Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

<<<
<<<
<<<

Les Oubliées   (2008)

• de Hervé Hadmar • En salle le --2008

B.O de Eric Demarsan



Dans la droite continuité de ses collaborations avec Jean-Pierre Melville et Guillaume Nicloux, Eric Demarsan signe pour le feuilleton évènement d’Hervé Hadmar une partition symphonique efficace, émouvante et sobre. C'est leur première collaboration à la télévision avant PIGALLE LA NUIT, SIGNATURE et LES TEMOINS.

[© Texte : Cinezik] •

Les Oubliées

Sortie de la BO

Music Box Records (18 mars 2015) - 2 disques

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

CD1 : Les Témoins

CD2 : Les Oubliées
1. Les Oubliées (générique début) (1:07)
2. Horloge interne (1:37)
3. Janvier en hiver (2:27)
4. La Belle sarrasine (2:49)
5. La forêt blanche (2:27)
6. Un homme solitaire (2:36)
7. Repos forcé (1:56)
8. À travers la vitre (3:32)
9. Escapade nocturne (2:16)
10. Le vent, au-dessus de plaines* (2:16)
11. Une enquête (1:37)
12. Les vertiges d'un homme* (1:53)
13. Troubles (2:46)
14. Errance (3:04)
15. Soupçons (2:17)
16. Inédit (2:28)
17. Au revoir Lisa* (3:14)
18. Cœur de Janvier (3:00)
19. Obstination (2:16)
20. Incertitudes (2:35)
21. La Belle sarrasine (version piano) (2:49)
22. Les yeux d'une femme* (2:26)
23. Un éclair de lumière* (4:43)
24. Courir plus vite* (2:03)
25. Obsessions (2:49)
26. Les Oubliées (générique fin) (1:02)

 

Lien d'achat :

Voir le calendrier des B.O

Nos articles sur cette BO

Assez proche dans l'esprit de la partition de Coulais pour LE DEUXIEME SOUFFLE, Eric Demarsan livre une musique orchestrale sombre et subtile, nous baignant dans une atmosphère du début à la fin sans une volonté d'esbroufes. Il distille les cordes, la clarinette et le piano pour une cuisine française raffinée de haut niveau. Malgré une "Belle sarrasine" dont le piano rappelle inévitablement Erik Satie, les 20 pistes reflètent parfaitement le travail de Demarsan sur les polars, au service d'une histoire, peignant le romantisme des personnages, même si le compositeur préfère parler de "Lyrisme triste". De plus, la qualité de cette BO de télévision est de faire oublier la télévision. Comme pour le cinéma, l'importance accordée aux thèmes est primordiale. Eric Demarsan caractérise le thème de l'enquête et son évolution au fil des 47' comme un glissement "du réalisme vers une forme d'onirisme".

Benoit Basirico

Autres BO du compositeur

Vos avis