Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Ciel rouge  (2017)

(août 2017) |


 

Pour son premier film, Olivier Lorelle convoque de la musique electronique ainsi que le piano de Philip Glass.



[© Texte : Cinezik] •
Ciel rouge

Autour de cette BO

Propos du réalisateur

Je voulais, d'une part, une musique électro qui crée un décalage avec l'époque montrée, donnant au film une intemporalité. Et d'autre part, pour les moments les plus émouvants, ce morceau de piano de Philippe Glass qui tout simplement m'arrache le cœur... Il exprime à la fois une nostalgie et une joie. La joie d'un moment d'amour qui est déjà passé, hors d'atteinte. Dans la séquence centrale où les amants évoluent dans ce paradis de verdure, le bonheur et la paix que l'on montre sont déjà irrémédiablement perdus... On a aussi beaucoup travaillé la bande son, avec les bruits des oiseaux, des insectes. C'est le tissu sonore du film. Au-delà de l'histoire, mon film se veut une plongée sensorielle.

Olivier Lorelle

Nos articles sur cette BO

Vos avis