Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Les Papas du dimanche  (2012)

(Janvier 2012) |



Nathaniel Méchaly écrit pour le premier film de Louis Becker une musique sobre avec comme instrument principal le violoncelle. Aussi, Pauline Croze a écrit la chanson originale "Ce n'est qu'un homme".

[© Texte : Cinezik] •

Les Papas du dimanche

Autour de cette BO

Propos du réalisateur sur la musique :

Je suis un passionné de violoncelle, je n'en joue pas mais un de mes fils en joue. Quand il s'est agi de composer la musique, j'ai rencontré Nathaniel, qui est à l'origine un violoncelliste, et nous nous sommes lancés dans un choix de musique pure et sobre. Violoncelle, piano et contrebasse. Il y a d'autres morceaux à la guitare mais le violoncelle est prépondérant partout.
Je voulais que la musique soit grave mais aussi douce à entendre. Et qu'elle ait une résonance positive. J'ai la musique que je voulais et je remercie Nathaniel.
Par ailleurs je voulais une chanson de Pauline Croze que j'adore et dont le morceau «T'es Beau» m'a souvent bercé. Très gentiment elle a composé une chanson pour le film que je trouve très touchante.
Les autres musiques existaient déjà mais elles comptent pour moi. Aussi bien cette chanteuse Blossom Dearies que Sophie Hunger qui fait une très tendre interprétation du «Vent nous portera» que j'écoute depuis plusieurs années.

Morceaux musicaux présents dans le film

Lorsque les deux enfants peignent avec leur père les murs de la pièce au fusil de peinture :
"Boum !" - Charles Trénet

Le père et ses deux enfants chantent cette chanson dans la voiture, puis on l'entend lors du repas de Noël : 
"Plus je t'embrasse" - Blossom Dearie 
 

En générique de fin : 
"Le Vent Nous Portera" - Sophie Hunger 
 

Nathaniel Mechaly
-->  

Nos articles sur cette BO

Autres BO du compositeur

Vos avis