Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

EN

VOIR

PLUS

Metal Gear Solid  ()

King (23 septembre 1998) | Jeux-Vidéo



En 1998, après deux épisodes en 1987 et 1990, le charismatique Solid Snake reprend du service dans Metal Gear Solid sur PlayStation. Sorti de prison pour infiltrer une base militaire en Alaska contrôlée par un certain Liquid qui ne lui serait pas inconnu, il réutilise ses anciennes méthodes, la discrétion et la furtivité.

[© Texte : Cinezik] •

Metal Gear Solid

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Metal Gear Solid Main Theme
2. Introduction
3. Discovery
4. Cavern
5. Intruder 1
6. Encounter
7. Intruder 2
8. Warhead Storage
9. Intruder 3
10. Mantis' Hymn
11. Hind D
12. Duel
13. Enclosure
14. Blast Furnace
15. Colosseo
16. Rex's Lair
17. Escape
18. End Title / The Best is Yet to Come
19. VR Training
20. Metal Gear Solid Main Theme (1997 edit)
21. Metal Gear Solid Control Mix

Nos articles sur cette BO

Pas question de se balader dans les couloirs pour tirer sur tout ce qui bouge. Tout est donc affaire d’ambiance, dans le jeu comme dans la musique.

Composée par plusieurs musiciens internes à Konami, la BO explore l’atmosphère de tension qui règne durant tout le jeu, notamment lors des patrouilles des gardes (« Intruder 1, 2, 3 »). On trouvera tout de même quelques passages d’action tels que le thème du compositeur Tappy ou des morceaux comme « Hind D ».

La musique utilisée pour les cinématiques est plus orchestrale et sait se faire émouvante lorsqu’il le faut (« Enclosure ») alors que celle du jeu à proprement dit utilise plus de synthés et possède un petit côté « old school ». Pas si étonnant quand on apprend que Kazuki Muraoka, le compositeur des deux premiers volets a participé à l’écriture de la musique de cet épisode. Enfin, car Metal Gear Solid privilégie dans son histoire la philosophie et le pacifisme, on retrouve dans le CD la chanson finale « The Best is Yet to Come » interpretée par Rika Muranaka.

Hervé Nauleau

Vos avis