Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O Actus Podcasts

EN

VOIR

PLUS

Le Dernier roi d'Ecosse  (2007)

The Last King of Scotland

Decca (29 janvier 2007) - 1:12:20 | Album



Troisième collaboration au cinéma pour le réalisateur écossais Kevin Macdonald et le compositeur Alex Heffes après Un jour en septembre (1999) et La Mort suspendue (2003). L'album édité par Decca Records propose le score d'Alex Heffes en alternance avec les chansons, pour ce film évoquant l'histoire d'un jeune médecin écossais au sein d'un des plus terrifiants régimes africains du XXème siècle.

[© Texte : Cinezik] •

Le Dernier roi d'Ecosse

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Toko Momo - Wandel (7:43)
2. Nakawunde - Percussion Discussion Africa (3:01)
3. Idi's Story (1:51) *
4. Afro Disco Beat - Tony Allen (5:31)
5. Save Me - E.T. Mensah & The Tempos Band (3:24)
6. Ambush (2:24) *
7. Me and Bobby McGee - Angela Kalule (4:07)
8. Kasongo - Afrigo Band (4:09)
9. Fever - Jingo (6:42)
10. The Bonnie Banks O' Loch Lomond - Nyzonza Singers (1:22)
11. Bukom Mashie Mashie - Oscar Sulley & The Uhuru Dance Band (5:07)
12. Press Conference (3:51) *
13. Love Is You - Ofo The Black Company (3:05)
14. Getting the Evil of Nicolas (5:40) *
15. On the Runway (5:25) *
16. Down Over Lake Victoria (1:34) *
17. Acholi Pot Song - Ndere Dance Troupe (3:51)
18. Voice of the Forgotten + (3:25)

* Musique originale d'Alex Heffes
+ Interprété par Kawesa. Musique : Alex Heffes.

Nos articles sur cette BO

Après quelques chansons africaines sympathiques et rythmées (qui évitent cependant les clichés de la "world music" et lorgnent plutôt du côté du jazz), Alex Heffes compose dans un style assez différent un score ample et solaire, mélange d'orchestre et d'électronique discret ("Idi's Story"). Les chansons suivantes lorgnent quant à elles plutôt vers le funk ("Fever"), parfois même la country ("Me and Bobby McGee") sans oublier la chanson traditionnelle d'Ouganda ("Kasongo"), rendant le disque vraiment agréable à écouter, rythmé et entraînant.

De son côté, Alex Heffes nous livre un score plutôt sombre et inquiétant ("Ambush"), voir quasi horrifique ("Press Conference" et ses clusters de cordes dissonnantes). Même chose avec "Getting the Evil of Nicolas", longue pièce orchestrale, dramatique et glauque, qui monte en puissance pour finir en morceau d'action tonitruand, d'excellente facture, et c'est tant mieux. La raison : la participation de Julian Kershaw à l'orchestration, fidèle collaborateur de Trevor Jones (et ça s'entend). "On the Runway" continue sur cette lancée avec un morceau d'action trépidant (avec cuivres et percussions impressionnantes), dont l'ampleur n'est justement pas sans rappeler quelques pièces mouvementées de Trevor Jones (excusez du peu). "Down Over Lake Victoria" rappelle furtivement Les Larmes du Soleil (Hans Zimmer) par son lyrisme et son mélange voix africaine / grand orchestre. Enfin, "Voice of the Forgotten" est une chanson traditionnelle calme et grave interprété par un homme (Kawesa), clôturant le disque sur une note plutôt amère.

Un score qui, bien qu'il ne brille pas par son originalité, retranscrit bien l'atmosphère de terreur qu'évoque le personnage de Forest Whitaker en dictateur africain. Avec les chansons, l'alternance de moments légers et de passages plus sombres en fait un disque plutôt équilibré, agréable à écouter et qui décrit assez subtilement le mélange de culture évoqué par le film, entre musique africaine (traditionnelle et moderne) et musique orchestrale d'inspiration anglaise. Par ailleurs, Alex Heffes nous délivre ici un score efficace et bien écrit (bien que peu inspiré), qui suffit néanmoins à en faire un compositeur à suivre.

Sylvain Rivaud

Autres BO du compositeur

Vos avis