Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Infos

 

David Bowie : selection de ses présences musicales au cinéma !
Disparition

- Publié le 12-01-2016
bowie,mauvais-sang,seven,lost_highway,inglourious_basterds,bird-people, - David Bowie : selection de ses présences musicales au cinéma !


Le chanteur et compositeur anglais David Bowie est mort le 10 janvier 2016 à l'âge de 69 ans, des suites d'un cancer, quelques jours après la parution d'un nouvel album, BLACKSTAR. Avant d'être musicien, David Bowie a suivi des cours de mime, témoignant de son intérêt pour le visuel et pour le jeu. Non seulement musicien, il était acteur, campant pour chacun de ses albums un personnage (le plus célèbre étant Ziggy Stardust). Ce goût pour l'incarnation et la métamorphose a interpellé les cinéastes qui lui ont donné des rôles (Nicolas Roeg pour L’HOMME QUI VENAIT D’AILLEURS, Tony Scott pour LES PRÉDATEURS, Nagisa Oshima dans FURYO, ou encore Julian Schnabel dans le rôle de Andy Warhol, dans BASQUIAT...). La présence de David Bowie au cinéma était aussi biensûr musicale. Sans avoir réellement composé une musique de film en tant que telle, ce sont les cinéastes encore une fois qui se sont emparés de son imaginaire. Voici une sélection des meilleurs scènes de films marquées par la musique de David Bowie. 

(par ordre chronologique décroissant)

THE MARTIAN (Ridley Scott, 2015) - "Starman"

Seul sur Mars, Matt Damon (littéralement un "Starman qui attend dans le ciel") écoute des chansons pop, dont celle-ci.

Cette chanson figurait sur l'album "The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars". 

 

Bird People (Pascale Ferran, 2014) – "Space Oddity"

Une des belles scènes de ce film, une séquence de lévitation lorsque l'oiseau prend son envol, est illustrée par cette chanson aérienne. La caméra est dans les airs, plan subjectif de l'oiseau en plongée sur Roissy. 

 

 

Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009) – "Cat People (Putting Out The Fire)"

Cette chanson est à l'origine le thème du film "Cat People" de Paul Schrader. Le personnage de Mélanie Laurent prépare sa vengeance contre les nazis (en se faisant une beauté) sur ce morceau sensuel au titre ironique (Putting Out The Fire = Eteindre le feu). 

 

Dogville (Lars Von Trier, 2003) – "Young Americans"

Lars Von Trier avait déja convoqué David Bowie dans "Breaking the Waves" avec le titre "Life on Mars". 

Ici, il emploie ce morceau tel un hymne en générique de fin sur des photos d'archive de l'histoire américaine. 

 

Lost Highway (David Lynch, 1997) – "I'm Deranged"

David Lynch aime les rock star. Il a fait jouer Sting ("Dune") ou encore Chris Isaak. Bowie apparait ainsi dans "Twin Peaks". Pour la musique, elle accompagne ici les lignes blanches de la route qui défilent devant les phares d'une voiture, moment visuel et musical du film que l'on retrouve dés le générique d'ouverture.

 

Seven (David Fincher, 1995) - "The Heart’s Filthy Lesson"

Voici un autre générique (de fin). 

 

Mauvais Sang (Leos Carax, 1986) – "Modern Love"

Leos Carax aime David Bowie, il avait déja utilisé ses morceaux dans "Boy Meets Girl" ("When I Live My Dream") et "Les Amants du pont neuf" ("Time Will Crawl").

Ici, l'acteur Denis Lavant cours sur un trottoir sur le rythme de la chanson "Modern Love", moment suspendu qui donne lieu à une scène culte, reprise en hommage dans le "Francis Ha" de Noah Baumbach.

 

Labyrinth (Jim Henson, 1986) – "Magic Dance", "As The World Falls Down", "Within You", "Underground"

David Bowie incarne le rôle principal de ce film d'aventure familial avec des moments musicaux qu'il interprète à l'image. 

 

Absolute Beginners (Julien Temple, 1986) - 

David Bowie joue, chante et danse dans cette comédie musicale anglaise, dirigée par Julien Temple (célèbre réalisateur de clips). Bowie en compose spécialement les titres "Absolute Beginners", "That's Motivation", "Volare" avec le musicien de jazz Gil Evans.

 

Pour terminer, voici un extrait des SIMPSONS dans lequel Homer chante "Changes" : 

- Publié le 12-01-2016

Vos avis