Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Ouvre les yeux  (1998)

Abre Los Ojos

Virgin Records (1998) - 44:49 | Original Score [musique originale]



Alejandro Amenabar , réalisateur et compositeur (Tesis), tenait absolument à avoir un orchestre pour Abre los Ojos (1998). Passionné depuis toujours par la musique de films, il affirme haut et fort que la musique est un élément essentiel aux images, un film n'est rien sans musique.

[© Texte : Cinezik] •

Ouvre les yeux

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Abre Los Ojos
Alejandro Amenábar
2. Risingson (Otherside Remix)
Massive Attack
3. Sofia
Alejandro Amenábar
4. How Do
Sneaker Pimps
5. El Parque
Alejandro Amenábar
6. T-Sebo
Side Effects
7. Eres Mi Mejor Amigo
Alejandro Amenábar
8. Flying Away
Smoke City
9. Excarcelacion
Alejandro Amenábar
10. Arrecife
Los Coronas
11. La Vida
Alejandro Amenábar
12. Glamour
Amphetamine Discharge
13. El Detonador EMX-3
Chucho
14. La Azotea
Alejandro Amenábar
15. Tremble (Goes the Night)
The Walkabouts
16. Creditos Finales
Alejandro Amenábar

Nos articles sur cette BO

Le scénario de ce film (réalité virtuelle…) demandait un traitement très spécial, il a imaginé et écrit les scènes en pensant au style musical qu'il utiliserait. Le soin qu'il apporta fut tellement spécifique (par rapport à la "mode" espagnole), que le film et sa musique marquèrent le pays d'une pierre blanche. Rien de tel n'avait encore été fait en Espagne, et surtout avec un si petit budget. Le challenge pour lui et Mariano Marin (co-compositeur sur certains morceaux ), était de jouir d'un grand orchestre symphonique tout en le disciplinant assez pour ne pas faire d'excès. Ce qu'il désirait c'était une musique orchestrale mais intime… pour un film au scénario ambitieux (pouvant rivaliser avec les plus grandes productions américaines), mais très personnel.

C'est réussi. Amenabar et l'Orchestre Philharmonique de Prague (dirigé par Mario Klemens ) nous offrent là un score doux et vif, intriguant et violent, empli de cordes déchirantes, de délicates mélodies pour piano et violons et de chœurs torturés. Du grand art (dommage que les morceaux ne soient trop courts).

Un seul point noir pourtant. Sous prétexte de rendre le score attractif, Amenabar y a glissé quelques chansons (en fait autant que de morceaux symphoniques) de type Massive Attack , etc… rien de bien méchant si ce n'est qu'elles s'interposent entre les thèmes orchestraux. Dommage pour le CD qui y perd en cohérence. Les séparer distinctement du reste aurait été, à mon avis, un choix plus judicieux.

A vous de programmer le disque comme vous l'entendez.

Isabelle Thomas

Autres BO du compositeur

Vos avis