Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Edy  (2005)

(Soundtrack Partners - 31 octobre 2005) - 0:45'35 | Original Score [musique originale]


 

La trompette semble voler sur ces arrangements synthétiques délicats, ces percussions travaillées et hypnotiques. Nils Petter Molvaer instaure pendant une heure une atmosphère pesante et noire, qui rappelle parfois la beauté froide et envoûtante des paysages norvégiens, et qui dans ce contexte illustre à merveille le mutisme d’Edy.



[© Texte : Cinezik] •
Edy

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

01 The beginning (version longue)7:31
02 Carwash 4:19
03 Waiting for Edy 0:57
04 Violent trip 4:50
05 The little French man 2:26
06 Hospital corridors 1:11
07 Alone in the bathtub (version longue) 8:37
08 My dog is dead 2:30
09 Burn 1:47
10 A walk in the forest 2:59
11 Caught on tape 0:47
12 Trumpet player in the backyard 1:51
13 The End (version longue) 3:13
14 It had to be you (interprété par Marion Cotillard) 2:37


Musiciens:
Nils Petter Molvaer : Trompettte, basse, clavier, programmations
Eivind Aarset : Guitares
Reidar Skaar: Clavier additionnel, editing
Anders Engen: Percussions

(c) 2005 Sula Records
Enregistré à 7. etg, Oslo 2005
Ingénieur du son et mixage par Christer Andre Cederberg et Reidar Skaar.
Masterisé par Björn Engelmann à Cutting Room AB, Sweden.

Nos articles sur cette BO

Ce film, écrit et réalisé par Stephan Guérin-Tillé, et interprété par Philippe Noiret, François Berléand et Marion Cotillard, est passé inaperçu lors de sa sortie en salle. Sans pouvoir préjuger du film, que nous n’avons pas vu, la musique qui l’illustre constitue pourtant un petit événement dans le monde fermé de la musique de film. Le mélomane averti pourra en effet être surpris par la présence, au générique de ce film français, de l’un des plus grands représentants actuels de la jazz-fusion : le trompettiste norvégien Nils Petter Molvaer, compositeur du sublime KHMER.

A l’écoute de ce disque, il est impossible de ne pas penser à la trompette de Miles Davis dans ASCENSEUR POUR L’ECHAFAUD. Mais Nils Petter Molvaer impose un autre style, résolument moderne, et qui fait de la musique d’EDY bien plus qu’une BOF: un véritable album, facilement dissociable des images qu’elles illustrent. La trompette semble voler sur ces arrangements synthétiques délicats, ces percussions travaillées et hypnotiques. Nils Petter Molvaer instaure pendant une heure une atmosphère pesante et noire, qui rappelle parfois la beauté froide et envoûtante des paysages norvégiens, et qui dans ce contexte illustre à merveille le mutisme d’Edy.

Notre voyage s’achève avec une chanson légère et jazzy, inspirée de vieux tubes de variété des années 50, composée par Gus Khan et Isham Jones et interprétée tant bien que mal par Marion Cotillard.

On peut saluer ici un très un bel effort éditorial de la part de Soundtrack Partners, un label français qui n’existe que depuis 2004. Qui plus est le digipack est magnifique, même si on peut regretter que le disque n’ait pas de réceptacle plastique et soit simplement inséré entre deux volets en cartons, exposant ainsi le CD aux rayures…

Damien Deshayes

Vos avis