Quebec - Belgique - Suisse - Afrique 

EN

VOIR

PLUS

Les Dents de la mer  (1975)

Jaws

Commercial Marketing (27 avril 2015) - Album vinyle | Réédition


Seconde collaboration de John Williams avec Steven Spielberg après le méconnu "Sugarland Express", JAWS permet au compositeur de remporter son premier Oscar de la meilleure musique originale. Quelques notes atonales de cordes progressent en crescendo pour représenter la menace du requin. La musique illustre l’invisible puisque les plans filmés sous l'eau nous proposent une vision subjective de l’animal. Le motif s'accélère de manière angoissante au fur et à mesure que la caméra (le requin) se rapproche de la victime. Les contrebasses sont amplifiées par des coups de timbales/piano au moment de l'attaque. 

[© Texte : Cinezik]
Les Dents de la mer

Tracklist

1. Main Title
2. Chrissie's Death
3. Promenade
4. Out to Sea
5. The Indianapolis Story
6. Sea Attack Number One
7. One Barrel Chase
8. Preparing the Cage
9. Night Search
10. The Underwater Siege
11. Hand to Hand Combat
12. End Title

Lien d'achat :

Nos articles sur cette BO

Il n'est désormais plus nécessaire de présenter ce grand classique du cinéma, un des grands chef-d'oeuvre de Steven Spielberg. 'Jaws' (Les dents de la mer) connu un très grand succès à sa sortie en 1975. Le thème du film était intéressant et réalisé de manière très artistique. Si le protagoniste principal du film reste encore le requin, Spielberg n'a pas oublié les autres personnages, notamment Brody (Roy Scheider), Hooper (Richard Dreyfuss) et Quint (Robert Shaw), chacun ayant une histoire et une personnalité assez forte et bien mise en évidence dans le film, chose que l'on pourra particulièrement apprécier dans ce célèbre long-métrage horrifique. D'autre part, on ne peut que rester pantois devant l'efficacité de la mise en scène et l'incroyable réalisme du requin, très réussi pour l'époque et qui nous prouve que des "animatronics" valent parfois bien mieux que des images de synthèse foireuses. La musique de John Williams pour ce film est elle-même exemplaire. Pour commencer, voici ce que Williams dit à propos de cette partition:

"J'ai composé le thème des touristes, le générique de fin qui était à part et les quelques minutes d'underscore de la dernière heure. Ensuite, j'ai identifié le requin par cette progression atonale des cordes, dont la célébrité m'a toujours surpris."

Effectivement, avec le célèbre thème principal de Dents de la mer, motif de deux notes atonales en crescendo terrifiant formant représentant la menace du requin, 'Jaws' est devenue un grand classique dans la carrière exemplaire du maestro Williams. Le thème représente non seulement la menace toujours présente du requin mais aussi son incomparable froideur, que l'on retrouve dans le regard vide et mort de l'animal, chose qui est clairement exprimé dans le film par Quint, l'un des personnages principaux du film. Illustrant purement et simplement l'idée d'une peur de plus en plus grandissante, le thème suit alors le requin pendant ces excellents plans filmés sous l'eau censés mettre le spectateur dans le regard du requin, le motif s'accélérant de plus en plus de manière stressante au fur et à mesure que le requin se rapproche de sa victime, un procédé qui peut paraître banal pour notre époque mais qui, en 1975, faisait son petit effet. Le thème commence par des nappes de contrebasses donnant l'impression de sortir du néant, des profondeurs sous-marines, à l'image du requin surgissant toujours de nul part. Le rythme du thème se construit progressivement avec les contrebasses amplifiés par un coup de cordes/timbales/piano marquant la sauvagerie de l'attaque. A ce motif rythmique vient se rajouter le motif de cuivre ascendant de 3 notes, représentant lui aussi la menace et l'agressivité du requin.

"J'ai passé plus d'un mois à composer toutes les variations sur ce mouvement, créant plusieurs thèmes dérivés, qui eux mêmes ont donné toute la narration musicale liée au requin, dès que l'Orca quitte le port d'Amity. Cette seconde partie est vraiment stupéfiante car le rythme est soutenu sans aucune relâche. Cela m'a permis d'écrire des passages bien plus longs que prévus et d'affirmer toute l'agressivité du requin."

A côté de ce thème purement génial se trouve des ambiances plus décontractés, avec le thème des touristes, thème léger et sautillant, enjoué et détendu, petite détente musicale avant le cauchemar. Dommage cependant que le thème sois très peu utilisé durant le film. John Williams fait preuve d'une écriture brillante alternant frisson et aventure. Le thème du requin est un véritable leitmotiv. Dès qu'il est dans les parages, la musique est là pour venir dire implicitement au spectateur : "attention, il arrive !"

La seconde partie du film, l'affrontement de Brody, Quint et Hooper contre le requin se fait dans une grande ambiance d'aventure. Alors que la musique reste marque toujours la présence menaçante et agressive du requin, Williams décrit aussi les tentatives quasi-héroïque pour tenter de neutraliser l'animal. C'est pour cela que l'on retrouve le grand John Williams de l'aventure dans les scènes où les protagonistes réussissent à accrocher des barils flottant sur le requin. Ces scènes sont illustrés avec une idée d'aventure entraînante, faisant parfois réentendre le thème enjoué des touristes, suggéré à l'orchestre, mais met aussi en valeur le petit motif entendu dans la piste 1, petite mélodie sautillante venant faire contrepoids avec la lourdeur de la musique. Cette partie plus entraînante permet d'offrir un grand relief à la musique, mais qui est vite entrecoupé de cassure plus sombre, comme pour rappeler que le combat est loin d'être gagné. La tension reste toujours présente tandis que le combat final est magistralement mis en musique par Williams.

'Jaws' est donc un chef-d'oeuvre de la musique de film. 'Jaws' ne laisse absolument pas différent. La musique dans le film est très réussie, très évocatrice, créant l'ambiance idéale de la peur du requin que des milliers de personnes ont pu ressentir en écoutant le célèbre thème principal du film. Pour conclure sur ce grand classique de la musique de film, voici une note de Steven Spielberg, tiré du liner notes de la compilation "Spielberg par Williams" de chez Sony Classical, à propos de son grand complice de toujours :

"Qui aurait jamais imaginé l'atmosphère que pourraient créer deux simples notes, sur le rythme d'un battement de coeur ? Aujourd'hui encore, les deux notes de 'Jaws' (1975) font naître, instantanément, des images de requin, éveillant l'émotion et le doute sur les plaisirs de la baignade en mer... la musique de John s'est, ô combien, personnifiée. Et si l'une des qualités de cette musique se trouve dans la magie qu'elle porte au soutien de l'image, l'autre vit dans la beauté et la puissance de l'oeuvre en soi".

Quentin Billard

Boutique


En achetant cette BO sur Amazon par ce lien, vous apportez un soutien à notre site.

Voir toutes les dernières ventes

Autres BO du compositeur

Vos avis