Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

EN

VOIR

PLUS

Infos

 

Disparition : Edouard Molinaro, la comédie de toutes les musiques !
Hommage

- Publié le 07-12-2013


Le réalisateur français Edouard Molinaro s'est éteint samedi 7 décembre 2013, à l'âge de 85 ans. Il s'est entouré des plus grands compositeurs, d'abord avec deux grands noms du jazz (Art Blakey - "Des femmes disparaissent", et Barney Wilen - "Un témoin dans la ville"), avant d'enchainer les comédies auprès de Georges Delerue ("Une fille pour l'été", "La mort de Belle", "Oscar", "Hibernatus", "Les aveux les plus doux"), Michel Legrand ("Une ravissante idiote", "Quand passent les faisans", "Le gang des otages), Philippe Sarde ("La liberté en croupe"), Claude Bolling ("La mandarine"), Vladimir Cosma ("Le téléphone rose", "Dracula père et fils", "Cause toujours... tu m'intéresses!", "Une fille à aimer", "Le souper") et Jacques Brel également acteur ("Mon oncle Benjamin" et "L'emmerdeur"). Pour son plus grand succès tourné en Italie ("La Cage aux folles", nommé aux Oscars), il a fait appel à Ennio Morricone. Pour son dernier succès, "Beaumarchais l'insolent" (1996), il collabore avec Jean-Claude Petit. Voici quelques moments musicaux choisis à écouter.

"Des femmes disparaissent" - Art Blakey

"Un témoin dans la ville" - Barney Wilen

Oscar - Georges Delerue

"Une ravissante idiote" - Michel Legrand

"L'emmerdeur" - Jacques Brel

"La Cage aux folles 2" - Ennio Morricone

"Beaumarchais l'insolent" - Jean-Claude Petit

- Publié le 07-12-2013

Vos avis