Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Jacquou Le Croquant  (2007)

Polydor (8 janvier 2007) - 1:11:04 | Score
En Téléchargement, sur CE SITE WEB


 

Laurent Boutonnat, connu pour avoir été le réalisateur des clips de Mylène Farmer et du film Giorgino également avec sa muse, compose ici la musique du film qu'il réalise lui-même. En plus du score qui mêle grand orchestre, synthés et choeurs, on retrouve sur le disque la voix de Mylène Farmer, bien qu'elle ne joue pas dans le film.



[© Texte : Cinezik] •
Jacquou Le Croquant

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Jacquou Le Croquant : Ouverture (5:06)
2. Nansac (2:15)
3. Le Loup (1:05)
4. La Forge (4:32)
5. Le Tribunal (3:25)
6. Au Lavoir (1:50)
7. Jure, Mon Fils ! (3:52)
8. Lina (2:08)
9. Les Trois Collines (2:45)
10. Fête à Fanlac (2:20)
11. La Deuxième Danse (2:25)
12. Jacquou et Lina (3:00)
13. Adieu Curé (3:40)
14. Visite au Château (2:00)
15. Le Puits (3:42)
16. Au Coeur de l'Orage (3:30)
17. L'Attaque (4:05)
18. Debout, Nansac ! (3:46)
19. Sur L'Esplanade (3:25)
20. La Galiote (6:56)
21. Devant Soi (4:00) *

* Interprété par Mylène Farmer

Nos articles sur cette BO

Le disque s'ouvre sur une ouverture grandiose, où l'Orchestre Philarmonique de Prague déploie un beau thème ample, bien orchestré. Dans "Nansac", des choeurs fredonnent sur des nappes de synthés, tandis que dans "Le Loup", c'est une voix de jeune homme qui fredonne : après la bonne surprise des passages à l'orchestre, ce n'est pas du meilleur goût mais ça marche.

On retrouve l'Orchestre Philarmonique de Prague dans "La Forge", avec un nouveau thème précédé d'une belle intro aux percussions. A l'écoute, l'écriture n'est certes pas très inspirée mais l'orchestration de Nic Raine donne au score une belle ampleur, en évitant les clichés hollywoodiens. Le bonhomme sait y faire, il a orchestré pour John Barry, Maurice Jarre, Wojciech Kilar ou Eric Demarsan : respect. La musique semble clairement d'inspiration purement française, avec des volutes de cordes, des soli d'instruments (violons, guitare, piano) et des thèmes amples et lyriques qui rappellent parfois Bruno Coulais ou Alexandre Desplat (la délicatesse en moins). On est certes bien loin du raffinement de Georges Delerue sur le même sujet (le maître avait mis en musique la série Jacquou le Croquant en 1969), mais le lyrisme des compositions de Laurent Boutonnant ont aussi leur charme, car leur côté simple (et parfois même naïf) mais néanmoins héroïque traduisent assez bien l'esprit du personnage de Jacquou.

"Les Trois Collines" développe un autre thème grandiose qui évoque les grands espaces avec une belle touche de romantisme. Pas très original, mais agréable. "Fête à Fanlac" étonne davantage avec un solo de flûte enjouée, tandis que "La Deuxième Danse" est un beau morceau dramatique qui mêle synthés et orchestre pour un résultat certes curieux (les puristes crieront au scandale) mais efficace. On retrouve ici en partie la verve lyrique, dramatique et parfois sombre de Laurent Boutonnat pour certaines chansons de Mylène Farmer, le côté "clip" et "cheap" en moins (quoique). "Jacquou et Lina" est un nouveau joli morceau (le "love theme" du score) avec choeurs et orchestre.

Côté morceaux d'action, le constat est plus radical : c'est fade, et pas très inspiré. Les morceaux passent sans qu'on s'aperçoive, alors qu'à lire leur titre ils devraient pourtant illustrer le climax du film : "Au Coeur de l'Orage", "L'Attaque"... Avec "Debout, Nansac !" puis "Sur L'Esplanade", le compositeur développe des morceaux avec des motifs en boucle (technique que l'on retrouve souvent dans le score), qui évoque une montée en puissance, en l'occurence ici la révolte des paysans : efficacité assurée à l'image. Malheureusement la fin est prévisible et convenue : un joli morceau au ton optimiste clôt le disque sur une note de naïveté d'une banalité désarmante, avant l'inévitable chanson de Mylène Farmer sur fond de musique "cheap" (ceux qui aiment aimeront, ceux qui détestent détesteront).

Nul doute que les fans de Mylène Farmer apprécieront : à la fois sombre, grandiose, lyrique et ample, la musique de Laurent Boutonnat pour ce film a tout pour séduire, même si le mélange synthé/orchestre/choeurs n'est pas toujours très heureux. Mais la musique manque de cohérence (les thèmes sont très banals et Boutonnat les multiplie au lieu de les développer). Dans un registre différent mais au contexte proche, le score Le Pacte des Loups de Joseph LoDuca était autrement plus original et hors de sentiers battus. Fort heureusement, l'orchestration de Nic Raine permet de rendre l'ensemble très agréable à l'écoute, le score oscillant entre lyrisme hollywoodien et raffinement français (sans toutefois s'approcher réellement de l'un ou de l'autre).

Cependant, à la fin du CD, force est de constater que le plaisir immédiat de l'écoute ne reste pas : on oublie très vite. Rien n'est suffisamment accrocheur et original pour retenir notre attention. Au lieu de privilégier un travail de fond sur les thèmes et les couleurs, Boutonnat a voulu en mettre plein la vue et plein des oreilles pour satisfaire le spectateur lambda et/ou le fan de Mylène (moyenne d'âge : 14 ans). Dommage, car le CD passe, on aime bien, et puis après l'écoute, on se surprend à se dire : "j'ai écouté quoi, déjà, là ?". On a failli se faire avoir. On aurait bien aimé, après tout : le cinéma et la musique de film sont là pour nous transporter ailleurs, nous envelopper d'une ambiance inconnue. Mais le pari n'est qu'à semi-réussi pour Boutonnat, qui nous délivre une partition certes jolie (et inspirée de bout en bout) mais qui n'est malheureusement rien d'autre d'une décoration de plus dans un film qui, à première vue, semble déjà boursoufflé d'effets. Le compositeur semble pourtant s'être donné à fond dans cette musique qui lui ressemble beaucoup : malgré la banalité des thèmes, on y trouve à l'occasion quelque chose de personnel. Constat mitigé, donc : ce n'est ni mauvais ni terriblement entousiasmant. En attendant de découvrir tout ça sur les images...

Sylvain Rivaud

Vos avis