Quebec - Belgique - Suisse - Afrique 

EN

VOIR

PLUS

 

Critiques BO

Un score à l’ancienne, avec un vrai savoir-faire mélodique
Planes (Mark Mancina)

Sylvain Rivaud - Publié le 17-12-2013


Il y a davantage d’idées dans un seul morceau de PLANES que dans bien des scores de blockbusters sortis la même année. Des idées certes pas révolutionnaires, mais au moins des idées mélodiques, des thèmes dont on se souvient. Une qualité devenue rare !

Mark Mancina délivre un score à l’ancienne, avec un vrai savoir-faire, même si certaines sonorités trahissent un style un peu "has-been" qui a du mal à s’extirper des années 90. Mancina a tout de même été l’un des bras droits de Hans Zimmer sur LE ROI LION et a signé en solo le score de TARZAN en 1999, puis FRERE DES OURS en 2003. Ce n’est pas un nouveau-venu chez Disney, studio impitoyable qui a néanmoins presque toujours affirmé un goût inébranlable pour des musiques orchestrales bien faites, en dehors de toute mode.

Mancina signe pour PLANES un thème héroïque franchement bien "troussé", qui sonne très 90’s mais qui donne une belle impulsion à l’ensemble et délivre un vrai enthousiasme. Plus étonnant, Mancina compose quelques beaux morceaux d’inspiration indienne, aux voix et aux harmonies rafraîchissantes. PLANES n’échappe pas à certains tics du compositeur, qu’on pourrait qualifier d’un goût douteux, comme l’utilisation d’une guitare électrique dans un orchestre. Certes, John Williams s’y est aussi essayé (dans STAR WARS EPISODE II: ATTACK OF THE CLONES) mais de triste mémoire. Le style de Mancina est plus pertinent pour décrire l’Amérique des grands espaces avec des guitares americana et écrire des passages d’action aux cuivres trépidants. Chose rare de nos jours, on ne s’ennuie jamais en écoutant ce score.

Mancina n’a jamais vraiment brillé par la qualité de son écriture mais il relèverait quand même le niveau de la BO actuelle s’il remplaçait quantité de "trouffions compositeurs" oeuvrant à Hollywood aujourd’hui. Il a un certain sens de la dramaturgie musicale et des harmonies bien faites. La simplicité de sa musique et le fait qu’il ne s’adapte pas vraiment aux modes l’a malheureusement rendu un peu has-been depuis une dizaine d’années, l’obligeant à signer pour des films mineurs et des DTV. C’était pour mieux nous surprendre et revenir cette année avec ce PLANES qui s’avère bien plus inspiré que le fade FROZEN (La Reine des Neiges) sorti six mois plus tard des mêmes studios Disney. Certes, on ne s’adresse pas au même public, mais les plus petits ont droit à la meilleure musique. Tant mieux pour eux

Sylvain Rivaud - Publié le 17-12-2013

Vos avis