Quebec - Belgique - Suisse - Afrique 

EN

VOIR

PLUS

Tom à la ferme  (2014)

IDOL - MK2 (24 mars 2014) - CD et Digital | Original Score [musique originale]


Pour son quatrième long métrage, après avoir essentiellement exploité des musiques preéxistantes sur "Laurence Anyways", le réalisateur canadien Xavier Dolan fait appel au français Gabriel Yared.

[© Texte : Cinezik]
Tom à la ferme

Tracklist

1. Tom (1:53)
2. Agathe (2:55)
3. Jeu de rôles (4:39)
4. Francis (3:09)
5. Demi-tour (3:37)
6. Funérailles (1:51)
7. Défiguré (3:32)
8. Jeu de pouvoirs (1:41)
9. C'est toi qui décides (3:43)
10. Sarah (2:48)
11. Syndrome de Stockholm (2:33)
12. Une nouvelle famille (2:48)
13. Révélations (3:13)
14. La fuite (3:31)

Lien d'achat :

Autour de cette BO

Tracklist - Musiques entendues dans le film

"Les Moulins de mon coeur" (Michel Legrand), interprété par Kathleen Fortin
(en ouverture) 

"Pleurs dans la pluie" - Desmond Chils, par Mario Pelchat
(chanson diffusée lors des funérailles)

"Différente" / "Santa Maria" - Gotan Project
"Verklarte Nacht" - Arnold Schoenberg
"Doux" - Marjo
"Sunglasses at night" - Corey Hart
(Musiques d'arrière plan) 

"Going to a town" - Rufus Wainwright
(générique de fin) 

Propos du réalisateur sur la musique

A priori, il ne devait y avoir aucune musique dans Tom à la ferme. Mon obsession de "changement radical" me poussait à souhaiter un silence écrasant duquel naîtrait, dans mon entendement des choses, une tension supérieure. Je me disais : le vent qui siffle, les planchers qui craquent : passeport pour l'angoisse. À peine étais-je arrivé en salle de montage que j'y allais de Philip Glass, James Newton Howard et même - pourquoi pas - Hans Zimmer, tapissant de lourdes instrumentations 150% du film, qui hurlait alors son criant besoin de musique.

Tel que je me l'étais juré, les chansons dites label ne joueraient toutefois qu'à la radio, ou dans les bars. En visionnage intime, Suzanne Clément m'avait fait remarqué, au sujet d'une digression pop que je m'étais permis subrepticement, que ça faisait trop "moi"! Je changeai finalement la scène, respectant mes promesses d'origine, retirant la chanson qui tapissait lourdement la séquence à la manière d'un clip. C'était pour le mieux. Restait pourtant le problème du "score". Ce qui semblait à présent indispensable n'avait jamais été prévu. Après une conversation avec mes coproducteurs, il fût décidé que nous devions trouver un compositeur. "Idéalement, le meilleur au monde", suggérai-je. Gabriel Yared reçu le DVD de Tom à la ferme et regarda mes autres films avec tout le charisme, la simplicité et l'attention des artistes sincères que l'on admire, et dont l'attitude et l'éthique égalent la hauteur de la réputation. Puis, contre toute attente, il accepta.

Il accepta, et ses premières maquettes eurent pour moi l'effet d'une bombe. Une bombe emmenant tout sur son passage - doutes, lassitude, débris - et rase à blanc. Car j'avais abandonné mon film pour en écrire d'autres et faire l'acteur dans un tournage au printemps - j'étais dans la visualisation d'autres projets, une disposition nettement plus exaltante que la finition, le fignolage du montage d'un film que je croyais, pour tout dire, moyen.

Je n'ai jamais rencontré Gabriel Yared. Je n'aurai entendu sa voix qu'au téléphone. Mais j'ai rencontré sa musique, son travail, et la vaste étendue de son imaginaire. Son interprétation lyrique et assumée du genre romantico- panique était tantôt hitcockienne, tantôt malherienne. J'ai compris tout le style de l'être à travers ses extravagances baroques - mais je crois qu'il ne s'agit pour lui que d'impulsions instinctives - et son aptitude, son aisance à accepter le classicisme là où il le fallait, donnant ainsi au film sa sensualité comme son souffle.

En fait, en écoutant "Tom à la ferme" ainsi mis en musique, je l'aimais pour la première fois. J'en fus fier. Je regagnais confiance en lui, et le reste de la production suivit son cours, avec bientôt le son, le mix, l'étalonnage, et leurs artistes respectifs, qui inventèrent à leur tour ce film qui n'attendait qu'eux. Je tenais à partager la façon dont cette collaboration avait pour moi remis les choses en perspective.

Xavier Dolan

 

Nos articles sur cette BO

Boutique


En achetant cette BO sur Amazon par ce lien, vous apportez un soutien à notre site.

Voir toutes les dernières ventes

Autres BO du compositeur

Vos avis