Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O Actus Podcasts

EN

VOIR

PLUS

Jericó, le vol infini des jours  (2018)

Jericó

(juin 2018) |



La musique de ce documentaire franco-colombien de Catalina Mesa reflète l'identité et la singularité de chaque personnage. Les airs qui accompagnent les récits sont ceux que les personnes de leur génération écoutent dans la région. Ce sont des classiques du répertoire traditionnel colombien : Espíritu Colombiano de Lucho Bermúdez, Anita de Luis A. Calvo, Nuestra casita de Posada y Calle, etc. Ils sont interprétés par la pianiste Teresita Gomez, première musicienne classique afrocolombienne.

[© Texte : Cinezik] •

Jericó, le vol infini des jours

Autour de cette BO

Propos du réalisateur

Un an avant de commencer le film, j'ai constitué une playlist, à partir des chansons que mes grand-tantes écoutaient et qu'on chantait en famille. Je me suis aussi emparée de la musique que chaque femme écoutait dans son espace, et j'ai utilisé des morceaux interprétés par la pianiste Teresita Gomez, première musicienne classique afrocolombienne. Elle a mis à l'honneur des compositeurs colombiens de la fin du 19è siècle et du 20ème siècle. Cela correspondait parfaitement à l'époque et à la génération que je souhaitais mettre en valeur. Le travail autour de la musique était presque ethnographique. Un morceau cubain a néanmoins été intégré comme s'il était colombien car il s'inscrivait profondément dans mon histoire familiale.

Catalina Mesa 

Nos articles sur cette BO

Vos avis