Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

EN

VOIR

PLUS

Kuzola, le Chant des racines  (2018)



Hugo Bachelet réalise un documentaire sur la chanteuse d’origine angolaise Lucia de Carvalho autour de l'enregistrement de son album KUZOLA, enregistré sur 3 continents avec la participation de plus de 30 musiciens, faisant le portrait d’une artiste touchante et inspirante à la recherche de son identité pour un voyage musical au-delà des frontières.

[© Texte : Cinezik] •

Kuzola, le Chant des racines

Autour de cette BO

Propos du réalisateur

J'aime croire que les disques jalonnent la carrière d'un artiste comme autant de photographies, d'instantanés qui en dressent intimement le portrait, et sont le reflet de son âme. Le projet de Lúcia de Carvalho n'y fait pas exception, et ses chansons la racontent mieux que tout. A travers l'enregistrement de son album, en abordant des sujets très personnels, elle a donc réalisé en quelques mois un nouvel autoportrait. C'est de cette période de création toute particulière que j'ai souhaité profiter pour aller à sa rencontre.

Ce qui m'a d'abord frappé chez Lúcia, c'est son sourire permanent. La façon dont elle appréhende les difficultés et la vie en général ne donne aucun indice sur ce qu'elle a pourtant traversé. Mais derrière ce visage lumineux, c'est la quête d'identité très personnelle d'une jeune femme française issue de la diversité qui m'a intrigué.

Aux yeux des autres, Lúcia de Carvalho est tantôt française, tantôt angolaise, tantôt brésilienne. Elle semble pourtant ne pas se reconnaître dans une seule de ces cases, si ce n'est la sienne, unique, ou celle de l'humanité toute entière, universelle. Mais comment se forge-t-on une identité propre lorsque l'on ne cesse d'être baladé d'une culture à une autre ? Quels mécanismes se mettent en marche pour que ce qu'on traverse nous construise ? À l'heure d'une mondialisation sauvage et de crises migratoires sans précédent, ces questions de société n'ont jamais été aussi actuelles.

À travers sa musique, ou dans l'intimité de sa famille, Lúcia nous livre sans le savoir des pistes de réponses pleines d'humanité et d'optimisme. Et met son art au service du vivre-ensemble, rendant le débat identitaire bien futile...

Hugo Bachelet 

Nos articles sur cette BO

Vos avis