien Bellanger

Escape

Julien Bellanger signe la musique du téléfilm d'horreur en 2 parties de Stefan Carlod et Valentin Vincent autour d'une partie d'Escape Game.

Pierre Desprats

Rouge

Pierre Desprats (Les garçons sauvages) signe la musique du drame de Farid Bentoumi qui avait fait appel à Robin Foster sur "Good Luck Algeria" (2015).

Paul Tyan

Libertad

Le compositeur franco-libanais Paul Tyan fait la rencontre de la réalisatrice espagnole Clara Roquet. 

Delphine Malaussena

5ème Set

La compositrice Delphine Malaussena fait la rencontre de Quentin Reynaud (qui avait fait appel à Gush sur "Paris-Willouby", 2016) sur ce drame avec Alex Lutz et Ana Girardot. 

Eloi Ragot

Invisible

Eloi Ragot signe la musique de la série fantastique belge de Geoffrey Enthoven avec une partition anxiogène basée sur des motifs dissonants répétitifs. 

David Menke

Au-dessus des nuages

David Menke signe la musique du téléfilm de Jérôme Cornuau, biopic de Dorine Bourneton (Alice Taglioni), femme pilote handicapée. 

Matteo Locasciulli

On achève bien les gros

Matteo Locasciulli signe la musique du documentaire (52min) de Gabrielle Deydier, Valentin Oberti et Laurent Follea. 

Yves Gourmeur

The Wall Street project

Yves Gourmeur signe la musique du thriller canadien de Kim Nguyen.

Simon Meuret

Groom

Simon Meuret signe la musique des deux saisons de la série comique de Théodore Bonnet. 

Alexis Maingaud

The Sonata

Alexis Maingaud signe la musique de ce thriller, premier film de Andrew Desmond.

Alexandre de la Baume

100 kilos d'étoiles

Alexandre de la Baume signe la musique du film de Marie-Sophie Chambon.

Andrea Boccadoro

Scaramouche Scaramouche

Andrea Boccadoro signe la musique du court-métrage de Arthur Môlard avec une partition située dans le registre de l'horreur, à travers les yeux défaillants d’Ophélie, fillette hantée par un inquiétant ami imaginaire, Scaramouche.

Antoine Duchêne

Les Jouvencelles

Antoine Duchêne signe la musique du court-métrage de Delphine Corrard, avec une partition de cordes pour illustrer avec légèreté l'histoire d’amitié en maison de retraite entre une vieille dame incarnée par Annie Cordy, pensionnaire déprimée, et une jeune employée de l’établissement.

Clovis Schneider

Allée des Jasmins

Clovis Schneider signe la musique du court-métarge de Stéphane Ly-Cuong et convoque avec sa partition l'exil, au début des années 60 dans un petit village d'Auvergne, de Loan, jeune vietnamienne, et Pierre, son mari eurasien.

Florent Athénosy

Les Petits flocons

Florent Athénosy signe la musique de cette comédie, premier long métrage de Joséphine de Meaux.

Giulia Tagliavia

Samouni Road

Giulia Tagliavia signe la musique du documentaire animé italien de Stefano Savona.

Thomas Krameyer

Roulez jeunesse

Thomas Krameyer signe la musique de cette comédie, premier film de Julien Guetta, avec une partition de guitare et batterie dans un esprit folk. On y entend par ailleurs dés l'ouverture le titre "Fug" de Cymande.

Alice Guerlot-Kourouklis

Voir le jour

Alice Guerlot-Kourouklis signe la musique de ce court-métrage, première réalisation de François Le Gouic.

Giani Caserotto

Soleil Battant

Guitariste, compositeur et improvisateur, Giani Caserotto signe la musique du premier film des soeurs Clara et Laura Laperrousaz avec une partition rappelant la guitare de Ry Cooder (Paris, Texas) associée à l'immensité des grands espaces portugais de la villégiature, sans oublier la dimension intime de cette famille en deuil ni la douceur continue qui accompagne tendrement les deux petites jumelles pendant leurs instants de vacances.

Leon Rousseau

Des plans sur la comète

Leon Rousseau signe la musique du premier film de Guilhem Amesland.

Autres talents émergents en activité

 

Les incontournables

Hans

Hans Zimmer

Hans Zimmer, né en 1957 en Allemagne, part d’abord à Londres où il rencontre le compositeur anglais Stanley Myers. Avec lui il participe à des films de Jerzy Skolimowski (​Travail au noir​, 1982) et Nicholas Roeg (​Insignificance,​ 1985) avant de composer à son tour pour ​My Beautiful Laundrette​ de Stephen Frears (1985). Après un autre film britannique dont il compose seul la partition, ​Un monde à part​ (de Chris Menges, 1987), sa carrière hollywoodienne se lance avec Barry Levinson sur ​Rain Man​ (1988) pour lequel il est nommé pour la première fois à l’Oscar de la meilleure musique de film. C’est à ce moment là qu’il fonde le studio Media Ventures (aujourd’hui Remote Control), une « usine » à compositeurs. Avec ​Black Rain​ (1989), il amorce une relation durable avec Ridley Scott qu’il retrouve de nombreuses fois (​Thelma & Louise, Backdraft​...​Gladiator, Hannibal​). Le film d’animation ​Le Roi Lion​ (1994) lui permet de remporter son unique Oscar. Terrence Malick fait appel à lui pour son grand retour en 1998 avec le film de guerre ​La Ligne Rouge​ (1998). A sa liste des collaborateurs fidèles figurent Gore Verbinski (dés ​The Ring​ en 2002 puis ​Pirates des Caraïbes​ ou encore ​Lone Ranger​) et Christopher Nolan (depuis ​Batman Begins​ en 2005 jusqu’à ​Inception​, ​Interstellar​ et ​Dunkerque​).

Victor

Victor Young

Compositeur et acteur américain, Victor Young étudie le violon à l'age de six ans puis part étudier la musique en Pologne en 1910 au Conservatoire impérial de Varsovie. Il travaille ensuite le piano à Paris avec Isidor Philipp. Il revient en 1920 en États-Unis, entre dans l'orchestre du Central Park de Chicago, et part pour Hollywood où il compose de la musique de film, enregistre de la musique populaire et fournit des arrangements pour des chanteurs populaires comme Bing Crosby. Il remporte l'Oscar en 1956 pour sa partition du "Tour du monde en 80 jours".

Christopher

Christopher Young

Christopher Young est devenu l'un des maîtres incontestés du frisson à Hollywood ! Percussionniste à l'origine, influencé par Jerry Goldsmith et Bernard Herrmann, son sens du rythme et du motif obsédant donne lieu à un style immersif adapté au cinéma d'épouvante. 

Gabriel

Gabriel Yared

Gabriel Yared, né en 1949, a débuté avec Jean-Luc Godard (Sauve qui peut la vie, 1981), Jean-Jacques Beineix (La Lune dans le caniveau, 1983 - 37.2 le matin - et sa première nomination aux César en 1987), Bruno Nuytten (Camille Claudel, 1988), Jean-Jacques Annaud (L'Amant, et son unique César de la meilleure musique de film en 1992), avant de s'imposer comme l'un des compositeurs de musique de film français les plus demandés à l'étranger depuis sa collaboration avec Anthony Minghella (5 films) dés "Le Patient Anglais" et son Oscar remporté en 1996. Il est aussi associé à des comédies (pour Etienne Chatiliez - Tatie Danielle, et Jean-Pierre Mocky - Agent trouble), à des films d'animation (pour René Laloux - Gandahar,  et Michel Ocelot - Azur et Asmar). Depuis les années 2010, il rencontre une nouvelle génération de cinéastes : Xavier Dolan (Tom à la ferme, Juste la Fin du Monde), Joan Chemla (Si tu voyais son coeur). 

Jim

Jim Williams

Jim Williams est un compositeur et guitariste anglais. Il collabore aussi bien pour la télévision que pour le cinéma. Il travaille avec les réalisateurs Ben Wheatley (SIGHTSEERS, KILL LIST, DOWN TERRACE), Joshua St. Johnston (la série MATERIAL GIRL)... 

John

John Williams

Sa première oeuvre remarquée est "Comment voler un million de dollars" (William Wyler, 1966). Il clôture l’oeuvre d’Hitchcock avec "Complot de famille" en 1976. Il collabore avec les grands cinéastes modernes Robert Altman et Arthur Penn puis rencontre Steven Spielberg pour "The Sugarland Express" (1974) qu’il ne quitte plus. C’est avec Spielberg ("Jaws") et Georges Lucas ("Star Wars") qu’il invente des thèmes qui vont marquer durablement le cinéma américain de divertissement. Il détient le record de nominations aux Oscars : une quarantaine.

Franz

Franz Waxman

Pianiste dans des nightsclubs et au sein d'un groupe de jazz (les Weintraub Syncopaters), auteur de chansons, il orchestra et dirigea les chansons de Frederick Höllander pour le film L'ANGE BLEU (1930), ce qui fut sa première incursion pour le cinéma...

Vangelis

Vangelis

Compositeur "star" des années 70 et 80, il est avec Jean-Michel Jarre l'un des pères de la musique synthétique populaire, depuis près de 30 ans. Son oeuvre pour le cinéma est brève mais marquante, notamment pour Ridley Scott (Blade Runner, Christophe Colomb). Il a marqué un retour à la BO en 2004 avec Alexandre pour Oliver Stone.

Stephen

Stephen Trask

Stephen Trask a écrit les musiques et chansons du show de Broadway "Hedwig and the Angry Inch" (puis du film qui en est l'adaptation), puis collabore avec Paul Weitz sur 5 films : In Good Company (2004), American Dreamz (2006), Cirque du Freak: The Vampire's Assistant (2009), Little Fockers (2010), Admission (2013).

Dimitri

Dimitri Tiomkin

Pianiste de concert, accompagnateur de films muets et chef d'orchestre. Il quitte la Russie pour l'Allemagne en 1920, puis pour les Etats-Unis en 1925 où il composa des westerns de John Wayne (ALAMO), Howard Hawks (RIO BRAVO).

Tangerine

Tangerine Dream

Tangerine Dream est un groupe de la mouvance électronique allemande des années 70, comme Kraftwerk. Outre de nombreux albums, ils ont signé plusieurs musiques de film, notamment The Keep pour Michael Mann.

Toru

Toru Takemitsu

Immense compositeur japonais de musique contemporaine, il laissera aussi de précieuses musiques de film souvent âpres et habitées, en collaboration avec les cinéastes japonais Kobayashi, Kurosawa puis Imamura.

Max

Max Steiner

L'autrichien Max Steiner s'installe en 1914 aux Etats-Unis. Il compose la première symphonie écrite pour un film sur "L'Oiseau de paradis" (King Vidor, 1932). Il est un compositeur de studio à la RKO (avec "King Kong" en 1933), puis à la Warner où il écrit plus de 300 partitions (1937-1965) qui en fit le compositeur le plus prolifique d'Hollywood. Il signe deux chef d'oeuvres : "Casablanca" (Michael Curtiz, 1942) et "Autant en emporte le vent" (Victor Fleming, 1939).

Alan

Alan Silvestri

Musicien attitré du cinéaste Robert Zemeckis, il est devenu en quelques années l'une des figures majeures de la musique de film hollywoodienne. Son sens du rythme et de la mélodie l'ont amené à visiter tous les genres (action, aventure, comédie), genres qu'il a plusieurs fois surpassés à l'étonnement de tous.

Howard

Howard Shore

Devenu célèbre depuis sa participation exceptionnelle à la trilogie du SEIGNEUR DES ANNEAUX, Howard Shore a pourtant visité beaucoup d'autres genres durant ses 25 ans de carrière. Son style, souvent sombre, malsain et dérangeant, a aussi soutenu les meilleurs films de David Cronenberg ou de David Fincher.

Retour en haut de page