Sansa   (2004)

• Siegfried • • Au cinéma le 28-01-2004   •

France, Espagne, Italie, Hongrie, Russie, Inde, Japon, Egypte, Portugal, Ghana et Burkina Faso... Passages des frontières... Contrôles d\'identité. Sansa est libre. Il aime les femmes. Histoires d\'amour.
La caméra lui file le train, il marche, observe le monde. Une symphonie de visages, des rencontres mémorables... Il y a Click, le chef d\'orchestre. Tous deux s\'amusent et la musique guide leurs pas...



• Musique originale composée par Siegfried

Après LOUISE (TAKE 2), Siegfried s'associe de nouveau avec Erik Truffaz pour composer la musique de son propre film.

[© Texte : Cinezik] •

Sansa

Sortie de la BO

Original Score [musique originale] • Naive (20 janvier 2004)

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1 . Les nymphes
2 . Poem
3 . Hard inspire
4 . Nocturne
5 . Nymph abstract
6 . Sansara
7 . Lacy solo
8 . Indian trance
9 . Ivry solo

Voir le calendrier des B.O

Autour de cette BO

Le Film

Réalisé par Siegfried

Sortie au cinéma: 28-01-2004 (France) -

France, Espagne, Italie, Hongrie, Russie, Inde, Japon, Egypte, Portugal, Ghana et Burkina Faso... Passages des frontières... Contrôles d\'identité. Sansa est libre. Il aime les femmes. Histoires d\'amour.
La caméra lui file le train, il marche, observe le monde. Une symphonie de visages, des rencontres mémorables... Il y a Click, le chef d\'orchestre. Tous deux s\'amusent et la musique guide leurs pas...

Avec Roschdy Zem, Ivry Gitlis, Emma Suarez
Film français.
Genre : Comédie dramatique
Durée : 1h 55min.
Distribué par ID Distribution

Calendrier des Films & Séries

Video

Interview de Siegfried ('Free cinematic sessions')

Siegfried


Siegfried a signé la musique d'autres films de Siegfried : LOUISE (Take 2) (1999) • Kinogamma (2009) • Riga (Take 1) (2018) •

Siegfried a également écrit la musique de : Couleur de peau : miel ( Laurent Boileau, 2012) • Son épouse (Michel Spinosa, 2014) • Arrêtez-moi là (Gilles Bannier, 2016) • Une fois comme jamais (Céline Pouillon, 2018) • J'irai décrocher la lune (Laurent Boileau, 2020) •



Vos avis