Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

EN

VOIR

PLUS

Les Petites Vacances  (2007)

Peermusic (22 janvier 2007) - 0:37:14 | Original Score [musique originale]



Un film d'Olivier Peyon, avec Bernadette Lafont. « Entre fragilité, tension et évasion, l’opposition des instruments ethniques (yukulélé, charango...) aux pizzicatos de violons et violoncelles ont permis à Jérôme Baur de composer une palette d’états d’âmes constituant les thèmes principaux du film. »

[© Texte : Cinezik] •

Les Petites Vacances

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Les Petites Vacances - Ouverture
2. Kantele
3. Tango de l'ombre - La Fuite
4. Les Vacances
5. La Camisa Negra - Interprété par Juanes
6. Une Ville la Nuit
7. La Fugue
8. La Traversée
9. Vague à l'ame
10. Tango de l'ombre - le Tunnel
11. Le Tourni
12. Después la Fiesta
13. Como la Mariposa (interprété par Leyanis Lopez)
14. La Traversée - Générique final

Autour de cette BO

Extraits du dossier de presse :

« Cette excursion musicale, inspirant une sensation de voyage, de fraîcheur et de liberté, révèle tout le talent de ce compositeur prometteur. La musique de Jérôme Baur associée aux titres latins de Juanes et de Leyanis Lopez donnent à cette BO fort réussie un goût de « Carnets de Voyage » à la française. »

Le compositeur

Parisien, pianiste de formation, Jérôme Baur est rapidement attiré par la composition et les musiques du monde. Le théâtre et la musique à l’image deviennent ses terrains d’expression favoris.

Il a ainsi composé des musiques pour des expositions d'art moderne et events (JC de Castelbajac, Expo 02 Suisse), des génériques et habillages TV pour Arte (Thema) et France 5 (C dans l’air) ainsi que des créations musicales pour le théâtre en France, au Danemark (Giacomo Ravicchio) et en Suisse où il réside aujourd'hui.

Lien vers le site du compositeur et de la BO (avec extraits, commentaires...)

Dossier de presse

Nos articles sur cette BO

Après une magnifique ouverture mêlant agréablement sonorités électro et acoustiques dans une ambiance solaire hypnothique d'un bel effet, et avec de belles recherches sonores, Jérôme Baur use un peu trop de rythmiques synthé à la limite de la ringardise et aux sonorités connotées (batterie, claviers), faisant de cette musique un melting-pot étonnant mais pas toujours très heureux, alternant entre moments de grâce où le temps semble arrêté (on pense parfois à Santaolalla et ses guitares envoûtantes dans "Kantele" ou "Une Ville la Nuit") et passages de pur mauvais goût (les parties rythmiques, comme dans l'affreux "Tango de l'ombre") ou d'opportunisme "world music" ("Les Vacances") qui arrivent dans l'album un peu comme un cheveux dans la soupe... Comme invitation au voyage et descriptions d'états d'âmes, on a vu plus pertinent.

Bref, à vouloir expérimenter, "faire original" et enregistrer dans cet album avec tous les instruments qui lui tombent sous la main, Jérôme Baur accouche d'une musique hétérogène et peu cohérente, qui alterne entre belles idées musicales (les parties atmosphériques) et fusion peu heureuse de genres aussi différentes que l'électro-ambiant, la world music (latino notamment), la pop et la musique d'ascenseur...

Sylvain Rivaud

Vos avis