Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

EN

VOIR

PLUS

Sa Majesté Minor  (2007)

Sony / BMG (8 octobre 2007) | Original Score [musique originale]



L'espagnol Javier Navarrete (LE LABYRINTHE DE PAN) débarque pour la première fois dans un film français, en l'occurence pour Jean-Jacques Annaud.

[© Texte : Cinezik] •

Sa Majesté Minor

Autour de cette BO

Note d'intention de Jean-Jacques Annaud

Dans le livret du disque nous pouvons lire cette note que le réalisateur a transmis à Navarrete :

"La musique doit éviter d'être pompeuse, prétentieuse, emphatique, ésotérique. Je souhaite une forte signature sonore, en utilisant des instruments qui ne font pas partie du registre habituel des films hollywoodiens. Pour ewemple, un orchestre à cordes composé exclusivement de koras solos et d'un pupitre de 10 à 20 bouzoukis. Une formation de percussions (tambours, tam-tams, marimbas, castagnettes...) où la mélodie serait confiée à un ou plusieurs balafons. Une formation de vents où le rythme serait assuré par un ensemble de trompes, tubas, hélicons et les mélodies par un orgue à eau.

Je ne veux pas d'un score 'chic'. Je souhaite une musique qui plaise aux oreilles populaires, une musique à mélodie facile et mémorisable, simple comme les airs à succès, primaire comme les ritournelles qui enchantaient les bals campagnards du XIXe siècle. Je veux des arias qui pourraient être sifflés par des peintres, des maçons et des boulangers dans le genre de celles de Dvorak, Brahms ou Grieg auraient trouvés dignes d'être orchestrées. Tous les instruments traditionnels du bassin méditerranéen seront les bienvenus, de la Roumanie au portugal, de l'Afrique du nord et du Sahel à la Turquie, de l'Espagne... à la grêce."

Le réalisateur ajoute : "Je suis fier de la BO de tous mes films. j'ai eu la chance de travailler avec des compositeurs d'exception. Pourtant, parmi toutes ces collaborations réussies, celle qui nous a unie Javier et moi sur SA MAJESTE MINOR a été la plus heureuse, la plus parfaite."

> Vous pouvez suivre le travail musical sur ce film sur le blog du réalisateur : http://jjannaud.blog.toutlecine.com/

Nos articles sur cette BO

La musique s'y fait joviale, païenne, à la flûte de pan avec son côté intemporel et décalé. Les mélodies légères et dansantes rappellent Nino Rota dont Annaud est un admirateur. Tout en ayant le sentiment de rester à la surface des choses, la musique nous enchante par sa candeur et sa trivialité. Si le film peut échouer par son ambition démesurée, la musique quant à elle peut s'apprécier sur le disque comme une pochade burlesque.

Benoit Basirico

Autres BO du compositeur

Vos avis