Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

EN

VOIR

PLUS

 

A écouter en salle cette semaine du 14 septembre 2011
En salle

- Publié le 14-09-2011
crazy_stupid_love,q_bouhnik,guerre_des_boutons_samuell,fright_night,warrior,fee,tigre_parmi_singes,et_maintenant_on_va_ou, - A écouter en salle cette semaine du 14 septembre 2011


Cinezik vous propose sa sélection commentée des musiques à écouter dans les films à l'affiche. Cette semaine, Mark Isham est un warrior, Ramin Djawadi dans l'épouvante, Klaus Badelt retrouve les enfants ou encore Khaled Mouzanar pour Nadine Labaki.

WARRIOR

Mark Isham retrouve le réalisateur Gavin O'Connor pour la troisième fois, après MIRACLE en 2004 et LE PRIX DE LA LOYAUTE en 2008. Le film s'achève sur "About Today" de The National.

FRIGHT NIGHT

Le compositeur Ramin Djawadi et le réalisateur Craig Gillespie travaillent pour la première fois ensemble sur ce remake d'un film de Tom Holland en 1985 dont la musique était signée Brad Fiedel.

="http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=6,0,40,0">

LA GUERRE DES BOUTONS

Le compositeur Klaus Badelt retrouve le cinéma français (et un film avec des enfants) après LE PETIT NICOLAS en travaillant pour la première fois avec le cinéaste Yann Samuell pour ce remake de LA GUERRE DES BOUTONS.

Reportage sur l'enregistrement de la BO à Abbey Road :

LA FÉE

Après L'ICEBERG et RUMBA, le trio Dominique Abel, Bruno Romy & Fiona Gordon récidive dans un burlesque chorégraphique. La musique intervient ponctuellement dans le film. Elle peut provenir d'une source visible à l'écran (téléviseur), ou bien intervenir subitement dans des séquences dansées par les protagonistes. Ces musiques sont assez éclectiques, que ce soit du jazz, du rock, de l'accordéon, ou encore du tango. Nous y entendons "Youkali" de Kurt Weill.

Interview des réalisateurs

ET MAINTENANT ON VA OÙ ?

Khaled Mouzanar retrouve Nadine Labaki après CARAMEL pour une partition de cordes (quatuor avec les arrangements de Marie Jeanne Sérero) et des chansons écrites avant le début du tournage (puisque les comédiens les interprètent) sur les paroles de Tania Saleh. Cela confère au film un aspect de comédie musicale avec une chanson qui revient en générique de fin qui est comme un tube que l'on retient et chantonne, un aspect populaire digne des comédies de Bollywood.

Interview du compositeur et de la réalisatrice

CRAZY, STUPID, LOVE

Les deux compositeurs Christophe Beck et Nick Urata travaillent pour la première fois ensemble. Nick Urata retrouve les cinéastes Glenn Ficarra et John Requa, après I LOVE YOU PHILLIP MORRIS en 2009, alors que pour Christophe Beck, cette rencontre est inédite. Nous y entendons par ailleurs des morceaux de Nina Simone, Goldfrapp ou encore Thievery Corporation.

Egalement à entendre dans les salles

Q

Le compositeur Ernest Saint Laurent rencontre le cinéaste Laurent Bouhnik. Il s'agit de sa première composition musicale pour un long-métrage.

UN TIGRE PARMI LES SINGES

Le compositeur Teho Teardo (collaborateur de Paolo Sorrentino sur L'AMI DE LA FAMILLE et IL DIVO) et le cinéaste italien Stefano Incerti travaillent pour la première fois ensemble.

KINSHASA SYMPHONY
Documentaire musical de Martin Baer et Claus Wischmann
Musique originale : Jan Tilman Schade
Musique d'emprunt : Beethoven, Verdi, Handel, Ravel, Mozart... interprétés par l'Orchestre Symphonique Kimbanguiste

LE SENS DE L'AGE
Documentaire de Ludovic Virot
Musique : Stéphane Scott

 

- Publié le 14-09-2011

Vos avis