Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

Monsieur Hire   (1989)

• Patrice Leconte •

• Musique composée par Michael Nyman

Le compositeur anglais Michael Nyman fait la rencontre du cinéaste français Patrice Leconte qu'il retrouvera sur "Le Mari de la coiffeuse" (1990). 

[© Texte : Cinezik] •

Monsieur Hire

Autour de cette BO

Nos articles sur cette BO

Ce film est adapté du roman de Georges Simenon, Les Fiançailles de Monsieur Hire. L’histoire, au romantisme glacé nous raconte l’existence de Monsieur Hire, un personnage qui vit reclus dans son immeuble et qui ne parle à personne. Voyeur, il est accusé du meurtre d’une jeune femme. La sobriété de la mise en scène et la prestation étonnante de Michel Blanc (Mr Hire) totalement à contre emploi contribue à la réussite de ce film étonnant. Le réalisateur a fait appel au Michael Nyman Band pour interpréter le morceau principal : le quatuor en sol mineur pour piano, violon, alto et violoncelle de Brahms. Une musique douce amère très belle qui ressemble beaucoup au style du compositeur anglais. Le réalisateur Patrice Leconte s’explique sur la bande originale du film :
"Pendant l’écriture de Monsieur Hire, j’ai soudainement pris conscience des correspondances entre la musique de Michael Nyman et le caractère de mon personnage : l’obsession, l’opiniâtreté, le côté monomaniaque, romantique avec une couverture de plomb. […] Ce n’est qu’après le tournage que j’ai eu l’idée d’un mouvement de Brahms que Monsieur Hire écouterait chaque soir. Et c’est ce même thème qui, en fait, a servi de base d’inspiration à Nyman."
Extrait du livret "Le Cinéma de Patrice Leconte". Edition Play-Time.
On entend ce morceau à plusieurs reprises dans le film comme lorsque Mr Hire épie sa voisine à travers la fenêtre de son appartement. Le plan évoque beaucoup Le Locataire de Roman Polanski., un film à l’atmosphère étouffante qui entretient certaines correspondances de style avec Monsieur Hire.

La séquence d’ouverture démarre sur le corps meurtri de Pierrette, couchée dans l’herbe. En off on entend la voix de l’inspecteur : "Pierrette est morte le jour de ses 22 ans. Ce n’est pas un âge pour mourir diront certains gens. Comme s’il y avait un âge pour mourir." Nyman compose un thème d’une gravité poignante jouée par des cordes graves. Ce thème macabre continue à se prolonger lorsque l’on voit pour la première fois M. Hire dans la cour de son immeuble ; on ne peut dés lors manquer de faire le rapprochement entre la victime et le comportement trouble du personnage. Dés lors, il devient l’assassin présumé du meurtre. Plus tard Nyman composera une musique assez similaire pour The Ogre de Volker Schlöndorff, un film qui présente également un personnage ambigu. Certains passages du film, très surprenants semblent surgir de la propre vision de M. Hire comme dans la scène de reconstitution du meurtre où il doit courir comme l’assassin. Filmée comme un cauchemar (la scène surgit abruptement) le martèlement agressifs des cuivres renforce l’idée d’isolement du personnage. Un individu pris dans les griffes d’une foule inhumaine.

La musique de Nyman est beaucoup plus poignante qu’à l’accoutumé et inaugure une nouvelle méthode musicale qui deviendra la marque de fabrique du compositeur : Le romantisme tragique. En cela le thème principal convient à merveille dans les scènes dramatiques comme lorsque Hire attend Alice devant la gare et qu’il prend lentement conscience qu’elle ne viendra pas. A la fin du film le morceau culmine dans un lyrisme de toute beauté où vient se superposer l’image d’Alice embrassant M. Hire. Un mariage splendide de cordes et de bois qui annonce la pièce Lost and Found un des morceaux les plus émouvant de La leçon de Piano
A l’heure actuelle, la musique de Monsieur Hire n’est pas disponible dans le commerce pour des questions de droit comme l’explique Stéphane Lerouge dans le livret "Le Cinéma de Patrice Leconte". On peut entendre néanmoins sur ce cd un bref extrait du quatuor de Brahms. Deux extraits sont également disponibles sur la compilation de Michael Nyman : Film Music 1980-2001, par contre les versions proposées, légèrement différentes du score original sont beaucoup moins attachantes. Il faut également savoir que la plupart des musiques présentes sur cette compilation sont des réorchestrations des morceaux d’origines. Elle est néanmoins intéressante car elle comporte des extensions de certains morceaux comme Becoming Jerome de Bienvenue à Gattaca ou Chasing Sheep Is Best left To Shepherds qui est une version live de Meurtre dans un Jardin Anglais.

JULIEN MAZAUDIER

Cinezik Radio

Panorama BO : les huis-clos du cinéma (de Franz Waxman à Philippe Sarde)

Autres BO de Michael Nyman


Michael Nyman a signé la musique d'autres films de Patrice Leconte : Le Mari de la Coiffeuse (1990) •

Michael Nyman a également écrit la musique de : Bienvenue à Gattaca (1998) • La leçon de piano (1993) • Meurtre dans un Jardin Anglais (1982) • L'homme à la caméra () • Le Funambule (2008) • Elefante Blanco (2013) • Everyday (2013) • A Zed & Two Noughts (1985) • Drowning by Numbers (1988) • Le Cuisinier, le Voleur sa Femme et son Amant (1989) • Prospero's Books (1991) • McQueen (2019) •

Vos avis