Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

Alex Rider : Stormbreaker   (2006)

• Geoffrey Sax • En salle le 25-10-2006

• Musique composée par Alan Parker & variés

Le compositeur Alan Parker compose une musique électro-orchestrale rythmée pour ce film d'espionnage adapté d'un roman pour ados d'Anthony Horowitz. Rien de très original dans l'approche, la partition n'est pas très inspirée, mais il faut avouer que le film, malgré ses ambitions ludiques amplement remplies, ne vole pas très haut non plus.

[© Texte : Cinezik] •

Alex Rider : Stormbreaker

Sortie de la BO

Milan Music (23 octobre 2006)

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Blame (Transluzent)
2. Uncle Ian *
3 On The Road (Rooster)
4. When The Doorbell Rings *
5. Bicycle Chase *
6. Chinese Burn (Curve)
7. Breakers Yard Fight *
8. Over London *
9. Into the Lions Den *
10. Alright Alright (Sahara Hotnights)
11. Kill Him *
12. Get Me Out of Here *
13. Science Museum *
14. Hey Kid (Matt Willis)
15. At Salye Tower *
16. You Dont Belong To My World *
17. Good To Be Here (Rooster)
18. Be My Saviour (Colin MacIntyre)

* Musique originale d'Alan Parker

Voir le calendrier des B.O

Autour de cette BO

Nos articles sur cette BO

La musique originale d'Alan Parker ressemble à un erzatz des partitions électro-orchestrales de Harry Gregson-Williams ou celles de David Arnold pour la série des James Bond, la classe en moins. Avec une bonne dose de rythme et de percussions, l'écoute du CD évite cependant l'ennui, même si le thème principal (développé dans "Bicycle Chase") est plutôt banal. "Over London" est néanmoins agréable avec une voix féminine sur fond de nappes électro discrètes. Mais Alan Parker, orchestrateur et arrangeur de métier, n'a visiblement pas l'inspiration ou le talent nécessaire pour élever le niveau du film. Les réalisateurs (ou producteurs) seraient bien inspirés d'embaucher des compositeurs pour mettre en musique leurs films plutôt que ceux qui sont censés les aider (souvenir : l'abominable musique de Renaissance).

Par ailleurs, l'album est agrémenté, entre plusieurs morceaux de score, de chansons rock ou électro de plus ou moins bon goût, essentiellement présentes pour plaire au public ado du film et pour rythmer les courses-poursuites du film.

En bref, un album sans grand intérêt, qui repompe les recettes éculées de la musique de film d'espionnage moderne (c'est à dire James Bond) en version ado, c'est à dire en moins bien, et avec des chansons de "djeuns" pour vendre le tout. La musique est plutôt cool dans le film mais n'a aucun intérêt en écoute isolée sur CD, surtout que certains samples d'orchestre sonnent rudement mal. De la soupe de synthé mal cuisinée ? Non, merci, une prochaine fois.

Sylvain Rivaud

Vos avis