Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

 

Compositeurs

Rencontre avec Claudio Simonetti à propos de sa collaboration avec Dario Argento

INTERVIEW RÉALISÉE À CANNES LE 19 MAI 2012 PAR BENOIT BASIRICO - Publié le 21-05-2012
simonetti,dracula-3d, - Rencontre avec Claudio Simonetti à propos de sa collaboration avec Dario Argento


Claudio Simonetti (ex-Goblin) était au Festival de Cannes en mai 2012 pour la présentation du dernier film de Dario Argento, DRACULA 3D. Il a pu à cette occasion revenir sur les Goblin et sur sa longue collaboration avec le maitre italien de l'horreur.

Propos choisis de Claudio Simonetti :

Dario Argento

Claudio Simonetti : DRACULA 3D est mon 14e film avec Dario (réalisateur et/ou producteur) et mon premier était PROFONDO ROSSO, j'étais très jeune, au sein d'un groupe inconnu, les Goblin. Dario est venu dans notre studio où on répétait et il a aimé notre musique, il nous a donc proposé de faire la musique.  

Au départ nous étions un rock band, on jouait de la musique gothique. Pour cette première collaboration, nous avons discuté avec Dario de ce qu'il voulait avant d'aller enregistrer. Aujourd'hui nous travaillons avec des ordinateurs, mais pas en 1975 où nous allons au studio pour enregistrer directement les instruments. Dans ce film, il y a une scène avec 15 minutes de silence, ce qui rend plus forts le moment où la musique revient. Et le silence fait partie de la musique.

SUSPIRIA

Claudio Simonetti : Notre plus grand travail était pour SUSPIRIA qui est un grand film, pour lequel nous avons travaillé trois mois en studio pour enregistrer une musique expérimentale. La véritable musique des Goblin correspond à celle de SUSPIRIA. Dario savait exactement ce qu'il voulait et c'était un plaisir de travailler avec lui. Cela fait 37 ans que nous travaillons ensemble, il est devenu un bon ami, je sais désormais ce qu'il veut, et il sait ce que je peux faire. J'ai été inspiré par les images de SUSPIRIA que j'ai vu pour composer la musique. Je commence toujours pas écrire le thème principal et Dario me dit ce qu'il en pense, le plus difficile est de trouver le bon thème. Pour SUSPIRIA, il y a eu l'idée d'une voix féminine pour le thème "Lullaby", avec un célesta, et cela contribue à provoquer la peur. Quant à la voix grave, c'est la mienne. Pour PHENOMENA, j'avais proposé d'employer une soprano d'opéra.

Si vous regardez maintenant SUSPIRIA et PROFONDO ROSSO, je pense que c'est une musique encore valable, elle n'est pas datée, mais si jamais je devais les refaire, je ferai biensûr autre chose.

Lorsque le groupe s'est séparé en 1978, j'ai commencé une carrière solo pour Dario, excepté pour NON HO SONNO (Le sang des innocents) pour lequel on s'est retrouvé.

DRACULA 3D

Claudio Simonetti : DRACULA est un film en costume, situé à la fin du 19e siècle, j'ai essayé d'écrire une partition classique avec un grand orchestre avec quelques éléments de mon choix comme le thérémine, un instrument souvent utilisé dans les films de vampires. Il y a aussi un violon soliste. On est ici très loin du son des Goblin. Pour le "End Title" du film, j'ai écrit une chanson gothique, intitulée "Kiss me Dracula", interprétée par mon groupe Claudio Simonetti Project, et j'ai tourné un petit clip vidéo en 3D pour cette chanson, et je suis Dracula dans cette vidéo !

Bernard Herrmann

Claudio Simonetti : Bernard Herrmann est mon compositeur préféré car c'est un génie, il a utilisé le thérémine aussi, dans LA GUERRE DES MONDES, mais je n'ai jamais essayé de l'imiter. Pour DRACULA, je me suis davantage inspiré des BO des films anglais de la Hammer des années 50/60. J'aime aussi John Williams ou encore Alan Silvestri (qui a écrit la musique d'un super film de vampire, VAN HELSING, mais aussi FORREST GUMP et BACK TO THE FUTURE), car j'aime les thèmes au cinéma, et l'orchestration.

NOSFERATU

Claudio Simonetti : Lors d'une rétrospective de Dario à Paris, il y avait une projection du film muet NOSFERATU et on m'a demandé de jouer la musique en direct. C'était un succès.

John Carpenter

Claudio Simonetti : John Carpenter quand il a fait HALLOWEEN, il avait entendu PROFONDO ROSSO et il en avait été inspiré. Lorsque je l'ai rencontré pour la première fois à Los Angeles pour une convention, il m'a dit "je vous connais très bien, car j'ai pris votre musique". (rires).


 

INTERVIEW RÉALISÉE À CANNES LE 19 MAI 2012 PAR BENOIT BASIRICO - Publié le 21-05-2012

Vos avis