Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Punch Drunk Love  (2002)

Punch-Drunk Love

Nonesuch 2002 44:05 - en digital | Original Score [musique originale]



Jon Brion retrouve Paul Thomas Anderson une troisième fois après HARD EIGH et MAGNOLIA.

[© Texte : Cinezik] • 0075597981360

Punch Drunk Love

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Overture (02:09)
2. Tabla (02:59)
3. Punch-Drunk Melody (01:43)
4. Hands & Feet (03:42)
5. Le Petit Chateau (01:36)
6. Alleyway (00:55)
7. Punchy Tack Piano (01:25)
8. He Needs Me (03:31)
9. Waikiki (03:56)
10. Moana Chimes (03:02)
11. Hospital (01:21)
12. Danny (Lonely Blue Boy) (02:13)
13. Healthy Choice (02:10)
14. Third Floor Hallway (03:23)
15. Blossoms & Blood (02:05)
16. Here We Go (04:47)
17. He Really Needs Me (03:08)

Lien d'achat :

Nos articles sur cette BO

Pour faire clair, Punch-drunk Love c'est l'histoire de Barry Egan ( Adam Sandler ), un type esseulé et un peu perturbé, harcelé par ses sept sœurs afin qu'il trouve enfin une petite amie, travaillant dans une entreprise fabricant des ventouses à déboucher les toilettes et collectionnant des preuves d'achat de puddings au chocolat à échanger contre des miles en avion (12 150 boites de pudding contre deux millions de kilomètres pour la modique somme de 3000 dollars). Puis un jour, désespéré, lisant les petites annonces d'un journal, il trouve un numéro qui propose au lecteur de faire l'amour par téléphone. Il appelle et finit par donner son numéro de carte bancaire. S'en suivra alors une sale affaire de chantage. Il faut admettre que arrivé à ce niveau de perdition, n'importe qui à sa place se suiciderait. Pourtant, un matin, alors qu'il se rend sur son lieu de travail, un véhicule s'arrête et abandonne sur la chaussée un harmonium… et tout bascule.

Le réalisateur Paul Thomas Anderson , qui nous avait déjà étonné avec Boogie Nights et Magnolia , signe ici un long métrage singulier et poétique, une sorte d'ovni cinématographique et de loin son film le plus abouti. Il maîtrise son sujet, ses personnages et, par dessus tout, donne à sa mise en scène une forme imprévisible et déroutante pour laquelle il reçut une Palme à Cannes en 2002. Un pur moment de rêve, une prodigieuse palette de couleurs et une photographie enlumineuse. Adam Sandler est méconnaissable et cesse enfin ses singeries au profit d'un vrai jeu d'acteur : absolument incroyable, on en oublie tout le reste de sa pitoyable carrière !

Afin d'illustrer ce rêve éveillé, Jon Brion , le compositeur attitré du réalisateur, s'est surpassé dans l'hétéroclite et le merveilleux. Tout est mis en œuvre pour faire de Punch-drunk Love un film sans époque qui ne vieillira pas et qui surtout rappelle autant par le fond et la forme la grande époque des comédies romantiques américaines des années 50. Mélodie d'amour orchestrale ( Punch-drunk Melody ), effets sonores synthétiques, troublants et parfois cocasses ( Tabla , Hands & Feet ), accordéon ( Le Petit Château ), musique hawaïenne romantique ( Waikiki et Moana Chimes ), thèmes à suspens hérités des années 50 ( Alleway ), jazz ( Punchy Tack Piano ), chanson surannée ou sans date (la version de He Needs Me - tirée du film Popeye de Altman - interprétée par Shelley Duvall et Danny - Lonely Blue Boy par Conway Twitty , Here We Go ) et surtout… le fameux harmonium qui a lui seul crée une ambiance complètement irréel et démodé.

Et par les temps qui courent, le démodé, ça fait du bien !

Isabelle Thomas

Boutique


En achetant cette BO sur Amazon par ce lien, vous apportez un soutien à notre site.

Voir toutes les dernières ventes

Autres BO du compositeur

Vos avis