Quebec - Belgique - Suisse - Afrique 

EN

VOIR

PLUS

La Fille du 14 juillet  (2013)

(Juin 2013) |


Pour son premier long-métrage, le cinéaste Antonin Peretjatko convoque de très nombreuses musiques préexistantes : de la musique classique (Mozart, Liszt), contemporaine, de la musique de film ("Paranoïa" d'Ennio Moriconne provient de la bande originale du CHAT A NEUFS QUEUES de Dario Argento).

[© Texte : Cinezik]
La Fille du 14 juillet

Autour de cette BO

 Interview BO : Antonin Peretjatko sur la musique de LA FILLE DU 14 JUILLET

Tracklist - Musiques présentes dans le film :

"Carnival Parade" - Roger Roger
"La Marseilleise" - Amaury Du Closel (arrangements)
"Vive la France" - Aurélien Chambaud & Patrick Vasori
"Tropicana Melody" - Henrik Wikstrom & Steve Martin
"Phrase One" - Mel Young
"Here Comes The Nice Part" - Robert Doyle Robertson
"Gigue" - Abdelazer
"Twist Me Around Your Fingers" - Pasquale Tassone
"Cursed Beauty" - Andrew Skeet & Luke Gordon
"Les jardins de Cannes" - Jack Dieval
"Late Shift" - Teddy Lasry
"Paranoïa" - Ennio Morricone
"Three Concert Studies S.144 No.3 Un sospiro" - Franz Liszt
"Variations sur Ah, Vous dirais-je Maman" - Wolfgang Amadeus Mozart
"Samba Rio" - Armand Frydman
"Approaching Danger" - Roger Roger
"Entry Of The Gladiators" - Eric Gemsa
"Now Jump Up" - Camille Hodge Jr & Shawn Thomas
"Italian Concerto in F major BWV 971" - Johann Sebastian Bach
"Majorettes March" - Paul Bonneau & Roger Bourdin
"Brother, Guiloechno, King Of Tympani, Tympani N°5" - Julien Roig
"The Silver Screen" - Larry Hochman
"Adagietto from Symphony N°5" - Gustav Mahler
"Sonate en ut majeur, K. 19d : Rondo allegretto" - Wolfgang Amadeus Mozart
"Winterreise D911 Der Leiermann" - Franz Schubert
"Watusi Mix" - Thomas de Pourquery
"Stereo Take Shadow" - Thomas de Pourquery
"Sleep Safe And Warm (Version 3)" - Larry Kusik & Eddie Snyder & Christopher Komeda
"Litania" - Christopher Komeda
"Frozen Sea" - Alexander Zekke
"Lucky Guy" - John Cacavas & Molly Mandeville
"Flight Of The Bumblebee" - Shawn Lee

 

Propos du réalisateur sur la musique :

"Oui, c'est de la "musique au mètre", pour autant il y a aussi Mozart, Schubert ou Thomasz Stanko. J'associe souvent la musique à des couleurs, et dans la séquence du dîner chez Placenta, par exemple, je voulais une couleur marron. Pour moi, ce "vieux jazz qui craque", il a cette couleur-là. Au départ je voulais du Free Jazz couleur rouille comme du Sun Ra, il a dit "L'humanité est sur la bonne voie, mais dans la mauvaise direction". Ca résume assez bien la situation actuelle.
Il m'arrive assez fréquemment d'avoir la musique en tête avant de faire l'image, ça nourrit mon inspiration, ça me donne des idées.
Je ne souhaitais pas avoir une musique originale , à moins d'aller chercher chez les stars du genre, la musique reste souvent très modeste, très petite. J'ai, d'une part, envie d'avoir une vaste palette de choix musicaux, mais aussi de ne pas hésiter à jouer le spectaculaire dans la musique, disposer parfois d'une grosse orchestration (comme au début, lors du 14 juillet). La musique au mètre m'autorise ça."

Antonin Peretjatko.

 

Nos articles sur cette BO

fille-14-juillet

interview

LA FILLE DU 14 JUILLET, Sur la conception de la BO

Antonin Peretjatko signe avec LA FILLE DU 14 JUILLET un 1er long réjouissant et libertaire pour lequel il utilise la musique préexistante comme une matière à sculpter. Rencontre.

Video

Interview Antonin Peretjatko - LA FILLE DU 14 JUILLET

Vos avis