Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

EN

VOIR

PLUS

Black Snake Moan  (2007)

New West Records ((19 février 2007) - 0:49:35 | Album



Ce film de Craig Brewer avec Samuel L. Jackson et Christina Ricci raconte la rencontre improbable entre un vieux bluesman et une bimbo nymphomane. La musique (le blues notamment ici) sera le fil rouge de cette relation iconoclaste et évoqué comme un moyen de rédemption pour les deux personnages. Une BO crasseuse et rythmée, du très bon !

[© Texte : Cinezik] •

Black Snake Moan

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Opening Theme *
2. Ain't But One Kind of Blues
3. Just Like a Bird Without a Feather +
4. When the Lights Go Out
5. Standing in My Doorway Crying
6. Chicken Heads
7. Black Snake Moan +
8. Morning Train
9. Losing Kind
10. Lord Have Mercy on Me
11. Ronnie and Rae's Theme *
12. Chain *
13. Alice Mae +
14. Stackolee +
15. Old Black Mattie
16. That's Where the Blues Started
17. Mean Ol' Wind Died Down

* Score de Scott Bomar
+ Interprété par Samuel L. Jackson

Nos articles sur cette BO

"La complainte du Serpent Noir" c'est cette chanson du bluesman Blind Lemon Jefferson interprétée par Samuel L. Jackson dans le film (où d'ailleurs la guitare est superbement filmée - Jackson joue réellement à l'écran), chanson évoquant les démons intérieurs de chacun d'entre nous, ce passé qui nous ronge et nous empêche de vivre. Pour l'occasion, Samuel L. Jackson a dû apprendre à jouer de la guitare, et sa voix parcours le film et le disque avec 4 titres qui arrachent bien, mélancoliques et rythmés.

Le reste du CD est rempli de tubes blues / folk de premier choix, souvent décliné rock avec des guitares électriques saturées et des rythmes d'enfer. Comme l'affiche du film (et du CD) la BO ressemble un vieux vinyl de film blaxploitation des années 70 avec cependant de nombreux titres proches du blues des années 50. Un super album qui n'est pas loin d'être aussi bien pensé que les BO des films de Tarantino auquel d'ailleurs Black Snake Moan fait inconsciemment référence. Du très bon, on en redemande !

Sylvain Rivaud

Vos avis